CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Jeu 15 Nov - 20:24 par Stiven

» ACTION / DE QUE CHOISIR
Jeu 15 Nov - 18:53 par Stiven

» FEMMES ♥ HOMMES
Mar 13 Nov - 21:27 par Marck53

» TENDANCES WEB
Mar 13 Nov - 20:18 par Marck53

» ACTUALITÉ
Mar 13 Nov - 19:44 par Marck53

» Comparatif Antivirus
Dim 11 Nov - 19:07 par Admin

» DÉCRYPTAGE / JOUE AVEC NOTRE SANTE
Dim 11 Nov - 18:34 par Admin

» CHOIX DE LA MUSIQUE
Dim 11 Nov - 17:46 par Admin

» YouTube / Adele
Dim 11 Nov - 13:03 par Sneki2

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MACRON ACTUALITE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Mar 10 Avr - 16:44

Bonjour
Bonjour tout le monde,
FB, Twitor, G+, tout cela c'est une propagande complettement
d'une mauvaise attention... C'est le  lieux avec  faux personnes
vol, usurpation d' identités, soit disant de ne pas utulise
nudite par example, eh bien elle le permetent , c'est gravissime,
si on le met en spam , ont est menacer.. Autrement dit tous se contredisent dans
leur reglement et a vrai dire on ne sais pas qui est qui..
Plus part des chose ont ne sais pas où se plaindre,  et même si ont le fait ,
personne ne nous repends . C'est une chemain ouverte a tout ce qui est nuisible ..


google
bonne journée

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Mar 10 Avr - 17:11



La journaliste de CNews reproche au président de n'avoir choisi que des "hommes blancs de plus de 60 ans" pour ses interviews de cette semaine.

Resté discret jusqu'ici face aux contestations sociales, Emmanuel Macron rompt avec ses habitudes médiatiques et lance une offensive avec deux interviews attendues cette semaine à la télévision. Le président de la République, confronté à des mouvements sociaux notamment à la SNCF et dans les universités, sera d'abord l'invité du journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut sur TF1, jeudi 12 avril.
Le chef de l'État président enfoncera le clou dimanche soir avec une interview simultanée de deux heures, à 20h35, avec Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, sur BFMTV, RMC et le site Mediapart.

"Où sont les femmes ?", s'est interrogée Laurence Ferrari, mardi 9 avril (à partir de 49'40'').


Punchline du 09/04/2018par CNEWS
afficher la vidéos


"Dans les choix du président en terme d'intervieweurs, il n'y a que des hommes, Pernault, Bourdin, Plenel, blancs, de plus de 60 ans...", a relevé la journaliste lors de son émission Punchline sur CNews. "Mais où sont les femmes ? Monsieur le président, n'ayez pas peur des femmes. Venez dans nos émissions, ici sur CNews, vous verrez que ce n'est pas plus mal d'être interviewé par des femmes. On a autant de rigueur, autant de punch. Vous êtes les bienvenu sur notre antenne", a-t-elle insisté.

Laurence Ferrari avait animé en avril 2017, avec Ruth Elkrief, le débat entre les 11 candidats à la présidentielle, dont faisait partie Emmanuel Macron.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Mar 10 Avr - 18:39



Orange avec AFP, publié le mardi 10 avril 2018 à 15h59

La présidente du Front national s'est prononcée contre la réforme voulue par le gouvernement au nom de la défense du service public.
Rendre "gratuits" les transports, "voilà un moyen de pression sur la SNCF". Marine Le Pen a appelé mardi 10 avril les cheminots à changer de mode d'action et à abandonner la grève car ce mode d'action génère des "pertes de salaires" pour "les plus modestes". 
"Ils (les cheminots) pourraient décider que l'intégralité des usagers vont pouvoir user de moyens de transport parfaitement gratuits. Voilà un moyen de pression sur la SNCF", a déclaré sur RTL la présidente du Front national. "Je leur demande de réfléchir à une autre forme d'action qui permettrait (...) d'exprimer leur mécontentement, que je partage, et en même temps de ne pas avoir de conséquences trop lourdes pour nos compatriotes les plus modestes", a expliqué la dirigeante frontiste.

"Je comprends tout à fait la position des cheminots, et je défends la vision qu'ils portent de la SNCF service public au sens plein et entier. Mais il est évident qu'il y a aujourd'hui des gens qui ont des pertes de salaires liées à cette grève", a ajouté la députée du Pas-de-Calais.
"De toute façon la grève entraîne des perturbations telles qu'il y a évidemment une perte pour la SNCF", selon elle. Le FN avait émis des "réserves" sur un mouvement social "par intermittence" de deux jours sur cinq pendant trois mois. Le député Louis Aliot avait estimé que la grève était un mode d'action "archaïque".

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Mar 10 Avr - 18:40

Bien d'accords avec elle. merci

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Mar 10 Avr - 18:44

L'ancien manager du groupe NTM, dont était membre JoeyStarr, est entendu pour abus de confiance, faux en écriture et vol. Le rappeur lui reproche de l'avoir escroqué et d'avoir mal géré sa carrière et ses albums par le passé.
Contacté, l'avocat de Sébastien Farran n'a pu être joint. Ce dernier bénéficie naturellement de la présomption d'innocence.
Avant leurs premiers désaccords, Sébastien Farran et JoeyStarr étaient des amis de longue date. Le premier a été le manager du second pendant 25 ans. Mais ces dernières années, les deux hommes se sont affrontés à plusieurs reprises par médias et réseaux interposés.

https://actu.orange.fr/france/le-manager-sebastien-farran-en-garde-a-vue-apres-une-plainte-de-joeystarr-magic-CNT0000011fE49.html

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 12:55

https://www.dailymotion.com/video/x6hom9x

Source BFMTV, publié le jeudi 12 avril 2018 à 08h38


Sucres, sels, graisses, nitrites, pesticides, additifs... La revue 60 millions de consommateurs pointe du doigt une centaine de produits de grande consommation pour leurs aliments cachés et potentiellement dangereux.






Nature, aromatisé, allégé, aux fruits... Chaque Français consomme en moyenne entre 130 et 150 yaourts par an. En France, le yaourt est particulièrement réglementé. Non mentionné dans sa définition, les additifs - colorants, épaississants et conservateurs - sont interdits, mais un décret autorise d'ajouter au lait fermenté des arômes et, dans la limite de 30% du produit fini, "sucres et autres denrées alimentaires conférant une saveur spécifique".

"L'astuce, c'est de dire la denrée alimentaire que l'on incorpore dans le yaourt, c'est un mélange de fruits. Dans ce mélange de fruits, l'industriel met des additifs", explique à BFMTV Adeline Tregouët, rédactrice en chef des hors-série de 60 millions de consommateurs.

Dans un numéro à paraître ce jeudi, la revue s'attaque à l'industrie agroalimentaire en dénonçant "ces aliments qui nous empoisonnent" et en apprenant au consommateur à débusquer, marque par marque, sucres, sels, graisses, additifs, nitrites et pesticides cachés dans plus de 100 produits de grande consommation.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 13:17




Le chef de l'État va répondre aux question de Jean-Pierre Pernaut ce jeudi à 13h sur TF1 et LCI. "La tonalité sera d'être au plus proche des préoccupations et du quotidien des Français", assure le journaliste.
Emmanuel Macron va tenter d'apaiser les inquiétudes des Français, notamment des retraités et des ruraux, en répondant ce jeudi 12 avril à 13h aux questions de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 et LCI, sa troisième interview télévisée depuis son élection il y a près d'un an.

Pour l'occasion, le JT de la mi-journée sera délocalisé dans l'école primaire d'un petit village normand de 1.100 habitants, Berd'huis (Orne), à 150 km à l'ouest de Paris, village dynamique qui a gardé ses commerces et ses médecins

Une idée de TF1
https://www.dailymotion.com/video/x6hjal2

L'entretien se déroulera dans une classe de CE2 de cette école modèle sur le plan des équipements numérique, entre de "courts reportages et témoignages, via lesquels des Français pourront interpeller ou s'adresser au chef de l'État", selon TF1.

L'idée ne vient pas de l'Élysée mais de TF1, et plus précisément de Jean-Pierre Pernaut, lui-même assure la chaîne. "Il voulait le faire dans une école connectée, parce qu'il estime que tout démarre de l'école", explique le directeur de l'information de LCI Thierry Thuillier, à Franceinfo



Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 13:19


Depuis un village normand, Macron sur TF1 veut répondre aux contestations

Berd'huis, petit village normand à 150 km de Paris, accueille jeudi Emmanuel Macron qui vient y donner une interview en direct sur TF1 pour apaiser les inquiétudes des Français, notamment des retraités et des ruraux.

Choix inhabituel, le chef de l'Etat s'exprimera dans le JT de Jean-Pierre Pernaut de la mi-journée, le préféré des séniors mais peu regardé des actifs urbains.

Pour marquer encore davantage son intention de s'adresser à la France des campagnes, le JT est délocalisé dans l'école primaire de Berd'huis (Orne), 1.118 habitants.

Dans ce paisible village, bouclé depuis l'aube par les gendarmes, des curieux sont arrivés dès 09H00 près de l'école pour apercevoir le chef de l'Etat, attendu vers 11H30 sous un soleil printanier. Il devrait repartir pour Paris juste après l'émission.

Les résidents, qui avaient placé Marine Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle mais choisi Emmanuel Macron au second, veulent surtout l'interpeller sur des sujets de la vie quotidienne, en particulier la limitation de vitesse à 80 km/heure et la hausse de la CSG qui frappe les retraités (30% de la population).

Sur TF1, le chef de l'Etat pourrait aussi s'expliquer sur la réforme de la SNCF, l'évacuation très musclée des zadistes de Notre-Dame-des-Landes, le blocage dans certaines facs, le projet de loi asile et immigration et les menaces de frappes en Syrie.

Cet entretien vise à regagner le soutien des classes populaires et rurales, qui décrochent dans les sondages. La cote de confiance du président recule à la fois dans les classes populaires, à 27%, et dans les classes moyennes (-6 points à 41%), alors qu'elle progresse chez les cadres, à 65%, selon un sondage Elabe.

Des chiffres qui alimentent les accusations de l'opposition, selon laquelle Emmanuel Macron est à la fois un "président des riches" et un "président des villes".

Cette interview est le premier volet d'une offensive médiatique destinée à marquer le premier anniversaire de la présidentielle. Elle sera suivie d'une seconde dimanche soir de deux heures, avec Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, sur BFMTV, RMC et Mediapart.

- Mémorisation -

L'objectif de l'interview "un peu atypique" sur TF1 est de "redonner le sens, de mieux expliquer que la politique de transformation du pays permet de réparer la France mais aussi de s'occuper de l'égalité des territoires", a commenté le député LREM Hugues Renson.

"En matière de pédagogie nous n'en faisons jamais assez", a reconnu le Premier ministre Edouard Philippe en début de semaine. Le JT de TF1, suivi par 5,3 millions de téléspectateurs en moyenne, est le plus regardé par les retraités, les employés et les habitants des campagnes.

Sur France Inter, son prédécesseur François Hollande a critiqué un Emmanuel Macron selon lui trop présent dans les médias. "Tous les jours on a le président - celui-là comme je l'étais hier et avant moi - à un moment. Quand il y a chaque jour un feuilleton, on finit par perdre le sens du film", a-t-il lancé sur France Inter.

Plusieurs syndicats ont annoncé des cars pour manifester à Berd'huis mais ils seront maintenus à 300 mètres de l'école, selon la police.

Les habitants qui voulaient s'approcher jeudi matin étaient soigneusement filtrés et fouillés. Un retraité avec une petite pancarte "Je soutiens les étudiants et les zadistes" est resté bloqué loin du lieu de l'arrivée présidentielle.  

Après un an de réformes en série, le chef de l'Etat doit aussi les faire connaître. "La mémorisation des réformes, pour un président qui a fait du réformisme son marqueur principal, sera essentielle le moment venu. Or, pour le moment, elle est relativement faible pour cause de multiplication des fronts, et d'extrême complexité des réformes menées", note Chloé Morin, directrice de l'opinion à la fondation Jean-Jaurès.

Préférant les longs discours ou les échanges directs avec la population, Emmanuel Macron n'a donné jusqu'ici que deux entretiens à des chaînes françaises (TF1 en octobre, France 2 en décembre).

Après cette offensive médiatique, il sera deux jours la semaine prochaine dans les Vosges, un département très rural.

5

partages

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 19:35



Orange avec AFP, publié le jeudi 12 avril 2018 à 12h55


Le chef de l'État s'exprime, ce jeudi 12 avril, dans le journal de 13 heures de TF1, depuis le village normand de Berd'huis (Orne). Il doit être interviewé par Jean-Pierre Pernaut.

Il s'agit de sa troisième interview télévisée depuis son élection il y a près d'un an. Ce jeudi 12 avril, face à Jean-Pierre Pernaut, Emmanuel Macron a tenté d'apaiser les inquiétudes des Français, notamment des retraités et des ruraux.

14h20 Le mot de la fin


14h15 Sur le blocage des universités

Le président a souligné qu'il y'avait très peu d'universités occupées dans le cadre de la mobilisation étudiante contre la loi orientation et réussite des étudiants (ORE). "Et souvent, ce ne sont pas des étudiants mais des agitateurs professionnels", a-t-il déploré.

Le chef de l'État appelle les étudiants à réviser, "car il n'y aura pas d'examens en chocolat dans la République."

14h12 L'évacuation de Notre-Dame-des-Landes

Affirmant qu’il "n’existe pas" de situation où "le premier ministre et le président de la République sont en désaccord", Emmanuel Macron a adopté la même fermeté qu’Édouard Philippe sur Notre-Dame-des-Landes. "Les gens qui manifestent aujourd'hui, qui sont présents, qui créent du trouble, occupent illégalement des territoires publics ou privés. Ils n’ont plus aucune raison de le faire".

14h09 Sur les entreprises

"À partir du 1er janvier prochain, il n'y aura plus de forfait social sur l'intéressement, plus aucune charge" pour les entreprises qui comptent moins de 250 salariés, a annoncé Emmanuel Macron. Cela concernera 10 millions de Français, selon lui.

Il a par ailleurs dit que l'impôt sur les sociétés allait être abaissé à 25%, "ce qui est la moyenne européenne".

13h57 La limitation à 80 km/h

Emmanuel Macron a défendu la mesure très contestée de l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les route secondaires. "Vous irez expliquer aux familles des victimes que ce n'est pas utile", a-t-il répliqué.

"Cette mesure est impopulaire, je l'entends. Mais en campagne, le temps moyen sur la route est de 40 minutes. Vous allez perdre 2 minutes par rapport à d'habitude. Alors il faut que tout le monde garde son calme", a-t-il insisté.

Le chef de l'État prend deux engagements :


•"L'argent qui sera perçu, s'il y a des contraventions (...) on le mettra dans les hôpitaux qui soignent les blessés de la route."
•"On rendra transparents les résultats. Si ça ne marche pas, on ne continuera pas."  


13h53 "Nous n'abandonnons pas la ruralité"


Après s'être défendu sur son image de "président des riches", Emmanuel Macron a dû se justifier sur son image de "président des villes". "On s'engage pour le rural. On n'abandonne pas du tout la ruralité", a-t-il assuré.

"5.000 classes seront ouvertes à la rentrée" scolaire, dont 1.000 en milieu rural, a-t-il annoncé.

13h50 Macron, "président des riches"

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 19:46



Une réponse comme ça peut donne un enfants..
C'est vraiment trop facile. Les acte montre
les agissements sont bien réel a savoir pour qui est un
président..
Les riche se débrouillent  seul bien sur , eux il ne touche pas APL , alors on leur enlève pas l’argente..
Un retraiter avec les source minimums n'as pas plus de 800€ Les personnes comme ça sont nombreux , et il se trouve qu'il sont vraiment dans les problème .. Alors de parler des autre pays , c'est bien, mais d'abords il faut s'occuper de ça maison.
Au lieux de dire que les riche ce débrouille seul, il faux comprendre que les pauvre se débrouille , les autres n'ont pas souci , comment je vais finir ma fin de mois, comment je mangerais aujourd'hui, et au final on nous menace qu'il aura pas de soutien.. Déjà quand on voie que les gens crée les robots pour emboucher les ouvriers , les million vont au service de robotisâmes et on tue les gens vivant ..

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 19:53

13h45 La question de l'islamisme radical

Questionné sur la politique envers les fichés S et la mouvance salafiste, le chef de l'État a appelé à la prudence. "Il faut faire attention à ce qu'on appelle salafiste (...) il n'y a pas de définition juridique. Nous avons fait voter une loi à l'automne dernier, et depuis nous avons fermé trois mosquées", a-t-il expliqué, affirmant qu'il annoncerait bientôt des mesures sur les questions du financement étranger des mosquées. "Je ne veux plus de mosquées qui s'ouvrent avec des financements cachés", a-t-il lancé.

"L'islam radical, l'islamisme, ce n’est pas ça l’islam, ce n’est pas tous les musulmans, mais c’est un problème. On prendra toutes les mesures utiles pour lutter contre l'islamisme radical."

13h40 Vers une baisse des impôts
?

Jean-Pierre Pernaut lui a demandé s'il comptait baisser les impôts, au vu du retour de la croissance. "Le début de la croissance doit permettre de commencer à rembourser la dette", a-t-il répliqué.

"On a une dette amassée sur les 35 dernières années", a-t-il expliqué. "Quand vous avez des dettes avec la banque, vous commencez à rembourser, vous ne dites pas tiens j'ai un peu plus, je vais dépenser davantage. Si on a de l'argent en plus, je préfère l'investir : l'investir dans l'agriculture, le bio, les circuits courts. Aider l'industrie, et aider les plus modestes comme on l'a fait avec le minimum vieillesse et comme on le fera avec l'allocation adulte handicapé."



13h35 La taxe d'habitation


Répétant que "la taxe d'habitation est l'impôt le plus injuste qui soit", Emmanuel Macron a réaffirmé son objectif de voir 100% des foyers fiscaux exonérés de la taxe d'habitation à la fin de son quinquennat.

Il a par ailleurs affirmé que le manque à gagner pour les collectivités sera "compensé à l'euro près". "Ce que nos concitoyens ne paieront pas c'est l'État qui le prend en charge et qui remboursera les communes".

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 20:08



Nous sommes pas en  Belgique  , nous sommes en France. Elle signifie "mensonge", "bêtise".  Vous pensez que les gens raconte "mensonges" , et les "bêtises" ?
Eh bien vous tergiverser énormément pour nous souler et que le temps passe , ainsi , vos marche pieds ""nous les petit"" se débrouillerons a vous comprendre..
Oui vous penser que vous nous roulerais dans notre  farine ?
Les gens ne sont pas  déranger. Mon fils a l'age de président, et il a pas une expérience de moi.. NON? Vous penser quoi? Si vous manger et dormez tranquillement pensant que beaucoup sont affamer, alors là................. Bien sur vous ne serrait jamais capable d'arriver a géré de telle imprimeur a par que vous donner du travaille au lieu que les poste se ferment de par tout...


OUI C'EST CA!!!!!!

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 20:14


13h20 Hôpital : "Il faut réorganiser le système de soins"

"Sur l'hôpital, il y a des situations de très grand stress", a reconnu le chef de l'État. "On va mettre plus de moyens dans l'hôpital, a-t-il assuré. Mais cela ne sert à rien de mettre des moyens dans un système qui n'est pas adapté. (...) Il faut réorganiser le système de soins pour que l'investissement soit utile."

Sur les hôpitaux, sur les EHPAD, "on sera au rendez-vous, vous pouvez compter sur moi"


13h15 Fermeté sur la réforme de la SNCF
BIEN BIEN


Face à la contestation des cheminots, qui protestent contre la réforme de la SNCF, le chef de l'État est resté ferme. "Nous devons faire cette réforme", a-t-il insisté.
"Nous avons besoin d'un chemin de fer fort, et la réforme va le renforcer. Cette réforme elle demande des efforts à un peu tout le monde : les prix ont augmenté ces dernières années, je ne veux pas qu'on continue à augmenter le prix des billets."

Emmanuel Macron a assuré que la SNCF ne sera privatisée, ce qui est une des grandes craintes des syndicat. "Je le garantis absolument. Ce sera dans la loi. 100% de capitaux d'État."


13h11 La réforme de l'ISF

"Ce n'est pas de l'injustice, c'est une politique d'investissement"


Emmanuel Macron

JT de 13h, TF1, 12 avril

Getty Images


13h08 Sur son rôle de réformateur

"Je veux changer beaucoup de choses et pour moi il n'y a pas de répit", a répondu Emmanuel Macron, alors que Jean-Pierre Pernaut l'interrogeait sur son image de réformateur.

"Je fais les choses avec méthode. Il faut que les bases soient solides pour que la maison tienne", a-t-il plaidé

"Je fais ce que j'ai dit. Peut-être qu'on n'était pas plus habitué"

13h05 Macron répond sur la Syrie


Interrogé sur la situation en Syrie, le chef de l'État a assuré qu"il avait la "preuve (....) que des armes chimiques ont été utilisées par le régime de Bachar Al-Assad".

Il n'a néanmoins pas donné d'indications quant à d'éventuelles frappes françaises. "La France agira en Syrie quand elle aura vérifié toutes les informations", a-t-il expliqué, affirmant qu'"en aucun cas la France ne laissera une escalade se faire dans la région moyen-orientale."
Cet entretien est la première partie d'une offensive médiatique destinée à marquer le premier anniversaire de la présidentielle. Emmanuel Macron sera de nouveau sur le petit écran dimanche soir pour un entretien de deux heures avec Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, sur BFMTV, RMC et le site Mediapart.


https://actu.orange.fr/politique/en-direct-suivez-l-interview-d-emmanuel-macron-sur-tf1-magic-CNT0000011kVOz.html

12h15

Le chef de l'État est arrivé à 12H15, en retard précise RTL, à Berd'huis (Orne), le petit village à 150 km de Paris dans lequel le JT de 13h a été délocalisé pour l'occasion. Plus d'une centaine d'habitants lui ont réservé un accueil chaleureux à son arrivée à l'école primaire où l'entretien se déroulera dans la salle de CM2, l'une de ses huit classes. Quelque dizaines de manifestants, dont des cheminots et des agriculteurs, étaient maintenus à distance du village, dont les accès étaient strictement limités.



Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 22:55


Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    Jeu 12 Avr - 22:57


Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MACRON ACTUALITE    

Revenir en haut Aller en bas
 
MACRON ACTUALITE
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: SUJETS PUBLIC 3-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: