CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» TITANIC/HISTOIRE MODEL DE SYSTEM ACTUEL
Hier à 20:07 par Admin

» IMAGES EN ROUGE / RED
Hier à 18:15 par Lola2

» VOTE DE JANVIER 2019
Hier à 17:41 par Lola2

» IMAGES DIVERS
Hier à 17:25 par Love2

» GYNÉCOLOGIE + MALADIES
Hier à 16:42 par Stiven

» MACRON
Hier à 16:33 par Stiven

» MACRON ACTUALITE
Mar 15 Jan - 19:13 par Marck53

» MATELAS
Sam 12 Jan - 16:12 par ZIVA88

» DÉCRYPTAGE / JOUE AVEC NOTRE SANTE
Sam 12 Jan - 15:36 par ZIVA88

Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 INFO ACTU

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 23 Avr - 13:46


Marine de Guilhermier, publié le 15 mai


Alors qu'elle figure sur la flamboyante affiche du 70e Festival de Cannes, qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017, la mythique Claudia Cardinale est revenue sur son parcours dans les colonnes du Monde. Une interview passionnante dans laquelle elle a évoqué ses partenaires masculins les plus illustres.

On ne compte plus les films culte dans lesquels la comédienne italienne a joué au cours de sa longue carrière, du "Guépard" à "Il était une fois dans l'Ouest" en passant par "Huit et demi". Des longs-métrages où elle a donné la réplique à de nombreuses stars. "J'ai adoré Belmondo, avec qui j'ai tourné quatre films, comme avec Delon, et avec qui j'ai tant ri", assure-t-elle ainsi au Monde. Et de revenir sur une drôle d'anecdote concernant le film de Sergio Leone : "J'avais une scène d'amour très chaude avec Henry Fonda dans 'Il était une fois dans l'Ouest', mais sa femme, plantée comme un vautour à côté de la caméra, me regardait avec tant de haine que j'en étais paralysée."

Quand Catherine Deneuve la "boudait"

Claudia Cardinale s'est également remémorée sa relation avec Marcello Mastroianni, au côté duquel elle a débuté sa carrière et qui lui a, un jour, déclaré son amour à la télévision.
"Les Fabuleuses destinées sur RTL" : Claudia Cardinalepar rtl.fr

"À mon arrivée, il s'est précipité sur moi et m'a lancé : 'J'étais tellement amoureux de toi.' Je lui ai dit : 'Arrête, Marcello ! On est en direct !' Je pensais à Catherine Deneuve, avec qui il était alors marié. Mais lui : 'Je m'en fous ! J'étais amoureux fou !'", raconte-t-elle. Puis de préciser : "C'était gentil mais pas malin. Deneuve a été furieuse et m'a longtemps boudée."

https://www.dailymotion.com/video/xsxl45

Marine de Guilhermier, publié le 15 mai


Alors qu'elle figure sur la flamboyante affiche du 70e Festival de Cannes, qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017, la mythique Claudia Cardinale est revenue sur son parcours dans les colonnes du Monde. Une interview passionnante dans laquelle elle a évoqué ses partenaires masculins les plus illustres.

On ne compte plus les films culte dans lesquels la comédienne italienne a joué au cours de sa longue carrière, du "Guépard" à "Il était une fois dans l'Ouest" en passant par "Huit et demi". Des longs-métrages où elle a donné la réplique à de nombreuses stars. "J'ai adoré Belmondo, avec qui j'ai tourné quatre films, comme avec Delon, et avec qui j'ai tant ri", assure-t-elle ainsi au Monde. Et de revenir sur une drôle d'anecdote concernant le film de Sergio Leone : "J'avais une scène d'amour très chaude avec Henry Fonda dans 'Il était une fois dans l'Ouest', mais sa femme, plantée comme un vautour à côté de la caméra, me regardait avec tant de haine que j'en étais paralysée."

Quand Catherine Deneuve la "boudait"

Claudia Cardinale s'est également remémorée sa relation avec Marcello Mastroianni, au côté duquel elle a débuté sa carrière et qui lui a, un jour, déclaré son amour à la télévision.

"Les Fabuleuses destinées sur RTL" : Claudia Cardinalepar rtl.f

"À mon arrivée, il s'est précipité sur moi et m'a lancé : 'J'étais tellement amoureux de toi.' Je lui ai dit : 'Arrête, Marcello ! On est en direct !' Je pensais à Catherine Deneuve, avec qui il était alors marié. Mais lui : 'Je m'en fous ! J'étais amoureux fou !'", raconte-t-elle. Puis de préciser : "C'était gentil mais pas malin. Deneuve a été furieuse et m'a longtemps boudée."


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 23 Avr - 13:51



Hélène Demarly, publié le 16 avril

La star italienne a soufflé le 15 avril 2018 ses 80 bougies. En interview à l'AFP elle est revenue sur son incroyable carrière.

La "fiancée de l'Italie", qui a tourné avec les plus grands acteurs et réalisateurs au cours de sa longue carrière, vient de célébrer son 80e anniversaire. À l'AFP, elle affirme pourtant que cet événement ne l'intéresse pas plus que ça : "Moi je m'en fous. C'est normal, le temps passe, je ne suis pas nostalgique." Claudia Cardinale, à qui le Festival de Cannes avait rendu hommage en 2017 en choisissant son portrait pour l'affiche officielle, confie : "Je n'ai jamais caché mon âge, je n'ai jamais été et je ne serai jamais une diva." Une grande modestie pour l'actrice mythique du cinéma qui, au départ, ne se destinait pas à suivre cette voie.

Actrice malgré elle


Élue à 17 ans "la plus belle Italienne de Tunis", le monde du cinéma lui ouvre les bras, elle qui se rêve plutôt institutrice ou exploratrice. Elle raconte : "Tous les journalistes, les producteurs, me photographiaient et me demandaient de faire du cinéma. Et moi je disais non, je suis avec maman, je ne veux pas." Et finalement : "Un jour je monte dans un avion et je vois ma photo partout sur les journaux et le titre : La fille qui refuse de faire du cinéma. Alors mon père m'a dit 'Mais fais-le, ce cinéma !'"

https://www.dailymotion.com/video/x6hud6k

PHOTOS. Claudia Cardinale a 80 ans : retour sur sa vie en imagespar Closer

Sa carrière explose ensuite avec "Le Pigeon" de Mario Monicelli. S'ensuivent "La Fille à la valise", "Rocco et ses frères", "Le Guépard", "Il était une fois dans l'Ouest" et de nombreux autres. Son conseil à destination des jeunes filles ? Ne pas "tout accepter pour un rôle qui peut vous abîmer ou vous donner l'impression de vous vendre".

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 23 Avr - 13:57


Si la colocation est très répandue chez les jeunes adultes, depuis quelques années elle se démocratise aussi chez les seniors qui y voient un moyen de lutter contre l'isolement, la solitude mais aussi les difficultés financières. Une alternative à la maison de retraite qui a tout bon ?

Au côté de la colocation intergénérationnelle, soit généralement quand une personne âgée accueille chez elle un étudiant, celle entre seniors est une solution de plus en plus plébiscitée par les Français. Celle-ci peut prendre plusieurs formes : un propriétaire ou locataire peut proposer à d'autres personnes de sa génération d'emménager chez lui ou bien plusieurs seniors peuvent décider de s'installer ensemble dans un nouveau logement. Dans les deux cas, il y a bien des avantages à une telle situation !

Éviter la solitude

Une fois à la retraite, il arrive souvent qu'une personne se sente bien seule. Surtout si elle est séparée ou veuve et que sa famille n'habite pas dans la même région, ou qu'elle désire épargner ses enfants. Souvent aussi, les amis se font rares. Dans ce cas-là, vivre avec d'autres personnes de sa génération peut être un bon moyen de se sentir entouré et moins isolé. Échanger tous les jours avec d'autres êtres humains (les chats ne comptent pas !) est assurément un plus que permet la colocation entre seniors. Celle-ci suscite également l'entraide et le soutien entre personnes dont l'autonomie n'est plus ce qu'elle était et permet aussi de partager des moments de joie et de convivialité, que ce soit des jeux ou simplement des discussions. Bien sûr, comme dans toutes colocations, il faut tout de même penser à établir des règles de vie commune pour qu'elle se passe sans souci.

Réduire les dépenses

Autre aspect non négligeable de la colocation entre personnes âgées : le partage des frais tels que le loyer, les charges, les courses ou encore les services à la personne. C'est un bon moyen de pallier les retraites parfois maigres des seniors (qui ne leur permettent d'ailleurs pas toujours de se payer un établissement spécialisé). Vivre à plusieurs entraîne ainsi une meilleure qualité de vie.

Se sentir en sécurité

Quand la santé décline, il peut être effrayant de vivre seul. Avoir des colocataires - même de son âge - a alors un côté rassurant, notamment en cas d'accident. Plus besoin de craindre d'être retrouvé au sol, des heures après une mauvaise chute par exemple. Certaines personnes âgées sont aussi très attachées à leur domicile : trouver un colocataire pouvant s'installer chez elles est alors une façon de garder leurs repères.

https://www.dailymotion.com/video/x6f2qd7


La colocation séduit de plus en plus les seniorspar dh_be

Des sites spécialisés existent


Convaincue par la colocation entre seniors ? Sachez que des sites consacrés entièrement à la problématique ont vu le jour ces dernières années. C'est par exemple le cas de LocaSeniors, lancé en janvier 2017, qui fonctionne comme un réseau social. Outre des annonces de colocations, il propose d'apprendre à connaître les autres membres en échangeant en ligne ou lors d'apéros organisés partout en France. Le site Colocationseniors est lui aussi spécialisé dans la cohabitation des plus de 50 ans.


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Weky

avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 23 Avr - 14:06

Weky a écrit:

Si la colocation est très répandue chez les jeunes adultes, depuis quelques années elle se démocratise aussi chez les seniors qui y voient un moyen de lutter contre l'isolement, la solitude mais aussi les difficultés financières. Une alternative à la maison de retraite qui a tout bon ?

Au côté de la colocation intergénérationnelle, soit généralement quand une personne âgée accueille chez elle un étudiant, celle entre seniors est une solution de plus en plus plébiscitée par les Français. Celle-ci peut prendre plusieurs formes : un propriétaire ou locataire peut proposer à d'autres personnes de sa génération d'emménager chez lui ou bien plusieurs seniors peuvent décider de s'installer ensemble dans un nouveau logement. Dans les deux cas, il y a bien des avantages à une telle situation !

Éviter la solitude

Une fois à la retraite, il arrive souvent qu'une personne se sente bien seule. Surtout si elle est séparée ou veuve et que sa famille n'habite pas dans la même région, ou qu'elle désire épargner ses enfants. Souvent aussi, les amis se font rares. Dans ce cas-là, vivre avec d'autres personnes de sa génération peut être un bon moyen de se sentir entouré et moins isolé. Échanger tous les jours avec d'autres êtres humains (les chats ne comptent pas !) est assurément un plus que permet la colocation entre seniors. Celle-ci suscite également l'entraide et le soutien entre personnes dont l'autonomie n'est plus ce qu'elle était et permet aussi de partager des moments de joie et de convivialité, que ce soit des jeux ou simplement des discussions. Bien sûr, comme dans toutes colocations, il faut tout de même penser à établir des règles de vie commune pour qu'elle se passe sans souci.

Réduire les dépenses

Autre aspect non négligeable de la colocation entre personnes âgées : le partage des frais tels que le loyer, les charges, les courses ou encore les services à la personne. C'est un bon moyen de pallier les retraites parfois maigres des seniors (qui ne leur permettent d'ailleurs pas toujours de se payer un établissement spécialisé). Vivre à plusieurs entraîne ainsi une meilleure qualité de vie.

Se sentir en sécurité

Quand la santé décline, il peut être effrayant de vivre seul. Avoir des colocataires - même de son âge - a alors un côté rassurant, notamment en cas d'accident. Plus besoin de craindre d'être retrouvé au sol, des heures après une mauvaise chute par exemple. Certaines personnes âgées sont aussi très attachées à leur domicile : trouver un colocataire pouvant s'installer chez elles est alors une façon de garder leurs repères.

https://www.dailymotion.com/video/x6f2qd7


La colocation séduit de plus en plus les seniorspar dh_be

Des sites spécialisés existent


Convaincue par la colocation entre seniors ? Sachez que des sites consacrés entièrement à la problématique ont vu le jour ces dernières années. C'est par exemple le cas de LocaSeniors, lancé en janvier 2017, qui fonctionne comme un réseau social. Outre des annonces de colocations, il propose d'apprendre à connaître les autres membres en échangeant en ligne ou lors d'apéros organisés partout en France. Le site Colocation seniors est lui aussi spécialisé dans la cohabitation des plus de 50 ans.


Vraiment j'ai jamais entendu une chose pareille. Collocation des personnes âges..
Jusqu'au aujourd'hui la classe aise n'a pas eu besoin de faire cela , comme il disait ""Macron, il se débrouille sans moi"""
Je dirait plutôt que les pauvre gens comme il était doigter ici , a ce débrouille pour économiser sur les personnes malade et retraiter..
C'est a dire , ni abouche des personne qui sont au chômage, par contre il serons virer car il ne trouvons pas le travaille.
L'argent aussi l'état s'en garde pour leur poche et celle qui sont plus grand que les petite retraiter.. Mais quelle honte...
De tout façon ça va pas durer comme ça c'est sur .. J'ai plaine les gens qui sont obliger de subir de telle chose d'accepter
la place qu'on leur donne et où on les jutent ...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Lun 23 Avr - 14:24

hi hi hi Moi je proposerait un essai pour ceux qui sont avec une pais de 4000€ ou 2500€ ainsi suite , 
le regrouper qui vivent  avec minima comme il oblige les gens qui ont travaille toute leur vie
pour eux , et aujourd'hui les arrogant veulent en prendre leur vie .. Déjà il ne vivent pas dignement 
ils agave la situation , et la mère ne compte pour personne.. Bien sur ceux qu'ils ont l'argent donne le meilleur 
grâce le travaille des pauvre qu'on leur donne m^même le smic a était toujours ""pas smic complet ""
 fffffffffffffff

AUJOURD'HUI CERTAINE PERSONNES ASSISE DANS LEUR CHAISE  ENDORMIS TOUCHE 8000€ PAR MOIS
D'AUTRE VIVENT UN MOIS AVEC 8000 PAR UN.....
PERSONNE N'EST STUPIDE DE NE PAS COMPRENDRE , ET IL Y A TÉMOINS QU'ILS ONT AUCUNE 
D'AUTRE AIDE ? NI SMEU RIEN RIEN... IL FAUT FAIRE VIVRE CELUI QUI PRENDS LIBREMENT L'ARGENT 
DES CONTRIBUABLE S'IL VEUX TENTER ...
ET ENCORE AVOIR L'IODASSE DE PRENDRE DE L'APL ....

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mer 25 Avr - 17:09


Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 26 Avr - 20:16


La France est restée en 2017 l'un des pays de l'OCDE, où la fiscalité sur les ménages était la plus élevée, selon une étude de l'Organisation publiée ce jeudi 26 avril.

L'étude passe en revue une batterie d'indicateurs permettant de "comparer la situation des salariés au regard de l'impôt et des transferts sociaux" dans les 35 pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), expliquent les auteurs. Le cas type d'un célibataire payé au salaire moyen dans son pays est ressorti en exemple : pour ce cas précis, en 2017, les taux moyens net d'imposition les plus élevés étaient ceux pratiqués par la Belgique (40,5%), l'Allemagne (39,9%), le Danemark (35,8%) et l'Autriche (32,4%).


La France se retrouve dans la moyenne avec un taux de 29,2%, contre 26% par exemple aux États-Unis. En bas de classement pointent le Chili (7%), la Corée du Sud (14,5%) et la Suisse (16,9%). Mais le tableau varie fortement si l'on prend en compte les cotisations sociales versées par les employeurs, particulièrement élevées dans l'Hexagone. Elles ont d'ailleurs été allégées au 1er janvier 2018 pour renforcer la compétitivité des entreprises françaises

La France en tête dans le cas d'un couple avec un seul salaire et deux enfants

Si l'on prend en compte la totalité de la fiscalité sur les salaires - impôts sur le revenu, cotisations sociales employé et cotisations sociales employeurs - défini comme le "coin fiscal", la France se situe encore dans le haut de la fourchette des pays taxant le plus. Même si le taux global a baissé.

Le taux effectif d'imposition pour un célibataire au salaire moyen s'élève alors à 47,6% du coût du travail en France, toujours derrière la Belgique (53,7 %) et l'Allemagne (49,7%). À noter, que la France passe en tête si l'on prend le cas d'un couple avec un seul salaire et deux enfants : le taux d'imposition atteint alors 39,4% en 2017, contre 38,3% en Belgique et 34,5% en Allemagne.



Dans presque tous les pays de l'OCDE, le taux d'imposition moyen est plus faible dans le cas de ménages avec enfants que dans celui de ménages sans enfant, relève l'étude. Depuis 2000, les avantages fiscaux consentis aux familles avec enfants ont augmenté, particulièrement ceux accordés aux travailleurs célibataires avec enfants.

En moyenne, les travailleurs des pays de l'OCDE ont acquitté plus d'un quart de leurs salaires bruts en impôts l'an dernier. "Le taux moyen net d'imposition des personnes physiques s'établit à 25,5% dans la zone OCDE", selon cette étude. Les taux moyens d'imposition ont augmenté dans 20 des 35 pays membres de l'OCDE, principalement en raison de hausses de salaires. Ils ont baissé dans 13 pays et sont restés inchangés dans deux pays (Chili et Hongrie).

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Jeu 26 Avr - 21:23


AFP, publié le vendredi 20 avril 2018 à 18h13


La justice a frappé un coup en matière de lutte contre la pollution atmosphérique causée par les navires en engageant pour la première fois des poursuites à Marseille contre le capitaine d'un bateau de croisière qui avait enfreint les normes.

Le renvoi devant le tribunal correctionnel du capitaine de L'Azura, un géant des mers de la compagnie P&O Ferries de 300 mètres de long pouvant accueillir jusqu'à 3.000 passagers, est une première sur le littoral méditerranéen, a expliqué à l'AFP le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux.

Il s'agit même probablement d'une première en France, depuis l'imposition de nouvelles normes sur le carburant employé dans les navires, sous l'impulsion de l'Europe en 2015, a précisé une source proche du dossier.

Comme dans d'autres villes dotés de grands ports, la pollution atmosphérique est un point noir dans la cité phocéenne, où le développement rapide du trafic des paquebots de croisière, très polluants, inquiète les défenseurs de l'environnement.

France Nature Environnement évoque un nombre de particules fines "100 fois plus élevé" à proximité du port que dans d'autres parties de la cité phocéenne. Cette pollution s'explique par la teneur en soufre des carburants, jusqu'à 3.500 fois plus élevée que le gazole des voitures, selon FNE.

Évoquant les poursuites engagées contre le capitaine de L'Azura, Richard Hardouin, référent "air" de France nature environnement, a salué auprès de l'AFP "une très bonne nouvelle, un signal positif sur la réalité des contrôles et leurs effets".

- "Signal très fort" -

Le député LREM des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada, rapporteur spécial de la Commission des finances sur les affaires maritimes à l'Assemblée nationale, y a aussi vu "un signal très fort juste avant l'été".

En croisade contre la pollution maritime qui affecte notamment les quartiers Nord de la ville, où il a été élu, il prône "la tolérance zéro pour la pollution en mer" et dénonce "l'avantage concurrentiel des navires qui ne respectent pas la législation" -le fioul lourd, plus polluant, étant moins cher.

Le fioul brûlé par l'Azura, un paquebot construit en 2010, a été contrôlé le 29 mars, dans le port de Marseille, par des spécialistes du bureau de contrôle des navires, selon la source proche du dossier. Lorsque les analyses sont tombées, le navire était reparti mais les militaires de la gendarmerie ont pu "le tracer", ainsi que son "pacha", et l'auditionner lors d'une nouvelle escale, jeudi, à la Seyne-sur-Mer, dans le Var.

L'homme, qui n'est pas français mais dont la nationalité n'a pas été précisée, a été entendu avec un interprète et a reconnu avoir employé un carburant ne respectant pas la concentration règlementaire maximale en soufre, a précisé le procureur de Marseille.

La teneur en soufre relevée atteignait 1,68%, au-dessus de la limite de 1,50% inscrite dans la loi fin 2015 pour les navires transportant des passagers en Méditerranée. Pour les autres bateaux, la limite est à 3,5%. Après le 1er janvier 2020, la limite sera abaissée à 0,5% pour tous les navires.

Pour FNE, cette législation reste trop souple, et "fait de la Méditerranée une poubelle, puisqu'on y recycle les vieux bateaux trop polluants, interdits en Baltique par exemple où la règle est plus dure" et où le seuil est fixé à 0,1%.

Le capitaine de L'Azura a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Marseille pour le 9 juillet, et risque un an de prison et 200.000 euros d'amende. La compagnie britannique P&O Cruises, filiale du géant de la croisière Carnival et propriétaire du navire qui bat pavillon des Bermudes, n'est à ce stade pas poursuivie.
admin

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 8 Mai - 23:13

Un proche de Maurane évoque les circonstances de la découverte de son corps 





Ses fans, ses proches : la nouvelle du décès de Maurane a pris tout le monde par surprise. Alors qu’elle était sur scène ce weekend encore, qu’elle s’adressait à ses fans sur Twitter il y a quelques jours, la chanteuse a été retrouvée morte lundi soir, à son domicile. Elle n’avait que 57 ans. La cause de son décès n’a pas encore été officiellement avancée, mais une source policière évoque « un malaise », sans vraiment en dire plus. Tout ce que l’on sait à l’heure actuelle, c’est qu’elle a été retrouvée dans des circonstances particulières.
Marc Lumbroso, le directeur artistique et ami de l’artiste, a pris la parole et confie au Parisien : « J’ai appris sa disparition par son premier manager. Elle a été retrouvée morte en sortant de son bain. C’est totalement inattendu. » Alors que certaines personnes évoquent l’éventualité d’un suicide, lui n’y croit pas une seule seconde et évoque la combativité de la chanteuse : « Elle pouvait avoir ses hauts et ses bas, comme tous les artistes, mais elle était heureuse de préparer un nouveau projet. Elle était heureuse de préparer un nouveau projet. »
En revanche, le directeur artistique ne cache pas que Maurane souffrait de problèmes de santé : « Elle avait surtout de gros problèmes de dos et avait parfois du mal à se déplacer. Et ça avait eu des conséquences sur sa voix. Elle suivait un traitement d’infiltrations assez pénible qui avait aussi des effets secondaires sur le plan digestif. » La cause de sa mort est-elle à chercher de ce côté-là ? Pour le savoir, il faudra attendre le résultat de l'autopsie.


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 8 Mai - 23:20

Air France, le PDG vide son sac avant de partir et fustige le SNPL



Trois jours après le résultat du référendum perdu sur sa proposition salariale qui l'a conduit à quitter la présidence d'Air France-KLM et d'Air France, Jean-Marc Janaillac est sorti de sa réserve naturelle pour dénoncer l'attitude du SNPL à son égard et pointe la responsabilité de ce dernier dans ce conflit. Dans un courrier envoyé aux pilotes, la charge de Jean-Marc Janaillac est aussi brutale qu'inhabituelle. Elle traduit l'amertume du dirigeant qui ne pensait pas partir de cette manière et laisser Air France dans de telles circonstances.


"Marionnette de l'Etat"


Lui qui s'était volontairement abstenu depuis son arrivée en juillet 2016 de faire le moindre commentaire en public sur les positions des syndicats pour préserver le dialogue social, la lecture du dernier tract du SNPL l'a fait sortir de ses gonds. Il se déclare « consterné » et insulté que la fonction de Président du groupe soit présentée comme une "marionnette de l'Etat", une interprétation qui, selon lui, « témoigne d' une totale méconnaissance du fonctionnement de notre compagnie ». Jean-Marc Janaillac dénonce aussi les « mensonges » des syndicats sur les compte-rendus des réunions de négociations, les « attaques indignes » portées par certains représentants » et accuse l'attitude du SNPL d'avoir « voulu délibérément créer une situation de blocage ». En attendant, face au flou sur la gouvernance à venir du groupe, l'intersyndicale n'a pas lancé de nouveaux préavis de grève à la suite du 15ème jour de grève ce mardi.

"On va attendre jusqu'au conseil d'administration le 15" mai, au cours duquel le PDG Jean-Marc Janaillac doit formaliser sa démission, "et puis après, on va se réunir rapidement pour décider de la suite", a indiqué à l'AFP, une source syndicale.


La lettre de Jean-Marc Janaillac,


« Depuis le début du conflit, en cohérence avec la ligne de conduite que j'ai fixée à mon arrivée, j'ai choisi de ne pas commenter les prises de parole des représentants de vos syndicats. Mais dans les circonstances présentes, je ne peux laisser passer certaines affirmations. En effet, le dernier tract du bureau du SNPL du 6 mai, intitulé "bilan des 3 et 4 mai et perspectives", m'a une fois de plus stupéfié.

Je ne reviendrai pas sur la déformation, pour ne pas dire la désinformation, des chiffres de grévistes, les chiffres sont disponibles, ni sur les affirmations qui laissent entendre qu'Air France-KLM serait "une entreprise parfaitement saine économiquement et (...) capable d'assumer à la fois les pertes associées à ce conflit et le rattrapage de l'inflation".

En revanche, je me dois de réagir face à l'idée que le Gouvernement serait le réel dirigeant d'Air France, son Président n'étant qu'une "marionnette", et son DRH l'exécuteur des directives de l'Etat. Comment ne pas être consterné devant cette vision ridicule, et insultante pour moi, qui témoigne avant tout d'une totale méconnaissance du fonctionnement de notre compagnie ?

Non, en juin 2016 ce n'est pas l'Etat qui m'a "ordonné" de proposer un gel des mesures et un arrêt de la grève en attendant de définir une stratégie. C'était déjà une décision personnelle, prise sans que l'Etat n'ait été consulté. Il n'y a eu d'ailleurs aucune négociation, ni protocole de sortie : c'était une proposition unilatérale à prendre ou à laisser.

Non, le 20 avril 2018, ce n'est pas l'Etat qui m'a demandé de lancer une consultation de l'ensemble des salariés d'Air France sur le projet d'accord salarial. C'est une décision que j'ai prise, parce qu'elle me semblait la seule voie pour mettre fin au conflit en cours, et dont j'assume pleinement les conséquences, comme je l'avais annoncé.

Non, ce n'est pas l'Etat qui définit ni la stratégie ni les actions du Groupe Air France-KLM. Il est un actionnaire important, mais minoritaire, et de nombreuses décisions ont été prises contre son avis.

Le Président que je suis encore pour quelques jours définit les orientations stratégiques du Groupe, qu'il partage avec le Conseil d'administration, qui les valide. Il prend, avec le Directeur général, les grandes décisions qui engagent l'avenir d'Air France. C'est typiquement le cas pour le conflit en cours, car l'impact des revendications serait dramatique pour la compagnie. Comme je l'ai déjà expliqué, je n'ai pas directement conduit les négociations, ce n'est pas mon rôle, mais j'en ai fixé le mandat et suivi l'aboutissement dans un projet d'accord que je considère être le meilleur possible. C'est aussi simple que cela, et toute autre interprétation de la répartition des rôles est un mensonge.

Pour ma part, je n'ai jamais donné crédit au débat sur les personnes. Je ne le ferai pas aujourd'hui, au nom de l'intérêt de tous, et je ne peux que déplorer les attaques indignes qui sont portées par certains représentants. Un dialogue social constructif et respectueux, que j'ai appelé de mes voeux et que le Directeur général et le DRH d'Air France n'ont cessé de proposer à vos organisations, suppose que chacun joue son rôle, sans choisir, et encore moins détruire, ses interlocuteurs. Le récit qui vous a été fait des réunions de négociations n'est hélas qu'un travestissement, à dessein, de la réalité. Vous vous en êtes rendu compte.

La compagnie et ses pilotes ont beaucoup plus d'intérêts communs que certains n'aiment à le dire, dont celui, évident, de s'accorder sur des compromis équilibrés. C'est ce que la Direction Générale d'Air France a recherché inlassablement depuis le premier jour, tendant la main à de multiples reprises à vos représentants, organisant des réunions pendant lesquelles la direction les a attendus, subissant les interruptions de séance à répétition, les monologues et les invectives, et constatant, avec un profond regret, l'absence d'ouverture et la volonté délibérée de créer une situation de blocage. C'est ce qui nous a conduits à l'impasse d'aujourd'hui, et à ce gâchis que nous regrettons tous.

Il vous appartiendra, lorsque cela sera redevenu possible, d'en tirer les enseignements pour obtenir de reconstruire un dialogue social à la hauteur des enjeux qui sont ceux d'Air France après ce conflit destructeur."

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 8 Mai - 23:31

"Je me demande pourquoi ils ont fait ça" : après la mort de Naomi à Strasbourg, sa mère accuse le Samu

La mère de la jeune femme de 22 ans, morte fin 2017, ne comprend pas pourquoi sa fille n'a pas été prise en charge rapidement par le Samu, rapporte France Bleu Alsace.



Les Hôpitaux de Strasbourg ont ouvert une enquête administrative le jeudi 3 mai, après la mort de Naomi en décembre dernier. La jeune femme avait appelé le Samu, qui l'avait orientée vers SOS Médecins au lieu de la prendre en charge directement. La mère de cette jeune femme de 22 ans raconte, ce mardi 8 mai à France Bleu Alsace, le choc qu'elle a ressenti après avoir entendu l'enregistrement de la conversation avec le Samu."J'étais effondrée, abasourdie, choquée", explique Bablyne Musenga.



Je me demande pourquoi ils ont fait ça

Bablyne Musenga


Cette aide soignante s'interroge également sur le fonctionnement du Samu : "Est-ce que le Samu est toujours à sa place ou est-ce que c'est SOS médecins qui devient le Samu ou encore les pompiers ?", se demande-t-elle. "Si elle avait été prise en charge pendant les 10 min où elle parlait [avec le Samu au téléphone], peut-être [que] Naomi serait toujours en vie", regrette sa maman.

Dans l'enregistrement de la conversation avec le Samu, que la famille de Naomi a pu se procurer, l'opératrice ne semble pas prendre l'appel de Naomi au sérieux. "Madame aidez-moi", demande la jeune Strasbourgeoise. Devant les difficultés de la patiente à s'exprimer, l'opératrice lui répond : "Bon si vous ne me dites pas ce qu’il se passe, je raccroche". "J'ai très mal, je vais mourir", explique Naomi Musenga. "Oui, vous allez mourir, certainement, un jour, comme tout le monde", rétorque son interlocutrice qui lui conseille à trois reprises de contacter SOS Médecins avant de raccrocher.


©️ Fournis par Francetv info
Les secouristes arrivent trop tard



Dans la matinée du 29 décembre 2017, Naomi appelle le Samu, se plaignant de douleurs abdominales. L'opératrice lui conseille alors de joindre SOS Médecins, qui fait ensuite appel au Samu. Lorsque les secouristes arrivent chez elle, la jeune femme est toujours consciente mais son état se dégrade rapidement. Elle fait un arrêt cardiaque au nouvel hôpital civil de Strasbourg, avant d'être transférée au service de réanimation où elle meurt à 17h30.

L'autopsie de Naomi, réalisée cinq jours après son décès, révèle qu'elle est morte de défaillances multiviscérales, sans que l'on en connaisse l'origine.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 15 Mai - 12:58


Un homme est suspecté d'avoir tenté d'enlever quatre enfants à Créteil, dans le Val-de-Marne, lundi 14 mai, selon les informations d'Europe 1.

Les faits se sont déroulés lundi soir aux alentours de 19h20. Un homme âgé d'une soixante d'année aurait tenté de faire monter de force, quatre enfants âgés de dix ans, dans sa camionnette, révèle Europe 1.
"Mon fils rentrait de l'école avec des camarades quand ils ont aperçu la camionnette. Une copine de mon enfant a dit qu'elle reconnaissait la camionnette en disant que c'était le monsieur de mercredi dernier. Mon fils s'est approché pour voir la plaque d'immatriculation", raconte le père d'un des enfants au Parisien.
Les enfants sont parvenus à prendre la fuite alors que l'individu cherchait son téléphone portable. Ils ont immédiatement prévenu leurs parents qui ont appelé la police. Près d'une heure après l'alerte, les forces de l'ordre ont interpellé un individu et l'ont placé en garde à vue. "C'est grâce à la réactivité des services de police qu'il a pu rapidement être retrouvé 45 minutes après la tentative", souligne une source proche de l'enquête à Europe 1. Mais c'est surtout grâce à la présence d'esprit des enfants qui ont pensé à prendre la plaque d'immatriculation que l'homme a pu être intercepté rapidement. Lorsque la brigade anti-criminalité a interpellé l'individu, ce dernier se trouvait toujours dans le même secteur. Il n'aurait pas cherché à se débattre. Le commissariat de Créteil a été saisi de l'enquête.

PS/ça deviens habitude... très grave...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 15 Mai - 14:00

La France compte-t-elle (réellement) plus de travailleurs pauvres que l’Allemagne?




Dans une étude parue la semaine dernière, l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) affirme que la France compte davantage de travailleurs pauvres que l'Allemagne. Une observation contraire à celle d'Eurostat.

Bataille de chiffres. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a semé le doute la semaine dernière en dévoilant une étude affirmant que la France comptait davantage de travailleurs pauvres (7,1%) que l’Allemagne (3,7%) en 2015.

Un constat d’autant plus étonnant que la première puissance européenne est régulièrement présentée comme la championne des contrats précaires face à un modèle français perçu comme plus protecteur.

D’ailleurs, Eurostat va plutôt dans ce sens, note Le Monde. Contrairement à l’OCDE, l’organe de statistique de l’Union européenne affirme que le taux de travailleurs pauvres en Allemagne est supérieur (9,5%) à celui de la France (7,5%).

Calcul individuel ou par ménages


Bien que contradictoires, les deux observations sont exactes. Elles ne reposent simplement pas sur la même méthode de calcul. D'abord, "il faut voir si l’on calcule le taux de travailleurs pauvres en prenant en compte un seuil du revenu médian à 50 ou 60%", explique Éric Heyer, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques. En effet, l'approche choisie de l'OCDE mesure la proportion de travailleurs pauvres à partir du nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté qu’elle a fixé à 50% du revenu médian, contre 60% pour Eurostat.

Surtout, Eurostat a comptabilisé les travailleurs pauvres de manière individuelle sur l’ensemble des personnes en activité, quand l’OCDE a pris en compte les ménages. Autrement dit, un salarié à temps partiel avec un faible salaire peut être considéré comme "pauvre" aux yeux d’Eurostat si l’on prend sa rémunération comme seul critère d’analyse. Mais, dans l’hypothèse où il serait en couple avec une personne travaillant à temps plein -disposant qui plus est d’un salaire plus élevé-, il ne serait probablement pas comptabilisé par l’OCDE.

L'Allemagne plus ouverte au temps partiel

"L’avantage de regarder en individuel c’est de voir si le travail permet de sortir de la pauvreté. Le fait de regarder au sein d’un ménage montre si le couple permet de sortir de la pauvreté. […] Mais c’est une autre approche qui ne répond pas à la question: est-ce que le travail permet de vivre décemment?", analyse Éric Meyer.


Or, l’Allemagne, dont le taux d’emploi est plus élevé que celui de la France, a davantage recours au temps partiel que son voisin (29,6% contre 18,1%). "Cela révèle des choix de société", observe Éric Meyer. Certains salariés allemands peuvent s’en contenter, par choix ou par dépit, s’ils sont membres d’un foyer au sein duquel l’autre adulte perçoit une rémunération supérieure à la leur. Auquel cas, leur situation ne sera pas considérée comme précaire. D’où la bonne performance de l’Allemagne au classement de l’OCDE.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 15 Mai - 14:11



Il n’existe pas de tarif unique permettant de répondre à cette question, dans la mesure où chaque organisme pratique la tarification de son choix. En effet, pour des remboursements et garanties similaires, le prix d’une mutuelle peut fortement varier. C’est votre profil qui définit le tarif proposé par les assureurs.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES <<

Ce niveau de risque repose sur 2 points centraux : votre situation (définie par votre âge, votre situation professionnelle, etc.) et le niveau de remboursements souhaité. Dans le cas où vous seriez assimilé à un profil risqué, on estime que vos dépenses de santé seront plus importantes et que les remboursements de votre assureur seront par conséquent plus élevés. Lorsque vous êtes dans cette situation, votre assureur prend les devants et répercute le risque sur le tarif qu’il vous propose.

La plupart du temps, les mutuelles proposent des contrats comprenant des niveaux de remboursement avantageux. Cependant, lorsque vous êtes amené à prendre connaissance des garanties via le document mis à votre disposition, vous vous apercevez rapidement de la difficulté à les comprendre, en raison des sigles et vocabulaire utilisés.

Vous avez alors la possibilité de contacter l’organisme pour obtenir des cas pratiques chiffrés vous permettant d’y voir plus clair. Cette simulation vous offre alors la possibilité de choisir en toute connaissance la mutuelle qui est la plus adaptée aux soins dont vous avez besoin.

Dès lors que vous avez identifié la mutuelle dont vous avez besoin, nous vous recommandons de faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur tarif. Le meilleur moyen reste l’utilisation d’un comparateur d'assurances en ligne. Vous serez invité à renseigner vos besoins en santé et le comparateur vous proposera alors un comparatif des organismes présentant les offres en adéquation avec votre profil et votre budget. Vous aurez alors la certitude de choisir la mutuelle qui couvre le mieux vos besoins et les rembourse correctement.

Les utilisateurs d'un comparateur de mutuelle économisent en moyenne 30% chaque année pour un contrat aux caractéristiques similaires à celles dont ils disposent déjà.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: INFO ACTU    Mar 15 Mai - 14:45


Cela faisait presque six ans que la France n'avait pas connu une telle hausse des prix... Mardi matin, l'Insee a publié ses données pour le mois dernier qui font état d'une hausse de 1,6% sur un an en avril. Un chiffre que n'avait pas connu l'Hexagone depuis octobre 2012 exactement...

La hausse des prix du pétrole responsable

Selon l'institut français, les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% en avril. En mars, l'inflation avait déjà bondi de 1%. Un ralentissement qui selon l'Insee s'explique notamment par des prix des produits manufacturés qui avaient grimpé en mars avec la fin des soldes d'hiver.

Sur un an, les prix de l'énergie augmentent considérablement, surtout du côté des prix des produits pétroliers. Ceux de l'alimentation stagnent, à l'inverse du tabac qui connaît une hausse de 16,5% sur un an...

Les grèves obligent les Français à prendre la route

Dans le détail, les prix des services ont progressé de 1,4% sur un an, malgré un repli du prix des transports aériens dernièrement. L'inflation est vive dans le domaine des transports routiers de passagers (+4,3%), puisqu'en raison des grèves, les usagers se sont reportés sur des compagnies de bus longue distance notamment...

L'objectif désormais : faire en sorte que les salaires suivent ! L'année dernière à la même période, l'inflation avait été concordante avec la hausse des salaires et donc permis aux Français de ne pas (trop) perdre de pouvoir d'achat..

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INFO ACTU    

Revenir en haut Aller en bas
 
INFO ACTU
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: MACRON FRANCE PROBLÈME-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: