CATHYIMAGES

CATHYIMAGES

IMAGES DIVERS ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS, CHANTEURS, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» IMAGES DIVERS
Ven 25 Aoû - 0:11 par Admin

» GIFES 2
Ven 25 Aoû - 0:00 par Admin

» COMMENT CA MARCHE
Jeu 24 Aoû - 12:56 par Marck53

» 50 000 FOYERS
Lun 21 Aoû - 0:47 par Stiven

» RHEUMATISME
Ven 18 Aoû - 18:33 par Stiven

» TENDANCES WEB
Ven 18 Aoû - 18:10 par Stiven

» INFO ACTU
Ven 18 Aoû - 18:02 par Stiven

» CULTURES
Lun 14 Aoû - 11:36 par Admin

» COMMERCES
Ven 11 Aoû - 10:18 par Admin

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 COMMERCES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: COMMERCES    Sam 5 Aoû - 23:16

Scandale des oeufs contaminés : la France n'est "à ce jour" pas concernée 



Alors que l'Allemagne et la Suisse ont retiré de la vente tous les oeufs néerlandais suspectés de contenir des traces d'insecticide, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a fait savoir que la France n'était pour l'instant pas concernée par le scandale. 

La France n'est, «à ce jour», pas concernée par le scandale des oeufs contaminés par un insecticide qui touche en particulier l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, a précisé samedi à l'AFP le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. «À ce jour la France n'est toujours pas dans la liste des pays concernés par cette contamination» et le ministère n'a pas non plus à ce stade «été informé de la distribution du produit incriminé ou de produits de volailles contaminés sur notre territoire», a-t-on affirmé au ministère.
«Toutefois le ministère de l'Agriculture a lancé des enquêtes en étroite collaboration avec les autorités sanitaires belges», a-t-il ajouté en précisant que «le risque lié à la consommation éventuelle de ces produits semble limité». «Si les enquêtes en cours mettent en évidence que des denrées issues des élevages contaminés étaient commercialisées en France, la Direction générale de l'alimentation procéderait immédiatement à un retrait-rappel de ces denrées du marché», a ajouté le ministère. «Les professionnels français des filières concernées sont informés et il leur est demandé de vérifier leur approvisionnement», a-t-il également indiqué.
À ce jour, seul un éleveur du département du Pas-de-Calais a signalé aux autorités avoir été informé le 28 juillet par un de ses partenaires belges que le produit incriminé «avait potentiellement été utilisé dans son élevage». Son élevage a aussitôt été mis sous surveillance, et «aucun oeuf n'a été mis sur le marché», en attendant le résultat des analyses, a précisé le ministère.

Le scandale s'est étendu vendredi à plusieurs pays européens

Le scandale s'est étendu vendredi à plusieurs pays européens qui ont lancé préventivement la traque dans les rayons de leurs supermarchés de plusieurs millions d'oeufs néerlandais suspectés de contenir des traces d'insecticide. Les supermarchés néerlandais et allemands avaient commencé jeudi à retirer en masse et vendredi, à plus petite échelle, les autorités sanitaires suédoises et belges ont également commencé à tracer et retirer des lots d'oeufs suspects.
À l'origine de l'affaire, des éleveurs néerlandais de volailles ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge, qui a employé dans son produit du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire. Selon le ministère français, «la France a été prévenue de cette contamination par le système d'alerte européen» le 20 juillet.

Admin



Dernière édition par Admin le Sam 26 Aoû - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: COMMERCES    Sam 5 Aoû - 23:19

On ne sais plus a qui faire confia,confiance. C'est une vrai catastrophe, la guerre froide.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: COMMERCES    Sam 5 Aoû - 23:31

Allaitement maternel : une protection contre le cancer pour la mère et l'enfant

Un allaitement maternel prolongé réduirait les risques de cancer du sein et des ovaires chez les mères, selon un rapport de l'American Institute for Cancer Research (AICR), s'appuyant sur 18 études, qui préconise, à l'instar de l'OMS, un allaitement de 6 mois minimum pour tirer les meilleurs bénéfices santé pour les mères et leur enfant.
Le risque de cancer du sein chez les mères allaitantes chute de 2% pour chaque période de cinq mois d'allaitement, selon 13 études sur les 18 analysées au total par l'American Institute for Cancer Research (AICR).
Selon le rapport, l'allaitement a des effets protecteurs, car il peut retarder le retour des règles, réduisant ainsi l'exposition de la femme aux hormones comme les oestrogènes, qui sont liées au risque de cancer du sein. De plus, la perte de tissu mammaire après la lactation peut aider à se débarrasser de cellules d'ADN potentiellement endommagées.
Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme, avec environ 50.000 nouveaux cas invasifs par an en France. La maladie, qu'on guérit dans 9 cas sur 10 lorsqu'elle est dépistée à un stade précoce, cause malgré tout près de 12.000 décès par an en France.
Selon la revue britannique Lancet, l'allaitement maternel pourrait prévenir chaque année le décès de 20.000 mères consécutif à un cancer du sein dans le monde.
Selon l'American Institute for Cancer Research (AICR), qui estime le nombre de cancers du sein à 252.000 cette année aux États-Unis, un cas sur trois pourrait être évité si les femmes ne buvaient pas ou peu d'alcool, faisaient plus d'exercice et plus intensément et veillaient à stabiliser leur poids.
Par ailleurs, l'allaitement maternel réduit aussi le risque de cancer chez l'enfant, de manière indirecte, selon l'étude. Les enfants allaités ont tendance à prendre moins de poids en grandissant et ont donc moins de risque de devenir en surpoids ou obèse.
Or selon un compte-rendu du Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC/IARC), basé à Lyon, en France, paru dans la revue The New England Journal of Medicine, le surpoids est associé à 11 types de cancer différents, dont le cancer de l'estomac, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, des ovaires et de la thyroïde.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: COMMERCES    Ven 11 Aoû - 10:03

Le Belge ne consomme pas assez de fruits et de légumes: voici pourquoi et quelles sont ses préférences en la matière


Une étude montre que nous consommons en moyenne 107 grammes de légumes par jour contre 300 idéalement. Les chiffres concernent l'année 2016 et reflètent une tendance à la baisse.

C’est LA  star du rayon fruits et légumes: la tomate. Le Belge en a consommé 6 kilos en moyenne en 2016, selon une étude commandée par l’office de marketing agro-alimentaire flamand.
"Les tomates, c'est un fruit que j'adore, lance un client dans un supermarché. Je les apprécie énormément dans plusieurs types de préparations : salade, omelette, …"


"Crue ou bien cuite dans une sauce provençale ou quelque chose d'approchant", propose une autre cliente.  
Pour les autres légumes, le Belge peut mieux faire. Nous consommons de moins en moins de légumes frais : seulement un peu plus de 100 grammes par jour en moyenne. C'est l'équivalent d’une seule carotte. C'est aussi 3 fois moins que les apports recommandés par l’institut de santé publique.

Le prix en cause ?

L'étude qui a été menée par GFK montre une légère tendance des prix à la hausse. Ce qui expliquerait notamment cette diminution. "Tout est devenu plus cher, un petit peu, note encore une consommatrice. Probablement parce qu'il n'a pas assez plu".
Outre les tomates et les carottes, les légumes les plus consommés au Nord du Pays sont les poivrons, les champignons et les poireaux, tandis qu'en Wallonie, les oignons, les chicons et les courgettes ont la cote.


Chacun devrait pouvoir trouver son bonheur, histoire de consommer comme il se doit ses 5 fruits et légumes, par jour.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: COMMERCES    Ven 11 Aoû - 10:18

C'est très moche de dire chaque fois qu'a cause de plu les pris sont a hausse.. Je comprendrais ça s'il n'y as pas dit tout sur marcher de légumes et fruit.. Mais c'est faux , il sont là, donc ce n'est pas normal de payer 3€ de KG de tomate ou les pommes.. On parle souvent d'arnaque de la part des arnaqueur sur net ou ailleurs, moi je confirme qu'arnaque est là aussi, on se ramasse de l'argent des pauvre gens , celui qui n'a pas bouger d'une fauteuil.. Et LE PAUVRE AGRICULTEUR  S'EN RETIRE 0,40 CENTIME POUR Kg D'ABRICOT PAR EXEMPLE , ET ON NOUS DONNE POUR 3€.. Ceci est plus qu’écurons.. Eh bien ça c'est la grosse ARNAQUE ... Tout le monde parlent  tout le monde en souffre , tombe malade a cause de mauvaise nutrition, mais personne ne fait rien. Les commerçants  préfèrent en jeter que de faire un prix raisonnable et laisse les gens vivre. POURQUOI AGRICULTEUR VA RETIRER 0,40 CM, ET L'AUTRE 2,60€?? OU EST LA JUSTICE LA?? DE VOLE COMME CA RESTE impunissable  PAS NORMAL DIT TOUT.. danger danger je rien compris

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMMERCES    

Revenir en haut Aller en bas
 
COMMERCES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: PRESENTATION &FORUM :: FORUM PUBLIC-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: