CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» FEMMES ♥ HOMMES
Mar 13 Nov - 21:27 par Marck53

» TENDANCES WEB
Mar 13 Nov - 20:18 par Marck53

» ACTUALITÉ
Mar 13 Nov - 19:44 par Marck53

» Comparatif Antivirus
Dim 11 Nov - 19:07 par Admin

» ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Dim 11 Nov - 19:04 par Admin

» DÉCRYPTAGE / JOUE AVEC NOTRE SANTE
Dim 11 Nov - 18:34 par Admin

» CHOIX DE LA MUSIQUE
Dim 11 Nov - 17:46 par Admin

» YouTube / Adele
Dim 11 Nov - 13:03 par Sneki2

» VOTE 12 MARS
Dim 11 Nov - 12:44 par Sneki2

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:16

VOS DROITS EN CAS DE VOYAGE DANS L’UNION EUROPÉENNE

La Communauté européenne a adopté plusieurs règlements afin de protéger les consommateurs, notamment le règlement no 261/2004 du 11 février 2004. Il s’applique aux vols dits « européens », c’est-à-dire ceux qui décollent d’un aéroport situé en Union européenne (UE), quelle que soit la compagnie, ou ceux qui décollent vers l’UE à partir d’un État non membre, à condition que la compagnie aérienne soit européenne.
Lorsqu’un vol est en situation de surbooking, la compagnie est d’abord obligée de faire appel au volontariat. Si vous vous portez volontaire, vous avez le choix entre le remboursement de votre billet ou le réacheminement par la compagnie vers votre destination dans les meilleurs délais. Vous pouvez aussi négocier une indemnisation avec la compagnie aérienne et des prestations supplémentaires (repas en cas de longue attente, hôtel, etc.).
S’il n’y a pas de volontaire ou que leur nombre est insuffisant, la compagnie peut demander à des passagers de changer de vol. Généralement, elle choisit de refuser l’embarquement aux derniers passagers arrivant à la porte d’embarquement ou de tirer au sort les malheureux élus. Si cela vous arrive, vous pouvez choisir d’annuler votre voyage ou d’être réacheminé sur un autre vol, dans les mêmes conditions que si vous étiez volontaire. En plus de cela, la législation européenne oblige le transporteur à vous proposer des rafraîchissements et la possibilité de vous restaurer en attendant le prochain vol, voire un hébergement si l’attente est d’au moins une nuit. Deux appels téléphoniques doivent aussi vous êtes proposés.
Dans cette situation, l’indemnisation est aussi obligatoire et ne souffre aucune exception (les compagnies ne peuvent pas invoquer une « circonstance exceptionnelle »). Les montants d’indemnisation sont identiques à ceux du retard et de l’annulation :

  • 250 euros par passager pour les vols de moins de 1 500 km. Ce montant est rabaissé à 125 euros si vous êtes transféré sur un vol arrivant à destination avec moins de 2 heures de retard par rapport au vol initialement prévu. 

  • 400 euros par passager pour les trajets compris entre 1 500 et 3 500 kilomètres et pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1 500 kilomètres (ce qui inclut les vols vers les DOM-TOM). Ce montant est rabaissé à 200 euros si vous êtes transféré sur un vol arrivant à destination avec moins de 3 heures de retard par rapport au vol initialement prévu. 

  • 600 euros par passager pour les vols de plus de 3 500 km. Montant ramené à 300 euros si vous arrivez à destination moins de 4 heures après l’heure prévue initialement.


La compagnie est tenue de vous indemniser en espèces ou par tout autre moyen de paiement (chèque, virement bancaire, etc.). Elle ne peut vous régler sous forme d’avoir ou de bon d’achat qu’avec votre accord écrit. Dans ce cas, négociez un petit extra !

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:17

VOS DROITS LORS D’UN VOL EXTRACOMMUNAUTAIRE

Le cadre européen est plus protecteur que le droit international, qui ne fait aucunement référence au surbooking. Il faut donc se référer aux articles concernant les retards. La convention de Varsovie du 12 octobre 1929 et la convention de Montréal du 28 mai 1999 vous ouvrent droit à une indemnisation uniquement dans la mesure où vous pouvez prouver que vous avez subi un préjudice réel. La convention de Montréal limite cette responsabilité à la somme de 4 500 « droits de tirage spéciaux » (environ 4 500 euros) par passager. Préparez-vous donc à prouver et chiffrer votre préjudice. Ces droits sont par ailleurs cumulables avec l’indemnisation prévue par le droit européen.
Certains pays ont aussi leurs propres règles. Ainsi, aux États-Unis, la compensation prévue si vous arrivez entre 1 h et 2 h après l’horaire prévue équivaut à deux fois le prix du vol, dans la limite de 675 dollars. En cas d’attente plus longue, la compensation sera de quatre fois la valeur du billet, dans la limite de 1 300 dollars.

FAIRE VALOIR SES DROITS

Lors du refus d'embarquement, la compagnie aérienne doit obligatoirement vous remettre une notice écrite vous indiquant les modalités de demande de dédommagement. Vous devez ensuite adresser une réclamation (par lettre recommandée avec accusé de réception) à la compagnie, dont les coordonnées doivent figurer sur la notice qui vous a été remise.
En cas de refus de la compagnie de vous indemniser, il convient de se tourner vers la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), en joignant la copie de toutes les pièces du dossier, y compris la réponse de la compagnie aérienne.

INDEMNIT’AIR À LA RESCOUSSE

Le service Indemnit’Air de l’UFC-Que Choisir a été lancé dans le but d’aider les passagers aériens victimes de surbooking, de vol retardé ou d’avion annulé à obtenir simplement l’indemnisation qui leur est due conformément aux textes législatifs et à la jurisprudence européenne. L’inscription est totalement gratuite et permet de vérifier très rapidement si votre dossier est recevable ou non. S’il est recevable, vous percevez votre indemnité, commission pour frais d’organisation déduite, au plus tard dans les 30 jours suivant l’encaissement des fonds de la compagnie aérienne. 

NOTES

(1) Vidéo disponible sur de nombreux médias, dont : http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/10/united-airlines-fait-du-surbooking-et-sort-de-force-un-passager_a_22034076/

Morgan Bourven

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:20

Tablette Samsung Galaxy Tab S3

Premières impressions


Publié le : 13/04/2017 
Samsung commercialise depuis quelques jours sa nouvelle tablette tactile, la Galaxy Tab S3. Ce modèle haut de gamme de 9,7 pouces vendu 679 € concentre les nouveaux standards du marché : elle est livrée avec un stylet, capable de lire les vidéos en HDR (High Dynamic Range), équipée d’une connectique USB-C pour remplacer l’habituelle prise micro-USB. Un clavier est également disponible en option, ce qui suggère un usage professionnel, ou en tout cas tourné vers la création de contenus. Nous avons pris la tablette en main quelques jours et l’avons comparée aux principaux modèles du marché.




Malgré des ventes en baisse (-12 % selon IDC), les principaux fabricants de tablettes tactiles renouvellent leur gamme. Dans la foulée d’Apple, qui a récemment présenté un nouvel iPad, le coréen Samsung lance sa nouvelle tablette haut de gamme, la Galaxy Tab S3. Ce modèle remplace l’excellente Galaxy Tab S2, lancée en septembre 2015. La Tab S3 apporte plusieurs améliorations (processeur un peu plus rapide, batterie légèrement plus grande, capteur photo frontal de 13 Mpx contre 8 Mpx, Bluetooth 4.2 au lieu du 4.1), mais son prix est plus salé : alors que la Tab S2 coûtait 499 € au lancement, il faut cette fois débourser 679 €.

Nos tests en laboratoire, actuellement en cours (publication prévue dans les prochains jours) permettront de comparer les performances de ces deux tablettes. Mais déjà, quelques jours d’utilisation inspirent différents commentaires. D’abord, la Tab S3 est esthétiquement très réussie. Elle est fine (6 mm), son dos en verre est élégant et ses finitions impeccables. Ensuite, son stockage interne est insuffisant : elle n’offre que 32 Go. Heureusement qu’un port de carte mémoire permet d’y ajouter 256 Go (mais une carte mémoire de telle capacité coûte 150 € au bas mot). Enfin, difficile d’imaginer plus abouti que cette tablette : Samsung a équipé la Tab S3 des caractéristiques techniques les plus avancées aujourd’hui. La tablette affiche un bel écran Amoled 2048 x 1536 pixels, intègre tous les capteurs imaginables (accéléromètre, biométrique, gyroscopique), une puce GPS, un connecteur USB 3.1 Type-C. Elle peut lire les vidéos HDR (High Dynamic Range) et intègre quatre haut-parleurs conçus en partenariat avec un spécialiste du son (AKG). Voilà pour la fiche technique.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:21

Malgré des ventes en baisse (-12 % selon IDC), les principaux fabricants de tablettes tactiles renouvellent leur gamme. Dans la foulée d’Apple, qui a récemment présenté un nouvel iPad, le coréen Samsung lance sa nouvelle tablette haut de gamme, la Galaxy Tab S3. Ce modèle remplace l’excellente Galaxy Tab S2, lancée en septembre 2015. La Tab S3 apporte plusieurs améliorations (processeur un peu plus rapide, batterie légèrement plus grande, capteur photo frontal de 13 Mpx contre 8 Mpx, Bluetooth 4.2 au lieu du 4.1), mais son prix est plus salé : alors que la Tab S2 coûtait 499 € au lancement, il faut cette fois débourser 679 €.
Nos tests en laboratoire, actuellement en cours (publication prévue dans les prochains jours) permettront de comparer les performances de ces deux tablettes. Mais déjà, quelques jours d’utilisation inspirent différents commentaires. D’abord, la Tab S3 est esthétiquement très réussie. Elle est fine (6 mm), son dos en verre est élégant et ses finitions impeccables. Ensuite, son stockage interne est insuffisant : elle n’offre que 32 Go. Heureusement qu’un port de carte mémoire permet d’y ajouter 256 Go (mais une carte mémoire de telle capacité coûte 150 € au bas mot). Enfin, difficile d’imaginer plus abouti que cette tablette : Samsung a équipé la Tab S3 des caractéristiques techniques les plus avancées aujourd’hui. La tablette affiche un bel écran Amoled 2048 x 1536 pixels, intègre tous les capteurs imaginables (accéléromètre, biométrique, gyroscopique), une puce GPS, un connecteur USB 3.1 Type-C. Elle peut lire les vidéos HDR (High Dynamic Range) et intègre quatre haut-parleurs conçus en partenariat avec un spécialiste du son (AKG). Voilà pour la fiche technique.

HDR ET AKG : DES ARGUMENTS DE VENTE, PAS PLUS

Concernant les vidéos, Samsung se targue de proposer la première tablette compatible avec la haute définition HDR. Il s’agit là aussi d’un choix d’avenir. Mais au présent, l’offre de contenus HDR est presque inexistante. Quelques films commencent juste à être tournés dans ce format. Profiter de cette caractéristique sur la Tab S3 sera donc difficile avant plusieurs années. Quant au son et aux quatre haut-parleurs AKG, avant même de monter le volume, l’argument ne convainc pas : pour produire un son de qualité, un haut-parleur a physiquement besoin d’espace (introuvable dans 6 mm d’épaisseur !). À l’écoute, néanmoins, la présence de deux haut-parleurs de chaque côté de la tablette assure une bonne répartition du son dans l’espace. Le son nous a semblé un peu métallique, sans rondeur. Mais notre jury d’écoute, composé de différentes sensibilités, rendra bientôt son verdict dans le cadre de notre test en laboratoire.  

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:23

BIEN VU, LE STYLET !

L’autre nouveauté de cette tablette, c’est son stylet. Aucun emplacement n’a été prévu pour le ranger (le stylet est plus épais que la tablette !), il faudra donc être vigilant pour ne pas l’égarer. D’autant qu’à l’usage, il est pratique, pour cliquer sur les icones, certes, mais surtout pour prendre des notes à la volée. Appuyer sur le bouton du stylet et double-taper sur l’écran en veille avec la mine ouvre un bloc-notes. La pointe est fine (0,7 mm) et fixe (elle ne s’enfonce pas), du coup la saisie est très réaliste. Samsung a également intégré son menu « Air Command », héritage de la gamme de smartphones Galaxy Note (enterrée après le fiasco du Galaxy Note 7). Concrètement, le stylet donne accès à des raccourcis vers différentes applications (le menu est paramétrable). On s’y habitue facilement et globalement, au quotidien, le stylet s’avère appréciable.

© Samsung
Samsung propose aussi un clavier pour faciliter la saisie du texte. Cette fois, l’accessoire est vendu en option et il faudra débourser 129,90 €. À ce prix, le clavier sert aussi de housse de protection (nous ne l’avons pas pris en main). Ainsi équipée, la Galaxy Tab S3 sous-entend un usage professionnel, ou au moins bureautique. La comparaison avec un iPad Pro et une Microsoft Surface prend donc tout son sens.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:24

SAMSUNG GALAXY TAB S3 VS APPLE IPAD PRO

À côté de son iPad « classique », Apple propose un iPad Pro compatible avec un clavier et un stylet. La version la moins chère de la tablette coûte 689 € (32 Go, Wi-Fi). Le « Smart keyboard » est vendu en option à 169 € (pour l’iPad Pro de 9,7 pouces), et le « Pencil » à 109 €. L’addition s’élève donc à 967 € minimum. C’est près de 160 € de plus que pour un équipement similaire chez Samsung (Tab S3 à 679 € et clavier à 129,90 €).
Ces deux tablettes haut de gamme diffèrent donc par leur prix, mais aussi (et surtout) par leur environnement logiciel. La Samsung Galaxy Tab S3 fonctionne sous Android 7 Nougat (version la plus récente de l’OS) tandis que l’iPad Pro tourne sous OS10 (le système mobile d’Apple). Rappelons qu’Android a été développé par Google, qui le « concède » gratuitement aux fabricants en échange de quelques contreparties qui agacent d’ailleurs la Commission européenne. Pour télécharger des applications sur votre smartphone via le Playstore, il vous faudra obligatoirement un compte Google en plus du compte Samsung (utile, lui, pour les applications maison du fabricant). Apple, fabricant du matériel et développeur du logiciel, ne requiert qu’un compte unique.
À vous de choisir le système qui vous convient le mieux à l’usage. Mais sachez que ni l’iPad Pro ni la Samsung Tab S3 ne peuvent totalement remplacer un ordinateur si vos besoins excèdent la simple bureautique.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:25

SAMSUNG GALAXY TAB S3 VS MICROSOFT SURFACE PRO 4

[size]
La Tab S3 inspire aussi la comparaison avec la Surface Pro 4 de Microsoft. Là aussi, un stylet est livré dans la boîte, et un clavier est vendu en option (150 €). Mais cette fois, la comparaison est moins évidente. Alors que la Tab S3 et l’iPad Pro sont plutôt destinées à un usage multimédia, la tablette de Microsoft est un vrai ordinateur, qui fonctionne, comme n’importe quel PC portable récent, sous Windows 10. Différentes configurations informatiques sont disponibles (processeur Intel Core m3, i5 ou i7 ; 4, 8, 16 Go de RAM ; 128, 256, 512 Go ou 1 To de stockage), pour des prix variant de 999 € à… 2 829 € ! Pour rivaliser, Samsung ne mise pas sur la Tab S3, mais sur ses Galaxy Book, qui fonctionnent eux aussi sous Windows 10. Lancée en juin 2017, cette gamme proposera deux modèles, le Galaxy Book 10 (processeur Intel Core m3) et le Galaxy Book 12 (Intel Core i5). Différentes configurations seront disponibles, pour des prix variant de 699 à 1 429 €.[/size]

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Jeu 13 Avr - 17:26

SAMSUNG GALAXY TAB S3 VS GALAXY TAB S2

[size]
La Tab S3 se distingue de la Tab S2 par trois principaux points : la présence d’un stylet (bien pensé), la possibilité de lire les vidéos HDR et l’intégration de quatre haut-parleurs au lieu de deux. Si l’un de ces critères est déterminant, optez pour la Tab S3 (sous réserve que nos tests ne révèlent pas d’anomalie rédhibitoire). Sinon, la Tab S2 (que l’on trouve désormais à 390 € sur Internet) peut très bien faire l’affaire. Elle intégrait déjà un écran 2048 x 1536 pixels, un lecteur d’empreintes digitales, 32 Go de mémoire avec un lecteur de cartes micro-SD, un processeur correct (ARM Cortex A57 et A53 à 1,3 GHz) et 3 Go de RAM. Moins ancrée dans le futur que la Tab S3, la Tab S2 reste une très bonne tablette pour qui ne cherche pas l’excellence à tout prix.[/size]

Camille Gruhier

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Sam 15 Avr - 16:01


Prêts Helvet Immo

Renvoi requis au pénal contre la BNP

Publié le : 08/04/2017 
Le parquet de Paris vient de se prononcer en faveur du renvoi de BNP Personal Finance devant le tribunal pour « pratique commerciale trompeuse » dans l’affaire des prêts immobiliers en francs suisses Helvet Immo… Une nouvelle qui intervient alors que la Cour de cassation a condamné la banque au civil !

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Sam 15 Avr - 16:03

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour BNP Personal Finance (BNP PF) sur le front des prêts Helvet Immo. De quoi redonner sérieusement espoir aux milliers de clients de la banque qui se retrouvent pris au piège de ces prêts. Ces crédits immobiliers contractés en francs suisses mais remboursables en euros ont été commercialisés entre 2008 et 2009. Le cours du franc suisse s’est envolé depuis par rapport à celui de l’euro et les charges de remboursement des emprunteurs ont explosé. Or il se confirme que les risques n’ont pas été correctement présentés aux clients !
Le parquet du tribunal de grande instance (TGI) de Paris vient en tout cas de requérir le renvoi du dossier devant le tribunal. L’affaire pourrait ainsi enfin donner lieu à un jugement d’ici un an à un an et demi… À condition bien sûr que les deux juges d’instruction en charge de l’affaire, Claire Thépaud et Aude Buresi, ordonnent ce renvoi. Mais ce dernier point fait peu de doutes et devrait intervenir dans les semaines à venir.
Le dossier a notamment pris une nouvelle dimension en décembre 2015 lorsqu’une ancienne directrice régionale de BNP Personal Finance a confirmé que la banque a délibérément caché les risques inhérents au prêt. Ces éléments confirmaient des informations que nous avions dévoilées en avril 2015 (« Prêts indexés sur le franc suisse - Les banques n’ont pas tout dit »). En attendant la décision du TGI, l’intérêt du renvoi est aussi qu’il va permettre aux parties civiles d’accéder facilement aux nombreuses pièces du dossier pénal.

CONDAMNATION AU CIVIL

Ce n’est pas tout. La Cour de cassation vient de rendre (le 29 mars 2017) un arrêt au civil jugeant abusive l’une des clauses essentielles du contrat Helvet Immo : la clause d’indexation liant le taux du prêt immobilier à l’augmentation du franc suisse. Conséquence, cette clause doit être considérée comme nulle. Ainsi, seul le montant initial de l’échéance s’applique. C’est ainsi la BNP qui doit supporter l’ensemble du surcoût lié à la valorisation du franc suisse. L’impact de cet arrêt est considérable car la décision de la Cour de cassation s’impose à toutes les juridictions civiles en France. Or elles sont nombreuses actuellement à connaître de litiges concernant Helvet Immo. À noter d’ailleurs que dans une affaire proche de prêts en francs suisses, concernant cette fois le Crédit agricole, la cour d’appel de Metz vient de prendre une décision semblable (jeudi 6 avril 2017) : « Dans les contrats internes, la clause obligeant le débiteur à payer en monnaie étrangère [porte] atteinte au cours légal de la monnaie. Il en résulte que la banque supporte seule la perte de change ainsi que tous les intérêts conventionnels ».

Élisa Oudin

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Dim 30 Avr - 1:13

La Poste Des visites payantes chez les seniors
Publié le : 24/04/2017


Avec le service « Veiller sur mes parents » qu’elle a récemment lancé, la Poste entend limiter l’isolement des personnes âgées. Une offre payante qui peut tout de même monter jusqu’à 139,90 € par mois !

Cela fait maintenant plusieurs années que la Poste charge certains de ses facteurs d’assurer divers services annexes à la distribution du courrier ou des colis (par exemple, portage de proximité, aide à l’installation d’appareils électriques…). Le groupe postal a récemment complété cette gamme avec la mise en place de la prestation « Veiller sur mes parents ». En fait, un service commercial qu’elle facture et qui fait concurrence aux offres similaires proposées par des associations, sociétés privées…
Disponible sur toute la France, ce service entend « éviter l’isolement des personnes âgées et rassurer les proches d’un parent vieillissant ». Il s’appuie sur des visites à domicile du facteur. Le prix ? De 39,90 € par mois (hors offre promotionnelle) pour une visite par semaine, à 139,90 € pour six visites. Une offre payante qui contribue finalement à amortir quelque peu le coût des tournées des facteurs… On est, de fait, loin de l’image du facteur qui prenait le temps de parler, de manière désintéressée, avec certains usagers vivant dans des endroits reculés.
Certes, la personne âgée qui opte pour ce service peut bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt (si elle n’en paie pas). Un avantage qui est aussi ouvert aux enfants du bénéficiaire de cette prestation à condition que ce dernier soit éligible à l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie).
Après chacun de ses passages, le facteur informe les proches préalablement désignés du déroulement de la visite, via une application dédiée installée sur smartphone. Il fait en outre remonter les éventuels besoins de la personne qu’il a visitée.

visu-laposte-dispositif-teleassistance
Le dispositif de téléassistance est composé d’un transmetteur et d’un bouton d’alarme.
© La Poste
Pour faire « passer la pilule » du coût de l’abonnement, tacitement reconductible à l’échéance annuelle, la Poste propose aux seniors une option sans supplément de prix. S’ils la prennent, ils se voient remettre un équipement connecté à un centre de veille et d’assistance disponible 7 jours sur 7. Celui-ci pouvant appeler, en cas d’alerte, des proches ou les secours. Cette plateforme d’assistance fournit également des coordonnées de professionnels à contacter pour les petits dépannages de la vie quotidienne.
Si les facteurs sont formés pour les visites (40 000 d’entre eux sur 70 000 ont d’ores et déjà validé leur formation), les prestations d’assistance sont sous-traitées auprès d’Europ Téléassistance.
Pour souscrire à « Veiller sur mes parents », deux voies sont possibles :
sur le site www.laposte.fr/veillersurmesparents ;
par téléphone au 01 41 85 97 91, du lundi au samedi de 8 h 30 à 19 h.

Arnaud de Blauwe
adeblauwe@quechoisir.org

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Dim 30 Avr - 1:20



Entre capsules et formulations liquides, nous avons testé 20 lessives en mélangeant les grandes marques (Ariel, Skip, Le Chat…), les marques vertes (Rainett, Biocoop, Maison verte, l’Arbre vert) et les marques de distributeur comme Auchan, Leader Price, Casino ou Intermarché.
Outre les essais en laboratoire sur l’efficacité de ces lessives, nous avons recherché les substances problématiques. Résultat, la plupart des produits raffolent de parfums allergènes (13 sur les 20) et un certain nombre contiennent des conservateurs hautement allergisants (6 sur les 20).
Les capsules Dash 2 en 1 fleurs de lotus et lys cumulent même 9 parfums allergènes qui sont tous présents à plus de 100 mg/kg, avec l’un d’eux frôlant les 700 mg/kg. Un record !
Mais on trouve encore pire dans ce test avec des lessives qui inspirent confiance aux allergiques et aux parents soucieux de la santé de leurs enfants en se disant « sensitive » ou « peaux sensibles ». Face à de tels intitulés, on achète en pensant évidemment bien faire.
Pourtant, la lessive liquide Ariel sensitive contient le conservateur le plus allergisant du marché, la MIT (méthylizothiazolinone), une substance tellement préoccupante qu’elle est devenue l’ennemi numéro un des dermatologues et des allergologues. La benzizothiazolinone (BIT) qui appartient à la même famille de conservateurs, est également présente. Ces substances sont d’ailleurs étiquetées en fin de liste des ingrédients au dos de l’emballage d’Ariel sensitive… en parfaite contradiction avec son intitulé très rassurant.
De la même façon, la lessive liquide Tandil savon de Marseille d’Aldi s’affiche « peaux sensibles » alors qu’elle cumule elle aussi la présence de MIT et de BIT. Inadmissible.
Quant aux capsules Skip sensitive, elles portent très mal leur nom. Nous y avons dosé plusieurs parfums allergisants, dont le benzyl alcool à 239 mg/kg, qui n’est même pas étiqueté !
L’automne dernier, près de 5 000 internautes ont répondu à notre enquête Web sur leurs habitudes de lavage. Parmi tous les critères de choix proposés, c’est le respect de la peau qui est jugé le plus essentiel, à 33 %, devant l’efficacité à 28 %. Mais avec une belle lucidité, 88 % estiment qu’il est difficile d’identifier la présence d’allergènes. Que Choisir confirme, il est impossible de les éviter en se fiant aux publicités et aux emballages.
PROBLÈME DE SÉCURITÉ SUR LES CAPSULES DE LESSIVE LEADER PRICE

visu-leader-price-doses-solubles
Lors de notre test de lessives en capsules, nous avons constaté que la référence Leader Price doses solubles échouait au test de résistance à la compression. L’UFC-Que Choisir a donc demandé le retrait et le rappel de ces capsules et a saisi la Répression des fraudes (DGCCRF).

Élisabeth Chesnais
echesnais@quechoisir.org

Mélanie Marchais
Rédactrice technique

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Mar 2 Mai - 12:22





Pour la huitième génération de sa gamme de smartphones Galaxy, Samsung lance deux modèles, le Galaxy S8 et le Galaxy S8+, deux versions d’un même smartphone qui ne se distinguent que par la taille de leur écran. Le fabricant généralise les bords incurvés qui différenciaient jusqu’ici les déclinaisons « Edge » (S6 et S6 EdgeS7 et S7 Edge). Le Galaxy S8 affiche un écran de 5,8 pouces (14,7 cm) de diagonale. Celui du Galaxy S8+ est un peu plus grand (6,2 pouces, soit 15,2 cm) et, par conséquent, plus gourmand. Pour préserver l’autonomie, Samsung y a donc intégré une batterie de 3 500 mAh alors que celle du Galaxy S8 est de 3 000 mAh. Nos tests en laboratoire évalueront, entre autres, les performances de ces batteries. Mais déjà, un constat s’impose : le chargeur rapide livré en standard permet de faire le plein en un temps record (1 h 45), ce qui est très appréciable au quotidien.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Mar 2 Mai - 12:23

DE L’USB-C À LA RECONNAISSANCE DE L’IRIS

Pour le reste, les fiches techniques des deux smartphones sont rigoureusement identiques. Alors que Samsung se contentait de 32 Go de stockage sur ses précédents smartphones, les Galaxy S8 et S8+ intègrent cette fois 64 Go. C’est d’ailleurs ce qui justifierait leur prix exorbitant, 809 et 909 € respectivement. Samsung explique en effet qu’il répercute la taxe copie privée dont doivent s’acquitter tous les fabricants et qui est proportionnelle à la capacité de stockage. Un calcul rapide révèle toutefois qu’entre 32 et 64 Go, la taxe passe de 9 à 15 € environ (1)… On est loin des 109 € qui séparent les prix de lancement du Galaxy S7 et du Galaxy S8.
Ces nouveaux smartphones fonctionnent avec la dernière version en date d’Android (Nougat), intègrent un processeur puissant (Exynos Octocore 2,3 GHz + 1,7 GHz), 4 Go de mémoire vive, du Bluetooth 5.0 (qui porte plus loin et consomme moins que le 4.0). Ils intègrent un appareil photo avec capteur 12 Mpx, facile à utiliser à une seule main, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo. Samsung a aussi fait le choix du connecteur USB-C au lieu du micro-USB. Plus pratique (pas besoin de faire attention au sens d’introduction), il peut faire passer du son et de l’image en plus de l’électricité. En d’autres termes, comme son équivalent Lightning chez Apple, l’USB-C (USB 3.1 Type-C, précisément) suffit à remplacer tous les autres connecteurs : jack pour le son, HDMI pour l’image, et micro-USB pour la charge. Samsung a néanmoins conservé la prise jack sur les S8 et S8+ (Apple l’a, lui, supprimée de son iPhone 7). Les Galaxy S9 s’en affranchiront probablement. En plus du capteur d’empreinte digitale, les Galaxy S8 et S8+ peuvent être déverrouillés par la reconnaissance de l’iris.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   Mar 2 Mai - 12:25

BIXBY, UN ASSISTANT… EN FORMATION

Ils intègrent enfin un nouvel assistant personnel baptisé Bixby. La fonction dispose de sa touche dédiée, située sur la tranche gauche du smartphone. En la pressant, Bixby affichera les thèmes d’actualités choisis par l’utilisateur, la météo, les prochains rendez-vous ou encore les sujets forts de Twitter. L’assistant est censé apprendre à connaître l’utilisateur pour affiner ses suggestions et rappels. Il intègre également un assistant vocal, Bixby Voice, l’équivalent de Siri chez Apple et de « OK Google » sur les smartphones Android. Mais il doit encore apprendre le français : à ce jour, il n’est disponible qu’en anglais et en coréen. Enfin, la fonction Bixby Vision utilise le capteur photo pour reconnaître les lieux et les objets. Visez une bouteille d’eau, vous verrez des packs en vente sur Amazon. Visez une rue, vous verrez s’afficher les commerces et les monuments référencés par Foursquare (un spécialiste des services liés à la géolocalisation) et pourrez accéder aux informations disponibles sur Google. Ces partenariats commerciaux n’ont pas d’intérêt réel pour l’utilisateur.
 

NOTRE AVIS

Génération après génération, Samsung démontre son savoir-faire en intégrant les technologies dernier cri à ses emblématiques smartphones. Les Galaxy S8 et S8+ n’échappent pas à la règle. Le format allongé apporte un réel confort d’usage, pour les vidéos mais aussi, étonnamment, lors des appels : la prise en main est agréable. Le design de ces nouveaux smartphones est particulièrement réussi. Leur tarif exorbitant les cantonne toutefois à un public aisé. Opter pour un forfait avec engagement chez un opérateur mobile permet d’étaler la facture… à défaut de la réduire (lire encadré).

LE GALAXY S8 CHEZ LES OPÉRATEURS MOBILES

Les smartphones haut de gamme permettent aux opérateurs mobiles de capter des clients avec la bonne vieille recette du mobile subventionné. Depuis quelques années, les forfaits sur 12 ou 24 mois avec achat conjoint d’un smartphone reculent, ce qui n’arrange pas les opérateurs (les offres sans engagement représentent désormais deux tiers du marché). Bouygues Telecom, Orange et SFR proposent donc le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ avec des forfaits, ce qui permet à l’acheteur de réduire l’apport initial. Mais au terme de la période d’engagement, la facture totale sera toujours supérieure à l’achat du smartphone seul accompagné d’un forfait libre d’engagement. Ce dernier coûte en effet entre 15 et 20 €/mois alors que les offres sur 12 ou 24 mois avoisinent les 40 €/mois environ. À ceci, il faut ajouter l’apport initial (400 € environ). Ci-dessous le calcul pour un Galaxy S8 et le forfait qui nous semble le plus adéquat chez chaque opérateur (engagement de 24 mois).
 

Forfait sans engagement

Prix total pour un Samsung Galaxy S8 acheté seul (809 €) et un forfait sans engagement à 20 €/mois sur 2 ans : 1 289 €
 

Forfait Bouygues Telecom

Forfait Sensation 50 Go (appels, SMS/MMS illimités + appels vers 120 destinations inclus) : 39,99 €/mois
Samsung Galaxy S8 : 491,90 €
Soit un total de 1 451,66 €
 
[size]
 

Forfait Orange

Forfait Origami Play 30 Go (appels, SMS/MMS illimités) : 44,99 €/mois
Samsung Galaxy S8 : 399,90 €
Soit un total de 1 479,66 €[/size]

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Revenir en haut 
Page 3 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: QUE CHOISIR-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: