CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» FAUX PROFIL
Aujourd'hui à 15:11 par Stiven

» ACTUALITÉ
Aujourd'hui à 14:02 par Stiven

» Neo-Nutrition
Ven 19 Oct - 16:24 par Mary10

» INÉGALITÉ DANS LA JUSTICE
Ven 19 Oct - 13:51 par Love2

» FLEURS ROSES
Ven 19 Oct - 3:10 par Admin

» RESTAURANT DANS UNE GROTTES
Ven 19 Oct - 2:32 par Admin

» GIFES
Mer 17 Oct - 17:11 par Kevin1

» REX CHIEN FLIC
Mer 17 Oct - 16:42 par Kevin1

» BRETAGNE CHEZ AMIES
Mar 16 Oct - 13:42 par Hollden

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 INFO ACTU

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mer 1 Mar - 21:30


Google attaque Uber et sa filiale Otto en justice pour vol de technologies dans le domaine de la voiture autonome. 

(CCM) — Uber enchaîne les coups durs. Ebranlée par les accusations de sexisme et de harcèlement formulées par une ancienne employée, l’entreprise de VTC doit aujourd’hui faire face à une plainte de Google. Jeudi 23 février, la firme de Mountain View - via Waymo (ex-Google Car), la filiale d’Alphabet en charge du développement de la voiture autonome de Google - a lancé des poursuites judiciaires contre Uber et sa filiale Otto, spécialisée dans les logiciels de conduite pour les camions autonomes. Elle les accuse de vol de secret industriel et de violation de brevet

Selon Le Monde, la plainte déposée affirme que « Otto et Uber se sont appropriés la propriété intellectuelle de Waymo afin de pouvoir s’épargner le risque, le temps et les dépenses liés au développement indépendant de leurs propres technologies. » Comment ? Grâce à d’anciens salariés de Google, notamment Anthony Levandowski, un ingénieur qui travaillé sur la Google Car avant de co-fonder Otto en 2016, racheté par Uber quelques mois plus tard. 

Levandowski aurait volé plus de 14 000 fichiers confidentiels, contenant des idées de design et des documents de test. D’autres anciens employés seraient quant à eux partis avec une multitude de documents techniques et des listes de fournisseurs. 

« En fin de compte, ce vol calculé a rapporté plus d’un demi milliard de dollars aux salariés d’Otto et permis à Uber de ranimer un programme bloqué, tout cela aux dépens de Waymo. » 
source 
comment ça marche 

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mer 1 Mar - 21:33


Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Sam 4 Mar - 6:06

Perpignan : un homme retrouvé mort dans la salle d'attente des urgences d'un hôpital
© Fournis par Francetv info
Un homme de 56 ans, habitant le centre-ville de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, a été retrouvé mort dans la salle d'attente des urgences du centre hospitalier de Perpignan le 23 février, à 3 heures du matin, rapporte France Bleu Languedoc-Roussillon. Le personnel s'en serait aperçu au bout de plusieurs heures, selon le demi-frère du défunt qui a porté plainte.

L'homme se rend trois fois aux urgences


L'homme souffrait d'une artérite des membres inférieurs, une affection touchant les artères, qui perturbe la circulation sanguine et réduit l’apport d’oxygène aux muscles. Il a fait une première crise le 21 février, s'est rendu aux urgences du centre hospitalier, il a été pris en charge et hospitalisé une nuit.
Le lendemain, le 22 février, il fait une seconde crise et a été également soigné. Au moment de rentrer chez lui, il s'est aperçu qu'il avait perdu ses clefs. L'homme a donc été autorisé à dormir dans les locaux de la Croix-Rouge à l'hôpital. Il y est resté une heure, avant de faire une troisième crise. Il s'est alors rendu aux urgences et a été retrouvé mort dans la salle d'attente à 3 heures du matin, selon son demi-frère.

Une autopsie vendredi


Une enquête de police a été ouverte, mais également une enquête interne à l'hôpital. L’autopsie du corps doit avoir lieu vendredi 3 mars à Montpellier. La question est de savoir combien de temps l'homme a attendu aux urgences, et qu'elle a été la prise en charge lors de la troisième crise.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Sam 4 Mar - 6:13

Zidane, violent ? Frank Leboeuf raconte 
© Prisma Media image/jpeg

On se souvient tous de la fin de carrière malheureuse de Zinedine Zidane, avec son coup de tête de au thorax de Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde le 9 juillet 2006. Selon Frank Leboeuf, le célèbre joueur de foot, expulsé sur carton rouge lors de ce match fatidique, n'en était vraiment pas à son premier coup de sang.
L'information ne date pas d'hier : Zidane a souvent eu la réputation d'un homme sanguin. Une information récemment confirmée par deux autres joueurs, Frank Leboeuf et Emmanuel Petit. Invité sur le plateau du Vestiaire (diffusé sur SFR Sport ce lundi 30 janvier),  l'ancien joueur de Chelsea et coéquipier du champion de 44 ans a évoqué le caractère impulsif de ce-dernier. Frank Leboeuf a en effet raconté comment celui que l'on surnomme "Zizou" à donné deux coups de poing à Valeri Karpine lors d'un match disputé contre la Russie.
"J'ai vu un Zizou que je ne connaissais pas avant", a-t-il expliqué. "Je l'ai vu mettre une droite à Karpine… Il lui a mis une droite… Et lorsque je le récupère et que je lui dis "Ziz, tu peux pas faire ça", il me dit 'Ça y est, c'est bon tu peux me  lâcher.' Je le lâche, et il lui en a remis une autre avant de me dire : 'Là, c'est bon !'"
Emmanuel Petit, qui a également joué au côté de Zidane, approuve : "C'est pour moi un des seuls défauts qu'il a eu dans sa carrière", avoue-t-il. Et de poursuivre : "À tous moments, il pouvait péter un plomb et c'était quelque chose qu'on ne pouvait pas maîtriser. Il oubliait qu'il y avait toute l'équipe derrière lui (…). Il avait son caractère." Zizou, quand on le cherche, on le trouve.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Dim 5 Mar - 1:35

Décès de Jean-Christophe Averty, audacieux pionnier d'une télévision créative


Médias: Jean-Christophe Averty, décédé à 88 ans, aura en quelque 500 émissions parmi les plus novatrices, bouleversé la télévision

Réalisateur et producteur, poète et musicien, Jean-Christophe Averty est décédé samedi à 88 ans. En quelque 500 émissions parmi les plus novatrices, ce créateur en perpétuelle ébullition aura bouleversé la télévision.

Il est mort dans la matinée, en région parisienne, a indiqué à l'AFP son fils Christophe.

"C'est un grand monsieur qui s'en va", a réagi Mireille Dumas, auteur d'un documentaire rare sur Averty, ajoutant que celui-ci avait pu voir le film diffusé en février, même si, souffrant après un AVC, il n'avait pu assister à la projection.

Les hommages se sont multipliés. "Ma jeunesse devant ses folies...", a twitté Christophe Dechavanne. Il "avait fait de la télévision un art", pour Michel Denisot, "un grand réalisateur, un vrai génie", selon Serge Moati.

La ministre de la Culture Audrey Azoulay a salué "un inventeur génial". "A peine la télévision née, lui offrait-il de +nouvelles écritures+", pour le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

En 50 ans de carrière, ce promoteur de "l'art de l'imagination" fit exploser codes et formats, proposant des clips (terme qu'il détestait!) avant l'heure, revendiquant aussi la filiation du surréalisme, adepte de l'humour et de la dérision. Son travail révélait l'éclectisme de cet homme de passion aimant la provocation et abordant tous les genres: fiction, variétés, peinture, bande dessinée, théâtre électronique...

On l'entendit aussi à la radio: à France Inter puis Culture, son débit rapide, sa voix légèrement véhémente et célèbre pour son "zozotement", anima durant 28 ans l'émission "Les Cinglés du music-hall", véritable entreprise de réhabilitation du patrimoine de la chanson française.

Né le 6 août 1928 à Paris d'un père quincaillier et d'une mère institutrice, Averty débute en 1952 à la radio-télévision française, au moment où le petit écran arrive dans les foyers.

Diplômé de l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC, devenu la Fémis), il réalise des courts métrages, dont "Ann" qui lui vaut une mention spéciale pour la couleur au Festival de télévision de Monte-Carlo (1966).

- 'Melody Nelson' version TV -

Trois ans plus tôt, il s'était fait remarquer pour son audace iconoclaste (trucages, rythme, modernité du plateau) avec "Les Raisins verts" (1963-64), émission provocante incluant un broyage de poupon en celluloïd qui fit scandale. Le programme fut récompensé du grand prix international de la télévision américaine.

Averty poursuit sa trajectoire ouvertement novatrice avec "Douches écossaises" (1964), "Au risque de vous déplaire" (1966), "Show effroi" (1969), tout en participant à "Cinq colonnes à la une" et "Dim Dam Dom".

Admirateur d'Alfred Jarry et de la pataphysique ("la science des solutions imaginaires"), Averty - devenu en 1990 membre du Collège de pataphysique - lui rend hommage en réalisant "Ubu Roi ou les Polonais" (1965), suivi de "Ubu enchaîné" (1971) et "Le Surmâle" (1980).

Dans des shows ou des documentaires au style inimitable, il met en images des chanteurs comme Yves Montand, Gilbert Bécaud ou Johnny Hallyday. Il s'intéressera aussi à Claude Nougaro, Françoise Hardy, Juliette Gréco, Nana Mouskouri, Henri Salvador ou Serge Gainsbourg, dont il était proche et adapta pour la télévision l'album-concept "Histoire de Melody Nelson".

En 2000, il reprend la caméra pour filmer un récital de Zizi Jeanmaire pour Arte.

Ce pianiste qui consacra plusieurs émissions au jazz et filma les festivals d'Antibes et Juan-les-Pins réalisa aussi une quinzaine de fictions dont "Le Mascaret" (1957), "Chanteclerc" (1976), "Le dernier jour d'un condamné" (1992).

"Il aimait dire que la télévision doit donner à rêver, à réfléchir, faire sourire", et posait un regard "très sévère" sur le petit écran actuel, souligne Mireille Dumas. Une télévision qui l'avait "un peu oublié" -- "c'est vrai qu'il avait un fichu caractère!"

"C'était un homme passionné, tout entier dans son travail", qui a transmis sa passion des arts à ses trois enfants, a souligné son fils cadet Christophe (un temps photographe, tandis que sa soeur est devenue danseuse professionnelle).

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 9 Mar - 13:23



C'est vraiment incroyable tout cela, comment faire confiance a tout ce qui se passent sur net??

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
kristel555

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 27 Avr - 11:44

Retard prévu pour l'iPhone 8
BenjaminWalewski - lundi 24 avril 2017 - 20:21
Donnez votre avis
JE LE DONNE MOI;
DÉJÀ ON N'ARRIVE PAS A LA FIN DES MOBIL D'AVANT , ET DÉJÀ TOUS SE BAGARRE POUR 8..... C'EST FOU..... N'APPORTE QUOI...

Retard prévu pour l'iPhone 8
Le très attendu futur smartphone d'Apple pourrait bien ne pas arrivée à l'heure prévue.

(CCM) — Depuis plusieurs années, Apple a habitué le public au même calendrier pour la sortie de ses nouveaux smartphone. Après un premier teasing et des invitations à la presse, la firme de Cupertino organise un grand raoût pour présenter sa nouvelle merveille - forcément toujours plus innovante que jamais - puis distribue l'appareil dans les semaines qui suivent. Mais il est possible que le calendrier habituel soit fortement décalé cette année.

D'après l'analyste de la firme KGI et spécialiste d'Apple Ming Chi-Kuo, cité par le site 9to5Mac (lien en anglais), la mise en production de l'iPhone 8 - aussi appelé iPhone Edition - pourrait ne commencer qu'à partir du mois d'octobre, voir de novembre. La raison ? Des "mises à niveau matérielles significatives" par rapport aux modèles précédents, notamment l'écran OLED ou la caméra de profondeur. L'ajout de ces composants commandés sur-mesure pourraient ralentir le calendrier habituel de production d'Apple.

Ming-Chi Kuo pense en revanche que l'iPhone 7S pourrait pour sa part sortir à temps, mais ce n'est sans doute pas ce que le public attend le plus. Une mauvaise nouvelle pour Apple, qui pourrait voir ses ventes fléchir, mais pas pour ses concurrents qui pourraient eux profiter de ce retard inopiné.

Ajoutons que c'est la seconde fois qu'un retard potentiel est annoncé pour l'iPhone 8... Faut-il y voir un fond de vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
PascalP

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 27 Avr - 16:55



Présidentielle: Brigitte et Emmanuel Macron sont devenus les nouvelles stars de la presse people

Love story atypique d'un élève avec sa professeure de théâtre, duo romanesque à l'assaut du pouvoir, baiser devant les caméras le soir du premier tour: Brigitte et Emmanuel Macron sont devenus les nouvelles stars de la presse people et fascinent à l'étranger.
Dimanche soir, après l'annonce de sa qualification au second tour de l'élection présidentielle, le candidat centriste, 39 ans, monte sur scène devant ses militants, main dans la main avec sa femme Brigitte, une élégante et mince blonde aux yeux bleus, 64 ans.
Si les Français sont déjà familiers des époux Macron, qui font régulièrement la Une des magazines people, la presse internationale, elle, se pique de curiosité pour ce couple hors norme aux portes du pouvoir.
Pour Melissa Bell, correspondante de CNN à Paris, "ce qui passionne les Américains, c'est l'histoire d'amour". Pour le très populaire quotidien britannique Daily Mail, c'est même l'"histoire d'amour du siècle". "Une cougar à l'Elysée?" s'interroge moins élégamment le journal britannique The Times, quand le tabloïd allemand Bild s'exclame en Une: "Elle a 24 ans de plus que lui! Comment fonctionne un tel couple?" 
Derrière cette différence d'âge -- environ la même qui sépare le président américain Donald Trump, 70 ans, et son épouse Melania, 47 ans  -- se cache une romance non conventionnelle qui confère aux Macron une aura anticonformiste.
- 'je vous épouserai!' -
1993: Le jeune Emmanuel, 15 ans, s'inscrit à l'atelier théâtre de son lycée d'Amiens, paisible ville du nord de la France, allant au-devant d'une rencontre qui va bouleverser son existence. Il va tomber amoureux de sa professeure Brigitte, de 24 ans son aînée, mariée et mère de trois enfants. 
L'année suivante, élève de première, il brave les tabous il lui déclare sa flamme. "A 17 ans, Emmanuel m'a déclaré: +quoi que vous fassiez, je vous épouserai!", raconte aujourd'hui sa femme, issue d'une dynastie de confiseurs, notables respectés d'Amiens.
"Il était pas comme les autres, c'était pas un ado (...) j'étais totalement subjuguée par l'intelligence de ce garçon", explique-t-elle dans un récent documentaire consacré à son mari. Et "petit à petit il a vaincu toutes mes résistances".
Pour calmer les ardeurs du jeune homme, sa famille l'envoie à Paris, où il enchaîne de brillantes études. Mais Emmanuel n'en démord pas: "J'avais une obsession, une idée fixe: vivre la vie que j'avais choisie avec celle que j'aimais. Tout faire pour conquérir cela", confie-t-il dans son livre "Révolution". 
Il atteindra son but en octobre 2007: le couple se marie. "Cela fut la consécration officielle d'un amour d'abord clandestin, souvent caché, incompris de beaucoup avant de s'imposer à eux", souligne-t-il, en rendant hommage au courage de sa femme. 
- 'évolution sociétale' -
"Elle avait alors trois enfants et un mari. J'étais élève et rien de plus. Elle ne m'a pas aimé pour ce que j'avais. Pour une situation. Pour le confort ou la sécurité que j'apportais. Elle a renoncé à tout cela pour moi".
Le parcours amoureux de l'ambitieux candidat, potentiel futur président sans jamais avoir été élu auparavant, a tout pour passionner et intriguer la presse people. D'autant que le couple Macron s'affiche volontiers: en un an, on les a vus plusieurs fois la Une du magazine français Paris Match, qui immortalisa l'été dernier "leurs vacances en amoureux avant l'offensive", en maillots de bain sur une plage de Biarritz. 
"Le couple s'est battu pour défendre son amour. C'est avec fierté qu'ils arrivent main dans la main sur la plus haute marche du pouvoir, comme une revanche", estime Candice Nédelec, chef du service politique du journal people Gala et coauteure du livre "Les Macron".
"Ce couple au schéma inversé traduit une évolution sociétale: ce n'est pas un homme de pouvoir avec une femme plus jeune. Cela dit des choses sur la personnalité d'Emmanuel Macron", juge quant à elle Sophie des Déserts, journaliste de Vanity Fair France.

PS/ Quelle cinéma...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 1 Mai - 0:56

Sortie de l'euro : Marine Le Pen recule-t-elle ?

PRÉSIDENTIELLE - Alors que son projet d'accord avec Nicolas Dupont-Aignan ne fait plus du retour à une monnaie nationale "un préalable" à sa politique économique, la candidate FN récuse toute "contradiction" dans sa position sur l'euro.

C'est l'une des mesures phares de Marine Le Pen : la sortie de l'euro, monnaie unique européenne. Or, dans l'"accord de gouvernement" conclu entre la candidate Front national et Nicolas Dupont-Aignan, "la transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n'est pas un préalable à toute politique économique

Le Monde relève par ailleurs que Marine Le Pen avait déjà infléchi son discours sur la question avant même son alliance avec le président de Debout la France. Sur son site de campagne, la candidate prône "le rétablissement d'une monnaie nationale adaptée à notre économie, levier de notre compétitivité". Or, cette mesure n'apparaîr pas explicitement dans la profession de foi en vue du second tour. Sous le chapitre "restaurer la démocratie, rendre la parole au peuple", elle écrit : "En renégociant les traités européens pour retrouver notre souveraineté et bâtir une Europe des Nations", sans aucune allusion à l'euro, souligne le quotidien.
Face à une mesure qui divise au sein même de son parti et impopulaire (28% des Français seulement veulent le retour du franc selon un sondage Ifop fin mars pour Le Figaro et la Fondation Robert Schuman), Marine Le Pen recule-t-elle? Veut-elle toujours sortir de l'euro ?

"Aucune contradiction"
Oui. Dans un entretien au Parisien dimanche 30 avril, la patronne du FN, en "congé" de la présidence du partin réaffirme que la France aura "une monnaie nationale" si elle est élue présidente de la République. "Nous aurons une monnaie nationale comme tous les autres pays et nous aurons ensemble une monnaie commune. Voilà, c'est aussi simple que ça (...) Moi, je pense que l'euro est mort", annonce-t-elle au journal.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 1 Mai - 0:57

"Il faut maîtriser la monnaie et l'adapter à l'économie parce qu'aujourd'hui la monnaie unique est un boulet. Elle est en grande partie responsable du chômage de masse", estime-t-elle. "Je vais demander (à l'UE) de pouvoir maîtriser notre monnaie. Cela veut dire transformer l'euro monnaie unique en un euro monnaie commune. Monnaie qui ne concernera pas les achats quotidiens mais uniquement les grandes entreprises qui font du commerce international", explique-t-elle. Elle assure par ailleurs n'avoir "jamais dit que la France" sortira de l'euro.
"Cela fait assez longtemps que je réclame la transformation de la monnaie unique vers la monnaie commune. Par conséquent, il n'y a là aucune contradiction. Oui, je pense que l'on peut parfaitement conserver l'euro monnaie commune", a-t-elle déclaré par la suite au micro de BFMTV, en marge d'une visite imprévue sur le site de l'usine Altéo de Gardanne (Bouches-du-Rhône).
Incertitude sur les délais
Ce retour à une monnaie nationale se ferait donc a priori par une négociation. Marine Le Pen a régulièrement répété que, si elle remportait la présidentielle, elle irait à Bruxelles pour négocier, avec l'objectif de "restituer au peuple français sa souveraineté monétaire, législative, territoriale, économique".
À l'issue de cette négociation, elle prévoyait un référendum dans les six mois après sa prise de pouvoir sur l'appartenance à l'UE. Début avril cependant, elle a dit qu'elle attendrait, pour négocier, la tenue des élections allemandes, programmées le 24 septembre, et italiennes, alors que la législature s'y finira début 2018.
Samedi 29 avril Marion Maréchal-Le Pen expliquait que la négociation commencerait en 2018. "Il y aura un long débat, vraisemblablement peut-être de plusieurs mois, ou peut-être plusieurs années avant que nous prenions cette décision historique", a-t-elle ajouté.
La députée FN du Vaucluse, et nièce de Marine Le Pen, a par ailleurs assuré dimanche lors du Grand-Rendez-Vous" CNews/Europe1/Les Échos" que "Marine Le Pen n'a pas changé de position".

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 4 Mai - 13:39

France: cacophonie et pugilat verbal lors du débat télévisé Macron-Le Pen

Présidentielle: le débat télévisé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron a viré à un duel virulent et souvent confus

A quatre jours du second tour de la présidentielle française, le débat télévisé entre les deux finalistes, le centriste Emmanuel Macron et la candidate de l'extrême droite Marine Le Pen, a souvent viré à la cacophonie et au pugilat verbal.

Au terme d'une campagne très tendue, les deux candidats ont débattu mercredi soir dans une ambiance similaire, Mme Le Pen reprochant à M. Macron de porter "la mondialisation sauvage", le centriste pro-européen l'accusant de "haine" et de "mensonges".

Selon un sondage auprès d'un échantillon de téléspectateurs interrogés à l'issue du débat, 63% considèrent que M. Macron s'est montré le plus convaincant, contre 34% pour Mme Le Pen - des chiffres qui recoupent à peu près les intentions de vote pour dimanche, annoncées par plusieurs sondages autour de 60% pour le centriste.

Dès le début de l'émission, cette dernière a attaqué bille en tête, qualifiant M. Macron de "candidat de la mondialisation sauvage", "de la précarisation", "du communautarisme, de la guerre de tous contre tous".

"Vous n'êtes pas la candidate de l'esprit de finesse" ni "de la volonté d'un débat démocratique équilibré et ouvert", a-t-il rétorqué, ironique. Il a opposé "l'esprit de conquête" qu'il estime incarner à son "esprit de défaite".

- 'Poudre de perlimpinpin' -

Symbole de l'âpreté des attaques, l'échange sur les attentats jihadistes, qui ont fait 239 morts depuis janvier 2015 et traumatisé le pays. 

"Contre le terrorisme, il faut d'abord retrouver nos frontières, tout de suite", a martelé Marine Le Pen, promettant "l'expulsion" de tous les étrangers soupçonnés de menacer la sûreté du territoire. La sécurité et le terrorisme sont "totalement absents de votre projet", a-t-elle asséné à M. Macron, l'accusant de "complaisance pour le fondamentalisme islamique". 

"Ce que vous proposez, comme d'habitude, c'est de la poudre de perlimpinpin", a jugé l'intéressé, soulignant que les contrôles aux frontières avaient déjà été rétablis et relevant que les élus du Front national n'avaient pas voté les législations antiterroristes française ni européenne.

Le candidat de 39 ans, arrivé en tête du premier tour, a accusé la patronne de l'extrême droite, 48 ans, de tomber dans "le piège" des jihadistes et de "porter la guerre civile dans le pays".

"La grande prêtresse de la peur, elle est en face de moi", a-t-il ensuite lâché à propos de l'euro, car avec elle, "on va sortir de l'euro, de l'Europe", alors qu'une majorité de Français sont hostiles à une telle issue.

Mme Le Pen a de son côté accusé son adversaire d'être soumis à la chancelière allemande Angela Merkel et à sa vision de l'Europe. "De toute façon la France sera dirigée par une femme, ce sera ou moi ou Mme Merkel", a-t-elle dit. 

"Arrêtez avec ces formules qui sont ridicules", lui a répondu M. Macron, ajoutant: "La France n'est pas un pays fermé. Je suis le candidat d'une France forte, dans une Europe qui protège".

L'ancien ministre de l'Economie a accusé sa rivale de multiplier les promesses sans pouvoir les financer. "Il n'y a pas de finance magique", a-t-il lancé, en ajoutant: "vous n'avez pas expliqué comment vous baissez le chômage, vous ne proposez rien".

- 'Piloté par François Hollande' -

Les programmes des deux candidats sont aux antipodes. Le discours d'Emmanuel Macron, libéral en économie et sur les questions de société, plaît surtout aux jeunes urbains, aux classes moyennes et aux milieux d'affaires. Celui de Marine Le Pen, anti-immigration, anti-Europe et anti-système, séduit plutôt les classes populaires, les ruraux, les "invisibles" et capte le ras-le-bol de Français victimes d'un chômage endémique et de ses conséquences.

Dernière grande occasion de convaincre les nombreux indécis de ce scrutin, ce débat, rituel de la vie politique française depuis 1974, a atteint un niveau de tension inégalé jusqu'à présent.

"Mensonges", "n'importe-quoi!", "vous ne connaissez pas vos dossiers!", a répété M. Macron, regardant constamment sa rivale quand celle-ci se plongeait dans ses fiches. 

Sourire ironique aux lèvres, index accusateur, Mme Le Pen s'est ingéniée à provoquer "l'enfant chéri du système et des élites", le disant à tout propos "piloté par François Hollande" et le renvoyant sans cesse à sa participation au gouvernement socialiste du très impopulaire président sortant.

"Vous êtes l'héritière d'un système qui prospère sur la colère des Français depuis des décennies", a rétorqué M. Macron, "vous êtes son parasite". "La France mérite mieux que vous", a-t-il affirmé.

Comme l'essentiel de la presse française, le quotidien Le Monde déplorait jeudi un "débat brutal, violent de bout en bout". Et "pour le fond des programmes, on reste sur sa faim", se désolait le quotidien Le Parisien.

Jeudi soir, M. Macron tiendra son dernier meeting de campagne à Albi (sud-ouest) et Mme Le Pen à Ennemain (nord).

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 4 Mai - 13:46

Emmanuel Macron

Eric FEFERBERG / POOL / AFP

Pas vraiment

 

Comme le rappelle Ouest-France, "Marine Le Pen possède 12,5 % des parts du domaine de Montretout à Saint-Cloud. Selon le fisc, elle et son père ont sous-estimé ce domaine en l’évaluant à 2,5 millions d’euros alors qu’il vaudrait plutôt 5 millions."

23h30 - Les deux candidats ont terminé le débat dans les temps, et pressés par les journalistes, sur une dernière prise de parole chacun. Pendant ces 2h30, les échanges ont souvent tournés en rond et ont été très tendus entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Les deux adversaires du second tour se sont renvoyés à la tête des accusations d'"héritage", de "mensonges" et de méconnaissance des dossiers sans prendre toujours le temps d'exposer calmement les mesures de leurs programmes.

23h20 - Il est l'heure des cartes blanches des candidats après un débat très accroché et souvent tendu. Emmanuel Macron choisit de parler des personnes en situation de handicap, souhaitant notamment que plus aucune ne vive sous le seuil de pauvreté. Pour sa propre carte blanche, Marine Le Pen commence à répondre à Emmanuel Macron avant d'être interpellée par les journalistes et de développer sa "philosophie générale" sur sa vision de la France.

22h45 - Les deux candidats passent maintenant à l'Europe, un thème principal dans leurs programmes. Marine Le Pen est apparue assez mal à l'aise sur la sortie de l'euro. Plutôt confuse sur le calendrier du retour au franc, elle ne parvient pas à répondre clairement. "Ce que les Français doivent comprendre, à la limite, ça ne les regarde même pas cet euro monnaie commune sera une facilité entre les Etats. Les Français eux ils auront une monnaie dans leur portefeuille." Emmanuel Macron dénonce "un projet mortifère" et prône pour une Europe forte.

22h - Dans une séquence sur le terrorisme, Marine Le Pen a annoncé vouloir expulser les fichés S étrangers et "mettre en place la déchéance de nationalité" pour les binationaux. La candidate du Front national a aussi accusé son adversaire de "complaisance pour le fondamentalisme islamique". Emmanuel Macron a lui rappelé l'importance qu'il accordait à la lutte contre le terrorisme et souhaite mettre l'accent sur les services de renseignement et la coopération entre les pays.

21h50 - Emmanuel Macron attaque Marine Le Pen sur sa réforme de la retraite. La candidate qui voulait revenir à la retraite à 60 ans dès son élection à l'Élysée a finalement reculé mardi en reconnaissant que la réforme arriverait une fois la "voie de l'emploi" retrouvée, plutôt à la fin de son quinquennat donc. Le candidat d'En marche ! n'a pas manqué de lui faire remarquer cette contradiction vis-à-vis de son programme. "Parlez de votre projet et pas du mien", lui a répliqué Marine Le Pen.

21h25 - Passe d'armes entre les deux candidats sur leurs visites respectives de l'usine d'Amiens de Whirlpool, menacée de fermeture. "Ne soyez pas méprisants avec les salariés de Whirlpool, car ils savent ce qui les tue, la politique que vous menez", a attaqué la candidate du Front national. "Vous ne proposez rien dans le cas de Whirlpool, vous ne respectez pas. J'ai passé des heures avec eux et vous 15 minutes, vous n'avez pas débattu. Je suis rentré pour aller au contact des salariés, c'est ça respecter les gens et pendant que vous faisiez votre numéro avec les caméras j'étais avec les représentants", lui a répondu le candidat d'En marche !.


Débat de la présidentielle : entrée en matière très musclée entre Le Pen et Macronpar Lopinion.fr



21h10 - Par tirage au sort, c'est Marine Le Pen qui a débuté ce débat. Et la candidate du Front national s'est montrée tout de suite très offensive vis-à-vis de son adversaire. Dans son propos introductif, elle a décrit Emmanuel Macron comme "le choix de la mondialisation sauvage, de l'ubérisation, de la précarité, de la guerre de tous contre tous". Interrogée sur le chômage, elle s'en est pris à son "héritage" : "Monsieur le ministre de l'Économie, devrais-je dire, monsieur le conseiller auprès de M. Hollande."

20h45 - Les deux candidats sont arrivés dans les studios de la Plaine-Saint-Denis où le débat se déroule. Marine Le Pen a dit attendre du débat "qu'il soit utile pour les Français et qu'il démontre que M. Macron et moi-même avons deux visions radicalement différentes". De son côté, Emmanuel Macron a expliqué vouloir "un moment de clarification qui va permettre d'expliquer en détail le projet qu' porte".

20h - Parmi les douze thèmes sélectionnés pour alimenter les 2 heures 30 du débat, certains risquent de concentrer toutes les attaques des candidats. Cela pourrait être le cas de l'Europe, sur laquelle les positions d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen divergent considérablement. La sécurité et la protection contre le terrorisme sont aussi des thématiques dont la candidate du Front national pourrait s'emparer. Le candidat d'En marche ! devrait lui lancer l'offensive sur l'économie et sur les revirements de son adversaire à propos de la sortie de l'euro.

19h30 - Les détails du débat ont été minutieusement réglés par les équipes des candidats. Ainsi la table qui séparera Marine Le Pen, à gauche, d'Emmanuel Macron, à droite, mesure 2,5 mètres de large et il fera entre 19 et 20 degrés dans le studio. Pas moins de 14 caméras filmeront le débat et, c'est une première depuis 1974, les plans de coupe ont été autorisés. Côté audiences, les débats réunissent en général entre 20 et 30 millions de personnes, le débat de 2012 avait été regardé par 17,8 millions de téléspectateurs.

19h - Les deux candidats se retrouvent ce mercredi soir pour le traditionnel débat d'entre-deux tour, un moment qui peut être décisif. C'est une situation inédite pour Emmanuel Macron comme pour Marine Le Pen dont le Front national participe pour la première fois à un débat du second tour. Ils vont avoir près de 2h30 pour aborder les 12 thèmes prévus par les deux journalistes en charge de l'animation : Nathalie de Saint-Cricq, chef du service politique de France 2 et Christophe Jakubyszyn, son homologue de TF1.


http://actu.orange.fr/politique/videos/patrick-sebastien-le-meme-argumentaire-que-marine-le-pen-VID0000001geFW.html

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 4 Mai - 13:49

"SFR a été vendu par Emmanuel Macron"



Marine Le Pen



FAUX



 



La candidate du Front national (FN) soutient que le groupe de télécommunications a été vendu lorsqu'Emmanuel Macron était ministre de l'Économie.



 



Or, le leader d'En Marche! a été nommé à Bercy le 26 août 2014. La vente de SFR, alors propriété de Vivendi, à Numericable, propriété de Patrick Drahi, a été actée près de quatre mois avant, le 5 avril 2014. Cette décision avait été prise malgré les réticences du ministre de l'époque, Arnaud Montebourg, qui avait fait savoir sa préférence pour le deuxième candidat à la reprise de SFR : le groupe Bouygues

Nous sommes le seul pays d'Europe à ne pas avoir endigué le chômage de masse"



Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



FAUX



 



Comme le relèvent "Les décodeurs" du Monde, la France a un taux de chômage proche de la barre des 10% de la population active. C'est moins bien, selon les chiffres d'Eurostat, que la moyenne de la zone euro (autour de 9,5 %). "Mais Emmanuel Macron oublie plusieurs pays majeurs en Europe comme l'Espagne (18 % de chômage) ou l'Italie (11,5 %)", souligne le site.







"L'Union européenne nous coûte 9 milliards d'euros par an"



Marine Le Pen



FAUX



 



 "Contrairement aux chiffres qui circulent sur une contribution nette de 9 milliards d'euros, la réalité est bien différente", a récemment expliqué la Commission européenne, rappelle lefigaro.fr.



 



Le site du quotidien souligne néanmoins que la France est un contributeur net au budget de l'UE (c'est-à-dire qu'elle verse un peu plus qu'elle ne reçoit) à hauteur de 4,5 milliards d'euros en 2015.





"La Grande-Bretagne a à payer entre 60 et 80 milliards d'euros pour le Brexit"



Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



FAUX



 



Les dernières demandes de la Commission européenne, selon le Financial Times de jeudi, seraient désormais portées à plus de 100 milliards d'euros lors des négociations, relève Ouest-France.





"Un des conseillers d'Emmanuel Macron est un ancien lobbyiste du laboratoire Servier"



Marine Le Pen



VRAI



 



Le professeur Jean-Marc Mourad, qui conseillait le candidat sur les thématiques de santé, a reconnu ses liens avec le laboratoire Servier, pour qui il avait fait 66 interventions, entre 2013 et 2016.



 



Il s'est retiré de ses responsabilités à En Marche! le 7 mars 2017 et a assuré que le mouvement n'était pas au courant de "ces liens d'intérêts, parfaitement transparents par ailleurs car identifiables sur le site gouvernemental dédié".





"Vous demandez la nationalisation de Whirpool"



Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



FAUX



 



À cette affirmation, Marine Le Pen a répondu demander "la mise sous protection" de l'entreprise. Et c'est vrai, comme le souligne Ouest-France. "Dans une interview publiée sur le Courrier picard, le 28 avril 2017, Marine Le Pen a déclaré : 'Nous mettrons l'usine Whirlpool sous protection de l'État'".





 "Emmanuel Macron a accepté le soutien de l'UOIF (Union des organisations islamiques de France)"



Marine Le Pen



FAUX



 



L'UOIF a dénoncé mercredi 26 avril "un mensonge éhonté" de la candidate du FN qui accusait Emmanuel Macron d'être "entre les mains" de l'organisation musulmane.



 



"Nous avons du respect à l'égard de monsieur Emmanuel Macron mais n'avons pas de liens particuliers avec son mouvement", a écrit l'organisation, qui "appelle à voter massivement pour M. Macron et à faire barrage à la menace incarnée par les idées de Mme Le Pen". "L'UOIF est une organisation religieuse qui œuvre pour la paix des cœurs et la paix sociale et n'a d'accointances avec aucun parti politique", a poursuivi cette fédération de 250 associations, dont une centaine de mosquées.







Le FN et Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen, ont fait "participer" des représentants de l'UOIF à des colloques.



Emmanuel Macron



ERIC FEFERBERG / POOL / AFP



VRAI



 



En octobre 2016 "Banlieues patriotes", un collectif Front national, avait enregistré une émission dont l'invité était Camel Bechikh, voix de l'UOIF, dont le FN demande sans cesse la dissolution. Comme le rappellent "Les décodeurs" du Monde, "selon Jordan Bardella, patron de "Banlieue patriotes", Camel Bechikh avait également participé, en 2013, à un colloque du Club idées nation du vice-président du FN, Louis Aliot."







"Vous avez vendu les Chantiers de l'Atlantique aux Italiens"



Marine Le Pen



C'est plus compliqué que ça



 



STX, groupe sud-coréen propriétaire des Chantiers de l'Atlantique, a été placé en redressement judiciaire en 2016. STX France a alors été mis en vente en octobre de cette même année, en Corée du Sud, et les chantiers de Saint-Nazaire ont été repris fin 2016 par un opérateur italien, Fincatieri.





Le "départ à la retraite à 60 ans coûte 30 milliards d'euros"



Emmanuel Macron



ERIC FEFERBERG / POOL / AFP



 



La retraite à 60 ans coûterait 17 milliards d'euros



Marine Le Pen



ERIC FEFERBERG / POOL / AFP



FAUX



 



Tous les deux se trompent. Selon une estimation de l'Institut Montaigne, un think-tank proche d'Emmanuel Macron, cité par Ouest-France, "réinstaurer la retraite à 60 ans entraînerait un coût de 27 milliards d'euros sur toute la durée du quinquennat. Cependant, l'institut mentionne aussi une estimation haute de 33 milliards d'euros et un estimation basse de 19,7 milliards d'euros."





"20% des élèves ne savent pas lire au CM2"



Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



VRAI, MAIS...



 



Les statistiques du ministère de l'Éducation nationale sur le niveau des élèves de CM2 montrent, qu'en 2015, 79,8 % maîtrisaient les compétences attendues en lecture (et 70,9 % celles en mathématiques). Mais, expliquent "Les décodeurs", "l'Éducation nationale et le candidat d’En marche ! ne parlent pas exactement de la même chose. En réalité, l’Éducation nationale attend, pour la lecture, de savoir 'dégager le thème d’un texte, d’y repérer des informations explicites, d’inférer des informations nouvelles (implicites), et de repérer les effets de choix formels'".





On a supprimé les redoublements à l'école primaire"



Marine Le Pen



FAUX



 



L'article L311-7 de la loi du 8 juillet 2013 explique que le "redoublemet ne peut être qu'exceptionnel", mais ne l'interdit pas.





Le chômage était plus élevé dans les années 1990



Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



VRAI



 



Malgré ce qu'en dit Marine Le Pen, Emmanuel Macron a raison sur ce point. "En 2016, le taux de chômage en France s'élevait à 9,8% selon l'Insee alors qu'il était de 10,4% au 2e trimestre 1994 et encore de 10,4% au 2e trimestre 1997. Début 1999, il était au même niveau qu'aujourd'hui", précisent "Les décodeurs". 







"La retraite à points on la trouvait aussi chez monsieur Fillon"



Marine Le Pen



FAUX



 



La candidate FN a tort de comparer les programmes d'Emmanuel Macron et de François Fillon. Le candidat Les Républicains ne proposait pas la retraite par points, contrairement à l'ex-ministre de l'Économie, sans oublier qu'il souhaitait reculer l'âge légal départ à la retraite à 65 ans, alors que M. Macron veut le maintenir à 62 ans.







"Il faut expulser toutes les personnes fichés "S""



Marine Le Pen



INAPPLICABLE



 



Le Monde.fr souligne qu'une telle mesure est "inapplicable". En effet, si l'expulsion d'une personne qui représente "une menace grave ou très grave pour l’ordre public" est possible, cette décision doit, dans l'état actuel des lois, être prise au cas par cas par un juge, après audition.





"L’économie britannique ne s’est jamais aussi bien portée que depuis que les Britanniques ont décidé de reprendre leur liberté"



Marine Le Pen



RIEN À VOIR AVEC LE BREXIT



 



Si l'économie britannique se porte effectivement plutôt bien, avec une croissance de 2 % du produit intérieur brut (PIB) en 2016 et une consommation en hausse notamment, il s'avère que cela n'a rien à voir avec le Brexit.



 



Le référendum a eu lieu en juin et l'article 50 de sortie de l'UE n'a été officiellement activé que le 29 mars 2017, enclenchant à ce moment-là les négociations entre le Royaume-Uni et les Européens, rappelle Le Monde.fr.



 



 



"De 1993 à 2002 toutes les grandes entreprises françaises pouvaient payer en euros"



Marine Le Pen



FAUX



 



Marine Le Pen n'a pas usé d'un bon argument pour défendre son idée de revenir à une monnaie nationale tout en conservant l'euro comme monnaie commune.



 



L'euro bien été d'abord introduit sous sa forme immatérielle, avant qu'il ne circule sous sa forme fiduciaire. Mais c'était le 1er janvier 1999.



 



 



"Vous avez traité les harkis de criminels"



Marine Le Pen



IMPRÉCIS



 



Le 13 février dernier, dans une interview à un média algérien, Emmanuel Macron a comparé la colonisation à des crimes contre l'humanité, provoquant un vrai tollé notamment auprès des associations pieds-noirs et harkis.



 



"Lorsque je parle de 'crime contre l'humanité', je ne traite pas de criminels ceux qui ont vécu dans ce cadre, (...) notamment les harkis et les pieds-noirs", a-t-il précisé par la suite en avril 2017 dans la revue Histoire.



 



 



L'aménagement des courtes peines (moins de 2 ans) a été introduit par la loi Taubira



Marine Le Pen et Emmanuel Macron



Eric FEFERBERG / POOL / AFP



Ils se trompent tous les deux



 



Cette possibilité d'aménager les peines de prison ferme de moins de deux ans, contre un an auparavant, a été introduite par la loi Dati de 2009, sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. La loi Taubira de 2014 a elle introduit la contrainte pénale et supprimé les peines plancher notamment





La déclaration de patrimoine de Marine Le Pen a été "renvoyée devant les juges"

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 15 Juin - 1:23



L'incendie qui a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi une tour de logements sociaux à Londres a fait au moins 12 morts et la colère montait parmi les résidents qui mettaient en cause une gestion jugée très déficiente.
Des 78 personnes hospitalisées, 18 étaient dans un état critique, et de nombreuses personnes restaient portées disparues, laissant craindre un bilan beaucoup plus lourd.
"Une opération de recherche complexe sur plusieurs jours" s'engage désormais, selon Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police, qui ne s'attendait pas à trouver d'autres survivants.
"J'ai entendu crier de partout et vu des gens sauter de leur fenêtre. La tour était complètement en feu. C'était l'horreur", a raconté à l'AFP Khadejah Miller, qui habite un immeuble voisin et a été évacuée par précaution.
D'autres témoins ont vu des parents jeter leurs enfants par la fenêtre pour tenter, dans un geste désespéré, de les sauver du brasier qui ravageait cette tour comportant 120 appartements sur 24 étages, près du quartier chic de Notting Hill, dans l'ouest de Londres.
La façade de la tour Grenfell
, datant de 1974, était presque complètement calcinée mercredi après-midi. Alors que quelques flammes étaient encore visibles à la mi-journée, la cheffe des pompiers de Londres Dany Cotton, qui a reconnu n'avoir "jamais vu quelque chose d'une telle envergure", a écarté la possibilité d'un effondrement de l'immeuble. Des ingénieurs inspectaient la structure.
- "Pas surpris" -
L'origine du sinistre restait inconnue mais la colère montait parmi les résidents qui pointaient des défaillances à répétition. 
 "90% des résidents ont signé une pétition fin 2015 se plaignant de la mauvaise gestion de l'entreprise responsable de la maintenance de l'immeuble", a souligné David Collins, président de l'association des résidents de la tour jusqu'en octobre dernier.
"J'ai entendu que certaines alarmes incendie n'ont pas fonctionné, ça ne m'étonne pas. Je suis sous le choc, effondré, mais pas surpris", a-t-il dit à l'AFP.
David Collins a également pointé la responsabilité de la municipalité du quartier de Kensington et Chelsea, affirmant qu'une enquête indépendante lui avait été, en vain, demandée par l'association.
Des documents en ligne datant d'un an environ montrent qu'un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises de l'état de l'immeuble et des risques d'incendie potentiels, évoquant notamment des problèmes d'éclairage et de sortie de secours.
L'organisme public KCTMO (Kensington & Chelsea Tennant Management Organisation), gestionnaire de la tour, a reconnu dans un communiqué "être au courant des préoccupations soulevées de longue date par des résidents". "Il est trop tôt pour spéculer sur les causes de l'incendie", a-t-il ajouté.
Mandatée par la municipalité de Kensington et Chelsea, la société Rydon a expliqué avoir procédé à une "rénovation" de près de 10 millions d'euros de l'immeuble, qui "a passé tous les contrôles obligatoires en matière de normes incendie et de règles de sécurité".
Selon plusieurs résidents, ces travaux ont cependant pu jouer un rôle dans la propagation du feu, extrêmement rapide.
- "Plastique brûlé" -
Salah Chebiouni, 45 ans, qui a réussi à sortir de l'immeuble à temps, a déclaré à l'AFP que cela sentait "le plastique brûlé" et déploré une rénovation à bas coûts: "Ca ressemblait à du métal. Je pensais qu'ils avaient fait quelque chose de bien. En fait, c'était du plastique".
Pour le Dr Angus Law, spécialiste de la question à l'université d'Edimbourg, il semblerait que "la nature du revêtement extérieur soit grandement responsable de la rapidité avec lequel le feu s'est propagé".
Gavin Barwell, nouveau directeur de cabinet de la Première ministre Theresa May et ancien ministre du logement, a été accusé par le tabloïd de gauche The Daily Mirror de s'être assis sur un rapport vieux de plusieurs années sur le risque d'incendie dans des immeubles tels que la tour Grenfell.
Le maire de Londres, Sadiq Khan, a appelé à ce que "des réponses" soient apportées tandis que le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn estimait que les mesures d'austérité du gouvernement conservateur avaient leur part de responsabilité: "Si vous privez les autorités locales des financements dont elles ont besoin, c'est le prix à payer".

Mme May est "profondément attristée" par le drame et "tenue au courant des développements", a déclaré un porte-parole de Downing Street.
Plusieurs rescapés ont également dénoncé qu'on leur ait conseillé de rester confinés dans leur appartement pendant l'incendie. "Si on avait suivi ces conseils on serait morts", a déclaré Nicky Paramasivan à la BBC.

LONDRES

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
kristel555

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 19 Juin - 16:03

Au moins 26 personnes ont été blessées dimanche, dont quatre sérieusement, lors de turbulences à bord d'un vol China Eastern Airlines entre Paris et Kunming, dans le sud de la Chine, rapportent les médias officiels chinois.
L'incident a eu lieu au moment où le vol MU744 effectuait sa descente vers l'aéroport international de Kunming Changshui, selon l'agence Chine nouvelle.
Les passagers sont soignés pour des fractures, des coupûres et des contusions liées à la chute de bagages ou des collisions avec les compartiments à bagages, explique l'agence en citant les hôpitaux.
On ignore la nationalité des blessés.
"Nous avons ressenti de fortes turbulences à deux reprises et trois fois une petite. Tout cela a duré une dizaine de minutes", a déclaré un passager du nom de Zhang à l'agence Chine nouvelle.
China Eastern Airlines a souligné sur son blog après cet incident la nécessité d'accrocher sa ceinture.
L'avion a atterri vers 09H00 (01H00 GMT) dimanche, avec une heure de retard sur l'horaire prévu, selon Chine nouvelle.
China Eastern Airlines n'a pas pu être contactée dans l'immédiat par l'AFP.
"Nous avons applaudi quand l'appareil a atterri sans encombre. Nous nous considérons comme chanceux que l'avion ne se soit pas écrasé", a déclaré un autre passager, Shang, à l'agence Chine nouvelle.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INFO ACTU    

Revenir en haut Aller en bas
 
INFO ACTU
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: SUJETS PUBLIC 3-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: