CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» MODESTIE
Hier à 20:11 par Admin

» Admin
Ven 7 Déc - 16:18 par Admin

» INFO ACTU
Ven 7 Déc - 14:52 par Admin

» GILET JEUNE
Ven 7 Déc - 13:58 par Admin

» ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Ven 7 Déc - 13:56 par Admin

» ACTION / DE QUE CHOISIR
Ven 7 Déc - 13:45 par Admin

» BILLET DU PRÉSIDENT
Ven 7 Déc - 13:34 par Admin

» MACRO MENTEUR IL FAUX QU IL S EN AILLE
Sam 1 Déc - 4:09 par Admin

» ACTUALITÉ
Ven 30 Nov - 15:15 par kristel555

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ACTUALITÉ

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 1 Juin - 18:40


Depuis 14h ce vendredi 1er juin, le centre commercial du Val d'Europe à Serris (Seine-et-Marne) est inaccessible, révèle La Marne. La police intervient pour déminer une voiture suspecte.

C'est une voiture stationnée au niveau -1 d'un parking souterrain du centre commercial du Val d'Europe depuis plusieurs jours et portant l'inscription : "Allahou akbar" qui a alerté les forces de l'ordre.

Ce vendredi 1er juin, aux alentours de 14 heures, la police a pris la décision d'intervenir afin de procéder au déminage de ce véhicule considéré comme suspect, selon les informations de La Marne. Le Figaro rajoute qu'en plus du tag "Allahou akbar", une batterie reliée à du chatterton aurait été découverte.

1 000 personnes enfermées dans le centre commercial

Une heure après le début de l'opération, la police a confirmé au Figaro qu'une intervention était bien en cours. Elle compte faire exploser une vitre du véhicule afin de vérifier l'intérieur et de s'assurer qu'elle ne présente aucun danger. En attendant la fin de l'opération, un périmètre de sécurité a été établi tout autour du centre commercial. Les 1 000 personnes qui se trouvaient à l'intérieur doivent quant à elles patienter, l'accès au parking étant fermé.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 1 Juin - 18:45


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Sam 2 Juin - 11:47

Admin a écrit:
Mort de Pierre Bellemare, grand conteur et père du télé-achat 
ANNONCE  1H APRÈS LE DECE


L’homme de télévision et de radio s’est éteint ce samedi 26 mai 2018 dans un hôpital parisien. Il était âgé de 88 ans.
C’est une voix mais aussi un visage des médias qui s’en va. Pierre Bellemare est décédé ce samedi 26 mai 2018 à l’hôpital parisien Foch. Il était âgé de 88 ans.
C’est en 1948, à la radio, que ce Parisien né le 21 octobre 1929 a fait ses armes. Au sein de Radio Service, une société privée qui produisait des émissions pour Radio Luxembourg. Introduit par son beau-frère l’animateur et producteur Pierre Hiegel, Pierre Bellemare est alors technicien et colle des étiquettes sur des diques souples comme il l’avait raconté au Parisien en 2014. Trois ans plus tard, il réalise et présente des émissions.

Dans cette entreprise, il fait la rencontre de celui qui lancera sa carrière télévisée: Jacques Antoine, alors patron de radio Service. Ce dernier, père de La Chasse aux trésors, Fort Boyard, L’Académie des neuf ou Tournez manège, lui confiera la présentation de sa première émission, Télé-Match, un jeu diffusé sur l’ORTF en 1954. Suivra le mythique La Tête et les jambes (plus tard présenté par Philippe Gildas et Thierry Roland) qui sera par la suite adapté dans différents formats: Pas une seconde à perdre ou encore Cavalier Seul. C’est dans cette dernière adaptation que le futur premier ministre, Laurent Fabius, candidat en 1970, passera pour la première fois à la télévision.

Figure d’Europe n°1 et père du télé-achat en France

Puis, Pierre Bellemare va connaître une époque faste. Dans les années 1980, il importe le concept du télé-achat en France. C’est ainsi qu’il lancera en 1988 sur TF1, Téléshopping, d’abord appelé Le Magazine de l’objet. Une émission qu’il animera avec Grégory Frank jusqu’en 1994. Dans le même temps, il commence à produire d’autres programmes du même genre sur des chaînes concurrentes. Le plus célèbre d’entre eux: M6 Boutique sur la Six. Son fils Pierre Dhostel présente d’ailleurs ce programme depuis 1988. Vingt ans plus tôt, il avait déjà révolutionné le petit écran en proposant les premières caméras cachées de la télévision avec le comédien Jacques Legras qui piégeait des anonymes. D’abord appelée La Caméra invisble, l’émission à succès sera ensuite rebaptisée La Caméra cachée.

En parallèle de toutes ses activités télévisuelles, Pierre Bellemare ne délaisse pas la radio, son premier amour, pour autant. Depuis les années 1950, il officie sur Europe n°1. D’abord dans Vous êtes formidables puis à la tranche de la mi-journée avec les émissions La grande corbeille, 20 millions cash, Le Sisco ou encore Le tricolore. C’est en l’écoutant à la radio que les Français découvriront ses talents de conteur.
Car, comment parler de Pierre Bellemare sans évoquer ses talents de narrateur? L’animateur savait raconter les histoires les plus insolites comme personne. C’est grâce à ce don qu’il deviendra alors un personnage «bankable» des médias, sollicité de toutes parts. C’est ainsi qu’on le retrouvera dès les années 1990 dans Coucou, c’est nous! aux côtés de Christophe Dechavanne, dans Les Grosses Têtes sur RTL, puis, plus récemment, dans En toutes lettres, un jeu animé par Julien Courbet sur France 2 entre 2009 et 2011 et dans la bande de Cyril Hanouna sur Europe 1 dans Les Pieds dans le plats. Et, on ne compte plus les ouvrages de recueils d’histoires vraies qu’il a sortis: C’est arrivé un jour, Histoires Vraies, Suspens, Les Amants diaboliques, Les Dossiers d’Interpol, etc...
Devenu une figure incontournable dans l’Hexagone, Pierre Bellemare avait également fait des apparitions au cinéma dans OSS 117 en 2009 et dans Les Tuche en 2011 pour incarner un maire. En 2015, dans Plus belle la vie, il jouait son propre rôle.
Un AVC en 2011
Ces dernières années, Pierre Bellemare, reclus dans son manoir du Périgord, était bien moins sollicité. Un constat qu’il déplorait dans une interview accordée à Télé-Loisirs en avril dernier. «L ’une des explications possibles est que les producteurs ont peut-être peur de me demander de faire des choses car ils pensent que je vais prendre beaucoup d’argent. Or, aujourd’hui, c’est l’inverse. J’accepte souvent de travailler gratuitement. J’ai toujours adoré travailler et c’est compliqué de raccrocher. La seule condition est de venir tourner chez moi», précisait-il. Désormais, il n’animait plus que Les Enquêtes impossibles sur RTL9 puis Chérie 25. Sa dernière apparition télé remonte au 14 avril dernier dans Groland. Ce jour-là, Pierre Bellemare avait assuré quelques lancements pour les 25 ans de l’émission.
La santé de Pierre Bellemare s’était fragilisée en 2011, l’année où il a été victime d’un malaise cardiaque. Depuis, il s’était aussi fait poser un pacemaker et devait se déplacer avec une canne. Ce grand collectionneur avait trois enfants: Françoise-Louis, Pierre Junior (dit Pierre DHostel) et Maria-Pia Bellemare.
MSN INFO



Hélène Demarly


Jeudi 31 mai 2018 avaient lieu les obsèques de Pierre Bellemare, décédé le samedi 26 mai à l'âge de 88 ans. Un hommage populaire et un dernier adieu où plusieurs personnalités étaient présentes.
Michel Drucker, Line Renaud, Bernard de la Villardière, Jean-Paul Rouland et quelques autres étaient présents jeudi en l'église Saint-Roch à Paris, pour rendre hommage au pionnier de l'audiovisuel Pierre Bellemare, inventeur du téléachat à la française et conteur d'histoires hors du commun. Pierre Dhostel, son fils, avait annoncé un hommage "ouvert à tout le monde" et a d'ailleurs prononcé quelques mots sur le perron de l'église où les anonymes s'étaient rassemblés : "Merci d'avoir accompagné mon papa pendant cinq ou six générations. Mon père a eu une longue carrière avec les Français."

"C'est l'empreinte d'une génération"

"J'ai tout de suite su que pour faire une longue carrière il faut une voix, j'étais frappé par sa voix. Il faut que la jeune génération sache qu'avant d'être une star de la télévision, c'était une star de la radio", a déclaré Michel Drucker à la sortie de la cérémonie. Line Renaud était quant à elle au côté de Roselyne Bracchi, l'épouse de Pierre Bellemare, lors de l'hommage et s'est remémorée un homme "avec beaucoup d'humour", et un "ami gentil, humain, très généreux, faisant beaucoup de bien autour de lui".
Pierre Bellemare : des obsèques populaires à Parispar franceinfo
"C'est un style, c'est une voix, c'est une forme de générosité parce qu'il donnait beaucoup de lui-même. C'est l'empreinte d'une génération", a pour sa part affirmé Bernard de la Villardière.
Pierre Bellemare reposera dans le chapelle familiale au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
******


Pierre Bellemare est décédé le 26 mai 2018. Pour lui rendre hommage, son fils, Pierre Dhostel, présentateur du téléachat sur M6, était sur le plateau de C à Vous. Bouleversé, il n'a pu retenir ses larmes.

Lundi 28 mai, le fils de Pierre Bellemare était face à Anne-Élisabeth Lemoine et toute son équipe sur France 5 pour évoquer la mémoire de ce pionnier de la télévision, à la voix et au talent de conteur reconnaissables entre tous. Pendant l'émission, un magnéto de Jean-Paul Rouland, grand ami de Pierre Bellemare avec qui il a travaillé pendant plus de 30 ans, a été diffusé. Celui-ci a submergé d'émotion Pierre Dhostel.

"Le grand chef Sioux est parti"


Jean-Paul Rouland raconte ainsi à propos de Pierre Bellemare : "Pendant trente ans, ça a été une locomotive formidable dans laquelle je mettais du charbon. (...) Il était l'increvable (...). Il s'ennuyait un peu chez lui d'ailleurs, il faut dire les choses comme elles sont. Quand on avait une émission sur Europe 1 qui marchait parfaitement bien (...) , il disait d'un coup 'Je m'emmerde, faut changer' et on changeait, voilà. Ça a été la vie avec Pierre." Jean-Paul Rouland conclut ainsi : "Aujourd'hui, le grand chef Sioux est parti."

Pierre Bellemare mort : Son fils Pierre Dhostel fond en larmes dans C à Vous (Vidéo)par Non Stop Zapping
En retour en plateau, Pierre Dhostel acquiesce : "C'était le grand chef de la tribu", avant de s'arrêter de parler, submergé par l'émotion. Anne-Élisabeth Lemoine et Patrick Cohen ont alors repris la parole.

Les obsèques de Pierre Bellemare se tiendront jeudi 21 mai à 10h30, à l'église Saint-Roch, rue Saint-Honoré à Paris. Il reposera ensuite au cimetière du Père-Lachaise, ainsi que l'a indiqué l'AFP

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 12 Juin - 12:19


Source France Inter, publié le mardi 12 juin 2018 à 10h10

Le président de la République a chargé Stéphane Bern, animateur de télé et de radio, d'une mission pour la sauvegarde du patrimoine rural. Ce dernier était venu en parler au micro de Léa Salamé sur France Inter ce lundi matin.

Stéphane Bern, sur E. Macron et le rôle des architectes diminué par la loi Elan : "Je lui dis 'attention' en face, et devant tout le monde à l'Élysée"par France Inter


Interrogé sur l'intention d'Emmanuel Macron de diminuer le rôle des architectes des bâtiments de France dans la loi Elan actuellement discutée au parlement, il n'a pas caché son mécontentement. "Je lui dis 'attention' en face, et devant tout le monde à l'Élysée", a-t-il notamment affirmé.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 17:49

Franceinfo
Canicule : Météo France étend son alerte orange à 19 départements


Météo France a placé 19 départements du Sud, de la vallée du Rhône et de l'est de la France en vigilance orange à la canicule.

La vigilance orange à la canicule a été étendue mardi 31 juillet à dix nouveaux départements : l'Aude, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Côte-d'Or, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Saône-et-Loire, le Var et le Territoire-de-Belfort. Neuf départements étaient déjà concernés : les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, la Drôme, le Gard, l'Hérault, l'Isère, les Pyrénées-Orientales, le Rhône et le Vaucluse. Au total, la vigilance orange concerne maintenant 19 départements.


Maximales de 39 degrés

Météo France indique qu'à 15 heures, les températures se situaient entre 33 et 36 degrés en Alsace et en région lyonnaise. Elles étaient comprises entre 35 et 39 degrés en vallée du Rhône et dans les départements méditerranéens.

Depuis 1h.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 17:53


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 17:57

21 minute
A partir de quel âge peut-on être mis en examen ?






Lundi, un enfant de 10 ans a été mis en examen, soupçonné d’avoir provoqué l’incendie d’une tour HLM ayant causé la mort d’une mère de 33 ans et de ses trois enfants jeudi dernier à Aubervilliers, en jouant avec un briquet et un torchon. Le juge d’instruction de Bobigny, qui avait ouvert une information judiciaire pour «incendie volontaire ayant entraîné la mort», un crime passible de la réclusion à perpétuité, a également décidé de lui imposer une «mesure d’éloignement» de cette commune de Seine-Saint-Denis, selon une source judiciaire proche du dossier.

L’âge de la mise en examen de l’enfant interpelle. Pourtant, la législation française rend tout à fait possible ce cas de figure. En France, la mise en examen, qui remplace l’inculpation depuis 1993, est une compétence exclusive du juge d’instruction. Elle n’est autre que la conséquence de l’article 80-1 du code de procédure pénale, lequel dispose : «A peine de nullité, le juge d’instruction ne peut mettre en examen que les personnes à l’encontre desquelles il existe des indices graves ou concordants rendant vraisemblable qu’elles aient pu participer, comme auteur ou comme complice, à la commission des infractions dont il est saisi.» Mais dans certains cas, le juge des enfants peut aussi user de cette habilité si un mineur commet une infraction ou un crime.

Le procureur, en fonction de la gravité de l’infraction, va déterminer le magistrat compétent. Il s'appuie pour cela sur l'article 1 de l'ordonnance du 2 février 1945 relative à l’enfance délinquante, laquelle donne un cadre au suivi judiciaire du mineur: «Les mineurs auxquels est imputée une infraction qualifiée crime ou délit ne seront pas déférés aux juridictions pénales de droit commun, et ne seront justiciables que des tribunaux pour enfants ou des cours d’assises des mineurs. Ceux auxquels est imputée une contravention de police de cinquième classe sont déférés aux juridictions pour enfants.»

«Pas d'irresponsabilité pénale»

Qu'un juge d'instruction ou pour enfants soit chargé d'un mineur suspect ne règle pas encore la question de l'âge légal de la mise en examen. Intervenante régulière depuis dix ans dans l’émission des Grandes Gueules et invitée à commenter l’incendie d’Aubervilliers, l’avocate Marie-Anne Soubré précise que sur ce sujet, «il n’y a pas d’irresponsabilité pénale» chez l'enfant, ce qui entérine de facto la mise en examen. Différente de la majorité pénale fixée à 18 ans, la responsabilité pénale – l’âge à partir duquel un mineur peut être déclaré coupable d’une infraction – peut être engagée n'importe quand, puisque aucun âge minimal n’est fixé par la loi française. «Tout mineur peut dès lors rendre des comptes devant la justice et être présenté devant un juge», peut-on ainsi lire sur le site du service public.«Pour chaque cas, le juge apprécie si l’enfant a agi avec discernement (c’est-à-dire s’il avait la capacité de comprendre les conséquences de ses actes) et s’il peut donc faire l’objet de poursuites pénales.»

L’article 122-8 du code pénal, qui aborde la notion de responsabilité pénale, précise : «Les mineurs capables de discernement sont pénalement responsables des crimes, délits ou contraventions dont ils ont été reconnus coupables, dans des conditions fixées par une loi particulière qui détermine les mesures de protection, d’assistance, de surveillance et d’éducation dont ils peuvent faire l’objet. Cette loi détermine également les sanctions éducatives qui peuvent être prononcées à l’encontre des mineurs de 10 à 18 ans ainsi que les peines auxquelles peuvent être condamnés les mineurs de 13 à 18 ans, en tenant compte de l’atténuation de responsabilité dont ils bénéficient en raison de leur âge.»

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 17:58



Marie-Anne Soubré indique par ailleurs que «cet enfant n’ira pas en prison, bien entendu». Pour qu’un juge décide du placement d’un mineur en prison le temps d’une enquête, il faut en effet que l’enfant soit âgé de 13 ans minimum. La détention provisoire dans un tel cas restant tout de même une mesure grave et exceptionnelle.

Avocat obligatoire

Dans le cadre d’une telle procédure, le mineur est obligatoirement assisté d’un avocat. Préalablement à la mise en examen, une audience a lieu dans le bureau du juge chargé de l’enquête. Ce dernier va qualifier juridiquement les faits qui sont reprochés au mineur en question, par exemple : violence simple, vol avec violences, ou dans le cas du jeune Albertivillarien, «incendie volontaire ayant entraîné la mort». Sur conseil de son avocat, l’enfant suspect peut décider qu’il est dans son intérêt de s’expliquer dès ce moment, le juge notant alors ses déclarations.

L’avocat du mineur dispose quant à lui de plusieurs alternatives : contester la réalité de l’infraction, contester la qualification juridique de cette infraction, contester la mise en examen, proposer un suivi éducatif, ou bien demander des mesures d’investigations (audition de témoins, confrontation, expertise…). Ce n’est qu’à l’issue de l’audience que le juge estime si les faits reprochés requièrent ou non la mise en examen. Le statut de mis en examen donne au mineur les mêmes droits que pour un adulte comme être assisté par un avocat, obtenir par son intermédiaire une copie du dossier, demander au juge des mesures d’investigation, etc.

Le juge peut également faire procéder à une enquête sur la personnalité du mineur. Une enquête sociale et familiale et un examen médico-psychologique peuvent notamment être réalisés. Cette enquête de personnalité sera inscrite dans un «dossier unique de personnalité» (DUP) à la disposition du juge. Des enquêtes complémentaires réalisées à l’occasion d’autres affaires pénales mettant en cause le mineur peuvent venir alimenter les premières.

Mesures éducatives

Sitôt la mise en examen enclenchée, le juge peut prononcer plusieurs sanctions, non sans en avoir débattu avec l’avocat : avant 10 ans, il s'agit exclusivement de mesures éducatives (remise aux parents, remise aux services d’assistance à l’enfance, mesure de liberté surveillée ou d’activité de jour, placement dans un établissement d’éducation ou dans un établissement médical, admonestation).

Entre 10 ans révolus et 13 ans, des sanctions éducatives peuvent remplacer les mesures citées précédemment (avertissement solennel, interdiction de fréquenter certaines personnes jusqu'à un an, interdiction de paraître dans certains lieux jusqu'à un an, travaux scolaires, confiscation d’objets, stage obligatoire de formation civique…). Entre 13 ans révolus et jusqu’à 18 ans, des peines peuvent s’appliquer.

Il existe par ailleurs d’autres mesures complémentaires : dans le cas de l’incendie d’Aubervilliers, le jeune suspect s’est vu imposer une «mesure d’éloignement» de cette ville de Seine-Saint-Denis. L’avocat peut toujours former des recours contre les décisions prises.



Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 18:02

Airbus dévoile son A350 conçu pour réaliser le vol le plus long du monde


Airbus est en passe de ravir à Boeing le record du vol le plus long du monde. L’avionneur européen vient de dévoiler son A350XWB Ultra Long Range capable de d’assurer un vol de 20 heures sans escale. Commandé à sept exemplaires par Singapore Airlines, l’appareil, qui vient d’achever ses essais en vol, affiche d’ores et déjà les couleurs de la compagnie asiatique.

L’A350-900 Ultra Long Range a une portée de 15.000 kilomètres et dispose de réservoirs pouvant contenir 24.000 litres de carburant. Grâce à ce nouvel appareil, Airbus espère réduire sa consommation de carburant et ses émissions de 25%.


"Avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 280 tonnes, l'Ultra Long Range A350 est capable de voler plus de 20 heures non-stop, tout en combinant le plus haut niveau de confort des passagers et de l'équipage avec des coûts d’exploitation imbattables sur de telles distances", précise l’avionneur.

Une liaison Singapour-New York

Singapore Airlines doit exploiter cet A350-900 pouvant transporter 161 passagers à compter du mois d’octobre sur l'axe Singapour-New York (aéroport Newark-Liberty). Il s’agira alors du vol le plus du monde.

Le précédent record était détenu par Boeing avec la liaison Doha-Auckland de Qatar Airways (14.535 km en 17 heures et 40 minutes), devant les liaisons Dubai-Auckland d'Emirates (14.200 km en 17 heures et 20 minutes), Los Angeles-Singapour d'United Airlines (14.100 km en 17 heures et 20 minutes) et Sydney-Dallas de Qantas (13.800 km).


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Sneki2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 18:06


Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 31 Juil - 18:14

Paris Match
Cinq erreurs à ne pas commettre en cas de canicule




Tout le monde a envie de se rafraîchir en cette période de fortes chaleurs, mais ce n'est pas une raison pour prendre des risques pour sa santé. Rappel de quelques erreurs, plus ou moins graves, à ne pas commettre.

Prendre une douche glacée : Sur le moment, l'eau froide fait du bien. Mais le corps la ressent plutôt comme une agression et va lutter pour maintenir la température corporelle à 37°. Gare au coup de chaud après la douche... "S'asperger d'eau tempérée, c'est une bonne chose. Mais une douche d'eau glacée, non: il n'y a pas lieu de se faire un choc thermique", dit le vice-président de SOS Médecins Grand Paris, Philippe Nin.

Se baigner n'importe où : Piquer une tête, on en rêve. Mais attention à bien choisir l'endroit. Certains plans ou cours d'eau sont interdits à la baignade pour une bonne raison: la pollution ou d'autres dangers. Attention aux irritations pour la peau. Et tous les ans, des noyades rappellent le péril d'aller nager quand on ne sait pas bien le faire, ou qu'on est ivre ou fatigué. "On risque d'être contaminé par des polluants, d'avoir des réactions cutanées, des maladies, des troubles digestifs si on boit l'eau, etc.", détaille le Dr Nin.


L'alcool est d'autant moins bien supporté qu'il fait chaud


Boire ou faire boire trop : Oui, il faut s'hydrater davantage en cas de canicule, pour compenser l'eau perdue par la sudation, mais sans excès pour éviter l'oedème. "Boire un peu plus que nécessaire vaut mieux que de boire moins que nécessaire. Sauf à boire 10 litres par jour", estime le Dr Nin. Descendre une ou plusieurs bières très fraîches est aussi une mauvaise idée: l'alcool est d'autant moins bien supporté qu'il fait chaud.

Rester inactif : Dès que la température grimpe, surtout l'après-midi, il est recommandé de réduire son activité. Ce n'est pas une raison pour ne rien faire de toute la journée: le manque d'activité physique, la sédentarité, sont néfastes pour la santé. Il faut au contraire profiter des heures les moins chaudes, en début de matinée ou en soirée, pour s'aérer et marcher, voire faire du sport. "Je conseille d'avoir au moins un peu d'activité, de ne pas rester totalement immobile. Cela dit, si on est fatigué, il est normal de se reposer", d'après le médecin.

Dormir à côté du ventilateur : La tentation est forte de profiter toute la nuit d'un souffle d'air frais. Problème: c'est un air parfois très sec et froid, qui au bout de plusieurs heures risque de dessécher les sinus ou la gorge, et de causer des crampes ou contractions musculaires. Sans compter le risque pour les allergiques, plus exposés aux impuretés de l'air. "Avoir le nez sous le ventilateur n'est pas conseillé. Mais dormir dans une chambre bien aérée, c'est important, donc on doit trouver la bonne distance avec le ventilateur", pense le Dr Nin.




Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Dim 26 Aoû - 14:02



Comme le révèle Le Parisien, un homme est mort samedi 25 août en début de soirée après avoir reçu un coup de couteau au niveau du thorax dans le métro de la capitale.

Un drame est survenu à Paris. Comme le rapporte Le Parisien, un homme est mort poignardé dans le métro de la capitale, samedi 25 août.



Selon le quotidien, l'incident s'est produit dans les couloirs de la station Exelmans, située dans le XVIe arrondissement. Vers 19 heures, l'agresseur a donné un coup de couteau à sa victime au niveau du thorax, avant de prendre la fuite. La personne poignardée est décédée à 20 heures 55, les secours n'ayant rien pu faire pour la sauver.

D'après le journal francilien, la scène a été filmée par les caméras de surveillance de la RATP et grâce à une photo rapidement diffusée, l'auteur du coup de couteau a été arrêté vers 19 heures 45 sur le pont Mirabeau. Les forces de l'ordre ont trouvé un couteau sur le suspect, qui a été placé en garde à vue dans les locaux du premier district de police judiciaire. Comme l'explique Le Parisien, le mobile de l'agression est pour le moment inconnu.


Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Dim 26 Aoû - 14:10



Jean-Luc Mélenchon a dénoncé dimanche à Marseille la "saignée de l'Etat et des services publics" prévue selon lui par le gouvernement, qui a dévoilé de nouvelles mesures d'économies budgétaires.

Edouard Philippe a notamment annoncé dans une interview au JDD une augmentation moins importante (0,3%) de trois prestations sociales - pensions de retraites, aide personnalisée au logement (APL), allocations familiales - que l'augmentation de l'inflation (1,6% en 2018 selon l'Insee).

"Ca va être une saignée de l'Etat et de tous les services publics", a assuré le leader de la France insoumise en marge d'une commémoration de la libération de Marseille en 1944.

"Maintenant ça va être terrible, ça va être très dur pour les gens, par pour lui (Edouard Philippe) mais pour ceux qui n'auront plus leurs prestations de toutes sortes", a-t-il dit.

Le gouvernement a fait des arbitrages pour pallier une croissance moins forte que prévue en 2019, à 1,7% contre 1,9% attendu jusqu'à présent.

"Leur budget va être de plus en plus intenable et se faire toujours au même prix, petit à petit l'Etat social se dissout, et l'Etat administratif s'effondre, puisqu'il y a moins d'argent qui rentre dans les caisses, (...) avec notamment 4,5 milliards d'euros donnés avec la suppression de l'Impôt sur la fortune (ISF)", a estimé Jean-Luc Mélenchon.

"M. Macron est absolument illuminé par l'idée que le secteur privé va remplacer le secteur public qui est de trop", a-t-il continué.

"Ce qui a marché c'est les formules inverses: dans les quelques pays où on a fait de la relance de la consommation et où on a conforté l'Etat, les choses vont mieux, comme au Portugal", a-t-il pointé.

"Nous avons une occasion avec les européennes de leur dire ce qu'on en pense, de s'y opposer. On va avoir une année tumultueuse", a conclu M. Mélenchon, au lendemain de son discours de rentrée aux "Amfis d'été" de LFI qui se terminent dimanche.


Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 28 Aoû - 21:26

Hulot quitte le ring, Macron perd son champion de l'écologie

FP, publié le mardi 28 août 2018 à 19h51
Faute d'avancées environnementales suffisantes à ses yeux, l'imprévisible Nicolas Hulot quitte son poste de ministre de la Transition écologique après un peu plus d'un an, une annonce surprise qui porte un coup à l'exécutif en chasse d'un remplaçant.
"Je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré Nicolas Hulot en direct sur France Inter, se sentant "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.
"Nous faisons des petits pas, et la France en fait beaucoup plus que d'autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent... la réponse, elle est non", a-t-il considéré, prenant de court ses intervieweurs et avec eux toute la classe politique.
Alors qu'Emmanuel Macron est en déplacement à l'étranger jusqu'à jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé qu'il lui ferait "dans les jours qui viennent" des propositions sur un remaniement. Qui pour remplacer l'un des ministres les plus populaires ? Quelques noms circulaient mardi: son secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu, le président de l'Assemblée nationale François de Rugy, le patron du WWF France Pascal Canfin.
Si le calendrier de l'annonce de Nicolas Hulot a surpris -- beaucoup pensaient qu'il attendrait les arbitrages sur la future feuille de route énergétique avant de trancher --, son départ semblait inévitable. Pratiquement dès sa nomination, des écologistes doutaient de sa marge de manœuvre et craignaient que celui qui avait dit non à tous les prédécesseurs d'Emmanuel Macron ne soit qu'une "caution verte" du gouvernement.
"Je me surprends tous les jours à me résigner, à m'accommoder de petits pas", a noté l'ex-présentateur d'"Ushuaïa", espérant que sa démission provoquerait un "sursaut".
- Macron pas prévenu -
Il n'avait prévenu ni le Président ni le Premier ministre, par crainte qu'ils ne le dissuadent "une fois encore" de partir. 
Alors que Nicolas Hulot assurait mardi en avoir "terminé" avec ses ambitions politiques, soucieux de ne rien faire "pour nuire à ce gouvernement", le chef de l'Etat disait depuis Copenhague compter sur son engagement "sous une autre forme".
Respectant la décision d'un "homme libre" et défendant le bilan du gouvernement "qui a fait plus qu'aucun autre dans la même période" en matière d'environnement, Emmanuel Macron a toutefois insisté sur le fait que "c'est un combat qui ne se fait pas du jour au lendemain": "Il implique de se confronter au réel".
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a, lui, regretté le départ de Hulot, mais aussi son manque de "courtoisie" envers Edouard Philippe et Emmanuel Macron.
Côté successeurs potentiels, Sébastien Lecornu a assuré que "notre détermination à transformer le pays (...) est intacte". "Celui ou celle qui lui succèdera à cette difficile responsabilité devra avoir pour lui la possibilité d'agir dans la durée", a insisté François de Rugy.
Nommé pour la première fois ministre en mai 2017, après avoir renoncé à une candidature à la présidentielle un an plus tôt, Nicolas Hulot avait dû avaler bien des décisions contraires à ses convictions, malgré certaines victoires symboliques comme l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Il avait notamment dû endosser le report de l'objectif de ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% en 2025.
- Un électrochoc ? -
Et lundi, l'Elysée a annoncé la baisse du prix du permis de chasse de 400 à 200 euros par an, à l'issue d'une réunion à haut niveau qui a joué un rôle dans sa décision.
La présence du conseiller politique de la Fédération nationale des chasseurs (FNC), Thierry Coste, un "lobbyiste" qui "n'avait rien à faire là", a "achevé de me convaincre que ça ne fonctionne pas comme ça devrait fonctionner", a lancé le ministre démissionnaire.
A l'exception de Brigitte Bardot "ravie" du départ du ministre, l'humeur des défenseurs de l'environnement, qui s'interrogent sur la capacité d'un autre à faire mieux que Nicolas Hulot, était plutôt morose.
Greenpeace a dénoncé un "gâchis", tandis que le président de la Ligue de Protection des oiseaux (LPO) Allain Bougrain-Dubourg se sentait "orphelin". Audrey Pulvar, qui a remplacé Hulot à la tête de la Fondation pour la Nature et l'Homme qu'il a créée, voudrait, elle, "croire" à un "électrochoc politique".
Dans l'opposition, responsables de droite comme de gauche ont estimé que ce départ marquait la fin d'une "illusion" sur l'écologie. Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a notamment qualifié ce départ de "vote de censure contre Macron". 
"Nommer des ministres pour faire de la communication n'est pas la meilleure idée", a commenté de son côté le président du groupe Les Républicains au Sénat, Bruno Retailleau.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 28 Aoû - 21:27

Bardot "ravie" du départ de Hulot, "furieuse" contre Macron
AFP, publié le mardi 28 août 2018 à 19h04
L'ancienne actrice Brigitte Bardot s'est dite "ravie" mardi sur BFMTV de la démission de Nicolas Hulot, indiquant dans le même temps être "furieuse" contre Emmanuel Macron qu'elle accuse de se mettre "à genoux" devant les chasseurs.
Alors qu'elle avait été plutôt indulgente jusqu'ici envers Emmanuel Macron, la militante du droit des animaux a fait part d'un changement radical de sentiment envers le chef de l'Etat en raison des arbitrages annoncés lundi sur la future réforme de la chasse.
"Je suis furieuse contre Macron. Alors que j'ai eu un petit espoir quand je l'ai rencontré le 24 juillet à l'Elysée, cet espoir s'est envolé", a-t-elle déclaré sur BFMTV. 
"Je suis très sévère depuis hier avec Emmanuel Macron, quelqu'un qui peut à ce point là se mettre à genoux devant des assassins, parce que les chasseurs sont des assassins", a-t-elle ajouté.
Nicolas Hulot "a été certainement aussi horrifié que moi par l'allégeance de Macron devant les chasseurs", a insisté la présidente de la Fondation Bardot.
Le ministre démissionnaire a indiqué mardi que cette réunion à laquelle il participait à l'Elysée lundi avec Emmanuel Macron et des représentants des chasseurs avait joué un rôle dans sa décision de quitter le gouvernement, en raison de la présence d'un "lobbyiste" qui "n'avait rien à faire là".
Lors de cette réunion, le chef de l'Etat a validé la baisse du prix du permis national de chasse réclamée par les chasseurs ainsi que les contours d'une réforme plus vaste de la chasse qui inquiète les défenseurs de l'environnement.
"Aujourd'hui est un jour de deuil, pas par le départ de Nicolas Hulot, mais par la politique suicidaire, inadmissible, du gouvernement qui condamne la biodiversité en encourageant la destruction des espèces", a insisté Brigitte Bardot dans un communiqué, loin de pleurer le ministre.
"Il ne s'est pas imposé, il n'a rien fait de positif, c'est très bien qu'il s'en aille, je suis ravie", a-t-elle estimé sur BFMTV. "Quand on a le pouvoir d'un ministre, on s'impose, on ne se laisse pas entortiller par Pierre, Paul, Jacques, Emmanuel".

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    

Revenir en haut Aller en bas
 
ACTUALITÉ
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: ACTUALITÉ PEUPLE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: