CATHYIMAGES

CATHYIMAGES

IMAGES DIVERS ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS, CHANTEURS, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» IMAGES DIVERS
Ven 25 Aoû - 0:11 par Admin

» GIFES 2
Ven 25 Aoû - 0:00 par Admin

» COMMENT CA MARCHE
Jeu 24 Aoû - 12:56 par Marck53

» 50 000 FOYERS
Lun 21 Aoû - 0:47 par Stiven

» RHEUMATISME
Ven 18 Aoû - 18:33 par Stiven

» TENDANCES WEB
Ven 18 Aoû - 18:10 par Stiven

» INFO ACTU
Ven 18 Aoû - 18:02 par Stiven

» CULTURES
Lun 14 Aoû - 11:36 par Admin

» COMMERCES
Ven 11 Aoû - 10:18 par Admin

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 INFO ACTU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Ven 18 Aoû - 1:00

JCV SOURCE
Quand Donald Trump est soutenu par... Jean-Claude Van Damme

abien Gallet
Avant son élection en novembre 2016, Donald Trump pouvait compter sur le soutien de Jean-Claude Van Damme. Neuf mois plus tard, l'acteur défend toujours le successeur de Barack Obama.

"Donald Trump, c'est un monsieur qui fait du business, qui adore son pays, qui adore ses gens", confiait la star belge sur le plateau du Grand Journal en mars 2016. Depuis, son point de vue n'a pas changé. En effet, dans une interview accordée au magazine Paris Match le 11 août 2017, Jean-Claude Van Damme a encore dit tout le bien qu'il pensait de l'homme politique, qui multiplie les déclarations chocs, et avec qui il n'hésite pas à se comparer... "J'avoue que je suis quelqu'un de perturbant. Comme Donald Trump", a-t-il ainsi déclaré.

"J'ai juste peur qu'il se fasse assassiner"

Le comédien, qui a fait de sa maîtrise des arts martiaux son fond de commerce, s'est expliqué sur cette admiration après avoir évoqué la fondation qu'il s'apprête à lancer, laquelle a pour objectif de "sauver la planète, l'humanité". Ainsi a-t-il révélé avoir "commencé à le suivre deux ans avant son élection". "Tous mes amis, même les Russes, me disaient : 'C'est un clown.' Je leur répondais : 'Il peut défaire sa cravate et passer un deal avec Poutine.' C'est de ça dont l'Amérique a besoin !", a précisé Jean-Claude Van Damme, avant de poursuivre : "Les acteurs hollywoodiens sont des naïfs. Ils voyagent en jet privé et se foutent des gens qui bossent en usine dans le Midwest."C'est donc simple, pour celui qui maîtrise aussi bien le grand écart que l'art de la punchline : "Trump est un bosseur", "une bête". Et l'acteur d'offrir une surprenante comparaison : "Un Depardieu sans alcool et sans cigarettes." "J'ai juste peur qu'il se fasse assassiner", a fini par confier Jean-Claude Van Damme.


Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Ven 18 Aoû - 18:02



Brigitte Macron confirme qu'une "charte de transparence" clarifiera son rôle

Brigitte Macron a confirmé, dans une interview au magazine Elle à paraître vendredi, que son rôle serait "déterminé non par une loi, mais par une charte de transparence" qui exposera qu'elle n'est "pas rémunérée" et précisera ses "missions et les moyens".

"Sur le site de l'Elysée seront mis en ligne mes rendez-vous, mes engagements, afin que les Français sachent exactement ce que je fais", dit-elle dans un extrait publié mercredi sur le site de l'hebdomadaire.

"Ce qui est important, c'est que tout soit très clair", affirme-t-elle, dans sa première interview depuis l'élection présidentielle le 7 mai. "Comme toutes celles qui m'ont précédée, j'assumerai mon rôle public, mais les Français sauront désormais quels moyens sont mis à ma disposition".

Depuis cette date, Mme Macron était muette dans les médias, hormis quelques reportages photos dans des magazines people, ou des vidéos de l'Elysée diffusées sur les réseaux sociaux. L'épouse du président fera vendredi la une du magazine du groupe Lagardère, en France mais aussi celle de plusieurs éditions internationales de l'hebdomadaire.

La future charte de transparence, attendue dans les prochains jours, devrait notamment confirmer la situation actuelle, a précisé mercredi son entourage : Brigitte Macron dispose de trois collaborateurs, dont deux conseillers présidentiels détachés auprès d'elle -- Pierre-Olivier Costa, directeur de cabinet et de la communication et Tristan Bromet, chef de cabinet -- et d'une secrétaire. Le dispositif est moins nombreux que celui dont disposaient Valérie Trieweiler (cinq collaborateurs), Carla Bruni (huit) et Bernadette Chirac (une vingtaine).

L'ancienne enseignante pourrait s'impliquer dans des causes dont le "fil conducteur" sera l'éducation et le handicap, selon son entourage.

Dans l'entretien, Brigitte Macron évoque son couple, plaisantant sans complexe à propos des 24 ans d'écart avec son mari. "Le seul défaut d'Emmanuel, c'est d'être plus jeune que moi", dit-elle.

"Quand je lis des choses sur notre couple, j'ai toujours l'impression de lire l'histoire de quelqu'un d'autre. Pourtant, notre histoire est si simple", poursuit celle qui a été la professeure de théâtre d'Emmanuel Macron lorsqu'il avait 16 ans, et a divorcé pour l'épouser. "Si je n'avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie", dit-elle.

Brigitte Macron raconte aussi comment le couple a vécu la victoire du premier tour. "Beaucoup ont cru qu'après le premier tour nous pensions que c'était gagné. À tort. Jamais, nous n'avons pensé ça", affirme-t-elle.

Interrogée à propos de son arrivée à l'Elysée, elle répond : "Avec Emmanuel, je suis tellement habituée à ce qu'il m'arrive des choses extraordinaires que je me demande toujours quelle va être la prochaine aventure. Et cela dure depuis vingt ans".

La semaine dernière, l'Elysée avait annoncé qu'un document ou charte allait "clarifier" son rôle, renonçant au statut officiel de Première dame désiré par Emmanuel Macron quand il était candidat.

Mais entre-temps une pétition sur internet "contre le statut de Première dame pour Brigitte Macron" a réuni en trois semaines plus de 300.000 signatures. La France Insoumise et le FN s'étaient également saisis du sujet pendant les débats sur la loi sur la moralisation de la vie publique.

Actuellement, aucun texte ne définit le cadre de l'action de l'épouse du président ni les moyens qui lui sont alloués. Dans les faits, les conjointes des chefs de l'Etat bénéficient depuis longtemps d'un bureau, de collaborateurs et d'un service de protection, sur le budget de la présidence.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
 
INFO ACTU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: PRESENTATION &FORUM :: FORUM PUBLIC-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: