CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» FEMMES ♥ HOMMES
Mar 13 Nov - 21:27 par Marck53

» TENDANCES WEB
Mar 13 Nov - 20:18 par Marck53

» ACTUALITÉ
Mar 13 Nov - 19:44 par Marck53

» Comparatif Antivirus
Dim 11 Nov - 19:07 par Admin

» ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Dim 11 Nov - 19:04 par Admin

» DÉCRYPTAGE / JOUE AVEC NOTRE SANTE
Dim 11 Nov - 18:34 par Admin

» CHOIX DE LA MUSIQUE
Dim 11 Nov - 17:46 par Admin

» YouTube / Adele
Dim 11 Nov - 13:03 par Sneki2

» VOTE 12 MARS
Dim 11 Nov - 12:44 par Sneki2

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ACTUALITÉ

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Lola2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 21 Sep - 21:32

leJDD
Budget 2019 : voici comment le gouvernement a prévu d'économiser de l'argent... et d'en gagner
Le gouvernement présentera lundi le projet de loi de finances pour 2019. A travers celui-ci, Emmanuel Macron tentera de concilier ses promesses de campagne avec la nécessité de maîtriser les comptes publics, dans un contexte difficile, avec sa popularité qui chute depuis la rentrée. De plus, la recette budgétaire est compliquée cette année en raison d'une croissance moins élevée qu’attendue (1,7% contre 1,9%) et l’intégration à la dette publique de celle de SNCF Réseau par l'Insee. Voici à quoi s'attendre pour le budget 2019.

Réduction des minimas sociaux et du nombre de fonctionnaires


Pour limiter à 0,6% la progression de la dépense publique, le gouvernement ne revalorisera les prestations sociales et les pensions de retraites que de 0,3%. Un niveau inférieur à l’inflation, qui est attendue à 1,3%. Le nouveau mode de calcul des APL doit également permettre au gouvernement d’économiser 1,16 milliard d’euros tandis que la réduction du nombre de contrat aidés (de 200.000 à 130.000) doit rapporter 2,1 milliards d’euros.

Dans la fonction publique, le gouvernement prévoit la suppression d'environ 4.500 postes l'an prochain, après 1.600 en 2018. L'objectif affiché est de supprimer 120.000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat, dont 50.000 dans le périmètre de l'État. Les secteurs les plus touchés seront le ministère des Comptes publics, qui chapeaute les Douanes et le fisc (2.000 suppressions de postes prévues), l'Éducation nationale (1.800 suppressions), le réseau extérieur de l'État et l'audiovisuel public. Dans ce dernier secteur, 190 millions d'euros d'économies ont été annoncés à l'horizon 2022, dont une partie devra être réalisée l'an prochain. Ces mesures se traduiront notamment par la disparition d'ici à 2020 de la chaîne France Ô de la TNT.

Concernant les entreprises, le budget 2019 va intégrer une baisse d'un milliard d'euros d'aides publiques, sur les 140 milliards d'euros d'aides diverses qui leur sont accordées chaque année. Bercy a choisi de supprimer le taux réduit de la taxe sur les carburants (TICPE) dont bénéficient certains secteurs industriels qui consomment du gazole non routier (GNR).

Suppression des cotisations salariales sur les heures supplémentaires


Ces mesures doivent servir à compenser les initiatives fiscales du gouvernement. La poursuite de la baisse de la taxe d’habitation va ainsi coûter 3 milliards d’euros à l’Etat cette année tandis que le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) va être transformé en baisse de charges pérenne pour un coût total de 40 milliards d'euros. Comme l’avait promis Edouard Philippe, les cotisations salariales sur les heures supplémentaires seront supprimées pour tous les salariés.

La baisse de l'impôt sur les sociétés, engagée sous François Hollande et qui doit durer tout le quinquennat, va se poursuivre en 2019 : le taux "normal" appliqué aux entreprises passera ainsi à 31%, contre 33,3% actuellement. Le taux réduit de 15%, réservé aux petites entreprises, sera lui conservé. Cependant, le régime fiscal des brevets, qui permet de bénéficier d'un taux d'impôt sur les sociétés réduit pour les revenus tirés des brevets déposés en France, sera durci, afin d'inciter les entreprises à effectuer intégralement en France leur recherche et développement.

Une vingtaine de micro-taxes vont disparaître

L’Exit tax, destinée à freiner l'exil fiscal des entrepreneurs, sera finalement remplacée par un dispositif "plus ciblé", selon Bercy, tandis que plusieurs micro-taxes dont le rendement est faible (moins de 150 millions d’euros chacune) seront tout simplement supprimées. Taxe sur les farines, taxe sur les appareils de reproduction ou d'impression... Elles seront une vingtaine à disparaître pour simplifier le "mille-feuille fiscal" français, le gouvernement s'étant engagé à supprimer pour 400 millions d'euros de petites taxes en deux ans.

En matière de fiscalité écologique, les taxes sur le diesel augmenteront de 7 centimes d'euro l'année prochaine, quand celles sur l'essence progresseront de 4 centimes d'euro. La taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) devrait quant à elle augmenter sensiblement, afin de compenser une baisse de la TVA sur le recyclage.

Enfin, pour les agriculteurs, le "dispositif de dotation pour aléas", qui leur permet de se constituer durant les bonnes années une épargne de précaution, va être assoupli. L'abattement sur les bénéfices pour les jeunes agriculteurs sera lui révisé pour le recentrer sur les plus bas revenus.


Admin
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mer 26 Sep - 20:11


Boursier.com, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 11h21


Le barème de l'impôt sur le revenu (IR) va évoluer en 2019, l'objectif étant de neutraliser les effets de l'inflation sur les niveaux d'imposition des Français. Ainsi, comme le montre le tableau suivant, chaque tranche sera relevée de 1,6%, un chiffre qui correspond à la prévision d'inflation du gouvernement pour 2018.

Pour un célibataire, les revenus seront par exemple exonérés jusqu'à 9.964 euros et non plus jusqu'à 9.807 euros.

Barème de l'impôt de 2019 sur les revenus de 2018 et de 2019Source : PLF 2019Revenus (en €)TauxJusqu'à 9.9640%De 9.965 à 27.51914%De 27.520 à 73.77930%De 79.780 à 156.24441%Au-delà de 156.24445%
Rappel sur le calcul de l'impôt

Pour mémoire, l'impôt se calcule en ayant recours au quotient familial, c'est-à-dire en tenant compte du nombre de part : 1 pour un célibataire, 2 pour un couple. Les deux premiers enfants donnent droit à une demi-part chacun et l'attribution passe à une part à partir du troisième.

Un couple gagnant 40.000 euros (2 parts) a par exemple un quotient familial de 20.000 euros. Ce quotient est ensuite soumis au barème. D'où un impôt de 1.405 euros par part. Il suffit enfin de multiplier ce chiffre par le nombre de part pour déterminer l'impôt théorique, soit 2.810 euros dans notre exemple.

Décote

Pour alléger l'impôt dans les tranches basses, un mécanisme de décote est également appliqué depuis plusieurs années. Il sera maintenu en 2019.

Il s'agit concrètement d'un rabais accordé sur l'impôt théoriquement dû. En 2019, pour un célibataire, la décote correspondra à la différence entre 1.196 euros et les trois quarts de l'impôt brut. Par exemple, si l'impôt brut est de 1.000 euros, le contribuable obtiendra une décote de 446 euros (1.196 - 1000 x ¾) et n'aura donc à régler « que » 554 euros.

Pour les couples, le calcul sera le même mais en prenant 1.970 euros comme valeur de référence au lieu de 1.196 euros.

Plafonnement du quotient familial

Ceux qui ont des enfants à charge doivent aussi savoir que l'avantage fiscal procuré par les demi-parts (ou les parts) supplémentaires est limité. On parle de plafonnement du quotient familial.

Pour ce faire, on compare l'impôt de la famille à celui dû par un foyer sans enfants aux revenus équivalents. En 2019, l'avantage fiscal obtenu par les familles ne pourra excéder 1.551 euros par demi-part : soit 1.551 euros pour un enfant, 3.102 euros pour deux enfants, 6.204 euros pour trois enfants...

Quels revenus ?

2018 et 2019 étant des années particulières sur le plan fiscal, on peut se demander à quels revenus s'appliquera ce barème.

Il concernera en premier lieu les revenus de l'année 2018. Pour mémoire, du fait du prélèvement à la source, les revenus récurrents de 2018 seront exonérés d'impôt. En revanche, les revenus exceptionnels seront imposés. C'est donc sur la base de ce barème que sera calculé le crédit d'impôt qui annulera tout ou partie de l'impôt dû au titre de l'année 2018.

Ce barème concernera aussi les revenus de 2019 soumis au prélèvement à la source. Il sera utilisé pour calculer la régularisation à effectuer a posteriori. De ce fait, le projet de loi de finance prévoit aussi d'ajuster le barème du taux neutre. Ce dernier ayant été déterminé en 2017, il sera relevé de 2,616% (1% au titre de 2017 et 1,6% au titre de 2018). Ainsi, le taux sera de 0% jusqu'à 1.403 euros de revenus mensuels au lieu de 1.367 euros dans la grille initiale.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 27 Sep - 13:36



©️ BFMTV Jonathan, le jeune chômeur avec qui Emmanuel Macron a discuté samedi après-midi dans les jardins de l'Elysée.

La situation s'éclaircit pour Jonathan Jahan, le jeune horticulteur au chômage qui a croisé le chemin d'Emmanuel Macron à l'Elysée lors des Journées du patrimoine. Grâce à la médiatisation de son échange avec le chef de l'Etat, qui avait affirmé qu'il lui suffirait de "traverser la rue" pour trouver un emploi, le jeune homme de 25 ans voit sa situation évoluer positivement: après avoir réalisé un bilan de compétences, son CV a été retenu par deux employeurs, qui l'ont invité à passer un entretien.

Julien Pruneau, directeur de l'agence d'intérim Synergie de Montargis, dans le Loiret, l'a pris sous son aile et l'a orienté vers le métier de cariste, où l'offre est importante: "On s'est dit que c'est un jeune qui a besoin, qu'il a eu des moments difficiles dans sa vie, et que c'était peut-être à nous, acteurs de l'emploi local, de l'aider. Il m'a dit qu'il n'était pas du tout arrêté par l'idée de travailler dans un domaine spécifique et que tout ce qu'il voulait, c'était travailler pour pouvoir s'en sortir".

Les propositions ont afflué en 10 jours


Jonathan Jahan a même dû faire un choix, car les propositions ont afflué depuis 10 jours. Il a par exemple préféré ne pas donner suite à une vingtaine de propositions dans le secteur horticole, pourtant son principal domaine de compétences. Après son échange avec Emmanuel Macron, l'Elysée l'avait d'ailleurs mis en relation avec la Fédération d'horticulture.

Finalement, Jonathan est en passe de choisir un domaine différent: comme un clin d’œil au chef de l’Etat, qui lui suggérait de s'orienter vers le domaine de la restauration. "J'ai dit que j'avais un CAP horticole et tout le monde s'est focalisé dessus, mais j'ai fait plein d'autres choses aussi. Cette histoire est positive dans le sens où je ne vais pas exercer, comme Emmanuel Macron l'a dit, dans l'hôtellerie ou le bâtiment. J'aime autant être horticulteur que cariste".

Après un parcours de vie compliqué, élevé par des familles d’accueil de 3 ans à 18 ans, le jeune homme voit enfin l'avenir sous de meilleures auspices. Pôle emploi lui a même annoncé mercredi avoir recalculé ses droits. De quoi financer les réparations de son cyclomoteur, indispensable pour retrouver le chemin du travail

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 27 Sep - 13:41

Encore le ciné il faut qu'on adresse parole a lui pour qu'on nous entend.. Vraiment n'apporte quoi. Les fils de mon amies aussi rame au Intérim qui sont fout comment ils souffre de mauvaise programme, balloter a droite a gauche , tout les CDI promis ne sont pas honorer ... Vrais esclavagisme ..

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 28 Sep - 1:45


Banque: 60 Millions de consommateurs dénonce des frais bancaires illégaux
C. Ape.

Il y a 10 heures
Ce que vous ignorez sur les chaînes de fast food

10 conseils pour augmenter son salaire

L’association 60 millions de consommateurs considère que le système de facturation sur les découverts est « illégal »…

C’est un système de facturation qualifié d’abusif par l’association 60 millions de consommateurs. D’après une enquête réalisée par l'association, en partenariat avec l’Union nationale des associations familiales (Unaf), il apparaît que le groupe BPCE (Banque populaire-Caisse d’épargne) se base désormais sur le solde de fin de journée de votre compte pour traiter les opérations débitrices des dernières 24 heures.

En clair, si le compte est dans le rouge à la fin de la journée, toutes les opérations réalisées sur les dernières 24 heures sont considérées en incident y compris celles qui ont été réalisées alors que vous étiez encore dans le vert. Ainsi, l’établissement bancaire facture 8 euros de commission d’intervention par opération.

Et ces nouvelles règles de tarification sont couchées sur le papier comme le révèle un document de la Caisse d’épargne publié en novembre 2017 dévoilé par 60 millions de consommateurs. « C’est le solde fin de journée à date de valeur de l’opération qui est pris en compte », peut-on lire dans le document.

Une pratique illégale pour l'association

La Fédération nationale des Caisses d’épargne (FNCE) a par ailleurs confirmé à l’association que ce système de tarification est appliqué dans toutes les caisses du réseau. Cette mesure en vigueur depuis novembre 2017 concerne 30 millions de clients.

En octobre 2017, l'association 60 millions de consommateurs indiquait que les frais d’incidents avaient rapporté quelque 6,5 milliards d’euros en 2016. Des frais qui pourraient rapporter bien plus grâce à cette mesure, jugée illégale par l’association.

« Prélever des frais d’incident sur une opération qui ne provoque pas d’incident, cela s’appelle une facturation sans objet. C’est donc une pratique illégitime et, selon notre interprétation, illégale. Il revient désormais au gendarme du secteur bancaire, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), de se prononcer sur ces méthodes », estime 60 millions de consommateurs.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Lola2

avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 2 Oct - 0:09


Marine de Guilhermier, publié le  1 octobre


Charles Aznavour s'est éteint à 94 ans le lundi 1er octobre 2018. S'il était, bien sûr, une légende de la chanson française, il était aussi un acteur de talent, qui a commencé par de la figuration dans les années 1930, avant de trouver des rôles de plus grande envergure. Retour sur trois films qui ont marqué sa carrière.

"Tirez sur le pianiste" de François Truffaut (1960)

C'est une fois qu'il connaît le succès en tant que chanteur que Charles Aznavour fait ses vrais débuts au cinéma en 1958 dans "La Tête contre les murs" de Georges Franju, mais c'est deux ans plus tard qu'il obtient l'un de ses plus beaux rôles sur grand écran sous la direction de François Truffaut. Dans "Tirez sur le pianiste", l'artiste incarne un pianiste timide qui se retrouve mêlé à des histoires de gangsters quand son frère recherché par ces derniers se réfugie dans le bar où il travaille. Mais l'on découvre bientôt que lui aussi cache un sombre passé...

"Un taxi pour Tobrouk" de Denys de La Patellière (1961)

C'est en Libye, en pleine Seconde Guerre mondiale, que se déroule "Un taxi pour Tobrouk". Charles Aznavour y campe, au côté notamment de Lino Ventura, un soldat français dont le commando se perd dans le désert après une attaque contre une position allemande. Sans vivres, eau ou radio, les hommes devront se montrer solidaires pour rester en vie.


Marine de Guilhermier, publié le  1 octobre


Charles Aznavour s'est éteint à 94 ans le lundi 1er octobre 2018. S'il était, bien sûr, une légende de la chanson française, il était aussi un acteur de talent, qui a commencé par de la figuration dans les années 1930, avant de trouver des rôles de plus grande envergure. Retour sur trois films qui ont marqué sa carrière.

"Tirez sur le pianiste" de François Truffaut (1960)

C'est une fois qu'il connaît le succès en tant que chanteur que Charles Aznavour fait ses vrais débuts au cinéma en 1958 dans "La Tête contre les murs" de Georges Franju, mais c'est deux ans plus tard qu'il obtient l'un de ses plus beaux rôles sur grand écran sous la direction de François Truffaut. Dans "Tirez sur le pianiste", l'artiste incarne un pianiste timide qui se retrouve mêlé à des histoires de gangsters quand son frère recherché par ces derniers se réfugie dans le bar où il travaille. Mais l'on découvre bientôt que lui aussi cache un sombre passé...

"Un taxi pour Tobrouk" de Denys de La Patellière (1961)

C'est en Libye, en pleine Seconde Guerre mondiale, que se déroule "Un taxi pour Tobrouk". Charles Aznavour y campe, au côté notamment de Lino Ventura, un soldat français dont le commando se perd dans le désert après une attaque contre une position allemande. Sans vivres, eau ou radio, les hommes devront se montrer solidaires pour rester en vie.


"Les Fantômes du chapelier" de Claude Chabrol (1982)

Outre François Truffaut, le chanteur a tourné pour un autre maître de la Nouvelle Vague : Claude Chabrol. Dans son "Fantômes du chapelier", Charles Aznavour incarne un tailleur qui suit partout le chapelier officiant en face de sa boutique, à qui Michel Serrault prête ses traits. C'est alors que le tailleur découvre que son ami est en réalité le tueur de vielles femmes sévissant dans la région. Mais trouvera-t-il le courage de le dénoncer ?

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 5 Oct - 23:19

Gala
Bernard Tapie, les dernières informations sur sa santé ne sont pas bonnes “il ne va pas bien”

Lucile Bellan

Il y a 43 minutes



Récemment opéré d'un cancer de l'estomac, l'homme d'affaires Bernard Tapie s'est exprimé ce jeudi lors d'une conférence organisée à Liège. Il ne cache pas qu'il est physiquement éprouvé.

Depuis un an, l'homme d'affaires Bernard Tapie souffre d'un cancer de l'oesophage et de l'estomac. Soutenu par ses proches, accusé de profiter de la situation par ses détracteurs, Bernard Tapie mène une lutte qu'il compare à un match de boxe et dont l'issue est bien incertaine. Invité pour une conférence à Liège, l'homme d'affaires a accepté une interview pour le magazine économique et financier Les échos : "C’est une lutte quotidienne à la fois lucide et indépendante de ma volonté". Malgré son opération, il précise que les médecins ne sont pas particulièrement optimistes : "Elle est comme moi, elle ne peut pas se prononcer. Il y a des éléments qui plaident très largement en faveur d’un pronostic favorable et il y a des choses qui laissent penser qu’il faut être très prudent face à une récidive possible."

Cet été, Bernard Tapie était opéré en urgence à Monaco d'une hernie induite par une fissure du péritoine. Mais l'homme d'affaires reste fort et combatif, décidé à se battre contre la maladie pour sa survie : "Quand on ne va pas bien, il faut se forcer parce que ça veut dire que la maladie prend le dessus sur votre état. Il faut inverser la tendance. En tout cas, la méthode Coué, vos cellules cancéreuses, elles s’en foutent complètement."

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 5 Oct - 23:25

Voici
Hommage national à Charles Aznavour : pourquoi Michel Sardou n’est pas venu aux Invalides

Yohann TURI

Il y a 11 heures



La Marseillaise résonne dans la cour d’honneur des Invalides. En lumière aujourd’hui, le grand Charles Aznavour, disparu depuis 5 jours qui paraissent déjà une éternité. Retrouvé dans la baignoire de son domicile de Mouriès par son majordome, le chanteur ne posera plus jamais ses yeux perçants sur le public qu’il a su garder en délire jusqu’à ses 94 ans. Mais c’est avec panache qu’il nous quitte, couché sous un drapeau tricolore, avant de rejoindre plus tard sa demeure éternelle au cimetière de Montfort-l’Amaury, dans les Yvelines.

S’il ne pourra plus remplir les salles ni les stades, Charles Aznavour a réuni une foule très diverse dans le septième arrondissement de Paris. Entre les membres de sa famille et les hautes autorités arméniennes, c’est toute une brochette de personnalités qui a fait le déplacement. Emmanuel et Brigitte Macron, bien sûr, mais aussi Eddy Mitchell, Mireille Mathieu, Nicolas Sarkozy ou encore Jean-Paul Belmondo. En revanche, nulle trace de cette autre légende de la chanson française qu’est Michel Sardou.


Non, il n’est pas en retraite sur les rives des Lacs du Connemara. Non, il n’hurlera pas sa tristesse à Charles Aznavour En chantant. S’il n’a pu se joindre à l’hommage national qui est rendu en ce vendredi 5 octobre, c’est à cause d’un pépin de santé bien loin de La maladie d’amour. Opéré du pied et des tendons, l’artiste serait tout simplement bloqué sur une chaise jusqu’au mois de décembre, comme nous le confirme une source proche. Un comble qu’il n’ait pas pu marcher jusqu’aux Invalides…


Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Ven 5 Oct - 23:29

COMME LES BOETTES NE MEURE JAMAIS , ILS RESTENT A JAMAIS DANS LES CŒURS DES FIDÈLES FINE...

QU'ON SERA SUR PLACE OU PAS SOUVENIRS big bisous POUR UNE PERSONNE NE S'OUBLIE PAS...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Mar 9 Oct - 16:05



Le journaliste à la tête du journal de 13 heures de TF1, âgé de 68 ans, révélait fin septembre avoir subi une intervention chirurgicale pour traiter un cancer de la prostate. Il a à nouveau choisi Twitter pour donner de ses nouvelles, dans une vidéo diffusée lundi 8 octobre.

"Salut à toutes et à tous ! Je voulais vous donner quelques nouvelles, quinze jours après mon opération : tout va pour le mieux, comme vous pouvez le constater", assure-t-il, souriant, sur ces images tournées dans un jardin ensoleillé.

"Certains journaux ont inventé qu'il y avait eu des complications, déplore-t-il, et que j'étais dans une chambre médicalisée avec une infirmière avec moi 24 heures sur 24. C'est faux ! Tout s'est bien passé", affirme le journaliste, qui présente le JT de la première chaîne depuis 1988.

"Vous savez, on est 70.000 tous les ans à être opérés d'un cancer de la prostate en France, détaille-t-il. C'est pour ça que j'en ai parlé. Il faut savoir se battre et faire confiance aux médecins, et tout peut très bien se passer, comme ça s'est bien passé pour moi".

Jean-Pierre Pernaut opéré d'un cancer : Il donne de ses nouvelles et fait taire les rumeurspar Non Stop People

"Je voulais surtout vous remercier pour vos innombrables messages de soutien après cette opération, poursuit-il. Ils me sont allés droit au cœur et ça fait beaucoup, beaucoup, énormément de bien". "Salut à tous et à bientôt, le temps de me remettre complètement", conclut-il. C'est actuellement Jacques Legros qui le remplace aux manettes du 13 Heures.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 11 Oct - 15:38


Rémunération: le salaire des cadres va encore nettement enfler en 2019


Plus convoités et mieux payés. «En 2019, les planètes sont à nouveau alignées pour les cadres», affirme Fabrice Coudray, managing director chez Robert Half, qui publie ce jeudi 11 octobre son Guide des salaires 2019 (méthodologie en bas de page), dévoilé en avant-première à Challenges. L’expert est formel: «Les rémunérations vont progresser dans presque toutes les fonctions. Dans le pire des cas elles stagneront.»

Il faut dire que cette catégorie de travailleurs bénéficie d’une conjoncture plus que favorable. Avec un taux de chômage d’environ 3,5%*, le marché des cadres est presque en situation de plein emploi cette année. «Le taux de remplacement d’un cadre en entreprise était par ailleurs de l’ordre de 50 à 70% pendant la crise, certaines sociétés profitant de l’occasion pour faire des économies sur ces postes. Il est aujourd’hui proche de 95%. Ce qui signifie que presque chaque départ débouche sur un recrutement», pointe Fabrice Coudray. Autre facteur-clé, le taux de création de postes, négatif pendant la crise, a grimpé de 20 à 30%, selon les données de Robert Half.

Des packages de rémunération plus alléchants


Résultat de cette embellie sur tous les fronts, les cadres devraient non seulement se voir proposer des progressions de salaires alléchantes, mais aussi être sollicités par plusieurs entreprises en même temps. «Pour au minimum 6 embauches sur 10, deux tiers des entreprises qui souhaitaient assurer le recrutement d’un talent ont dû augmenter le salaire de base», relève une précédente étude de Robert Half publiée en juin 2018**. Une bonne nouvelle dans un contexte où l'inflation progresse elle aussi (+2,3% en août sur un an).

Dans bien des cas, la négociation salariale vire au casse-tête et risque de pousser les recruteurs à gonfler le package de rémunération en misant notamment sur des variables plus intéressants (ex: prime, intéressement, etc.). Les entreprises n’hésitent d’ailleurs plus à avancer d’autres avantages pour rester attractives, de la mise à disposition d’un smartphone, d’une tablette ou d’une voiture de fonction, à l’attribution de congés payés supplémentaires en passant par l'offre de formations ou la possibilité de télétravailler. «Le respect de l’équilibre vie pro/perso ainsi que du bien-être au travail sont devenus des éléments différenciant sur le marché», confirme Fabrice Coudray.

Vers une bulle?


Alors, assiste-t-on à une bulle inflationniste des rémunérations des cadres, comparable à celle observée avant 2008 -celle-là même qui a fini par exploser, mettant en péril nombre d’entreprises et d’emplois? «Non, selon l’expert. Le marché se porte merveilleusement bien mais reste raisonné.» Et ce, même si des variations notoires sont à noter en fonction des postes –les rémunérations de certains métiers pénuriques en particulier dans le numérique continuent de bondir.

Si le marché de l’emploi des cadres est clairement «orienté candidat» à l’heure actuelle, gare à ceux qui penseraient que décrocher un poste dans ce contexte serait une pure formalité. «Nous constatons que les entreprises ne sont pas moins exigeantes sur le profil de leurs nouvelles recrues, bien au contraire, avertit Fabrice Coudray. Leur niveau d’exigence est même souvent plus élevé car ces recrutements coûtent plus chers et qu’elles veulent attirer les meilleurs éléments dans un contexte économique certes amélioré mais qui n’en demeure pas moins très concurrentiel.» Que les indécis se rassurent, cette dynamique globale très favorable devrait –sauf événement politique majeur- se confirmer au moins jusqu’en 2020.

*Source: Apec

**Source: enquête Robert Half menée auprès de 500 directeurs généraux et directeurs administratifs et financiers.

Challenges a pu consulter les résultats du Guide des salaires 2019 de Robert Half en avant-première. Voici les tableaux, fonction par fonction.

Lecture des grilles de salaires de Robert Half:

Cette année, Robert Half a abandonné sa traditionnelle fourchette de salaires en optant pour une nouvelle méthodologie plus pointue axée sur les percentiles (une méthode de calcul similaire à celle utilisée pour appréhender la courbe de croissance d'un enfant). Afin d’aider à déterminer les niveaux de salaire des nouvelles recrues, Robert Half a ainsi représenté des échelles de salaires 
de départ ventilés en percentiles.
©️ Fournis par CROQUE FUTUR
25e percentile: Ce percentile le plus bas correspond généralement aux candidats nouveaux au poste convoité en
cours d’acquisition de compétences. Le poste peut être proposé sur un marché où la concurrence pour recruter des talents est faible ou dans une entreprise de moindre envergure ou peu complexe.

50e percentile: Les salaires correspondant au percentile médian sont destinés aux personnes dotées d’une expérience dans la moyenne et des compétences nécessaires pour accomplir le
travail. Le poste sera probablement de complexité moyenne ou inscrit dans un marché où la recherche de personnes de talent est modérée.

75e percentile: Les salaires de départ plus élevés exigent des compétences solides 
et une expérience plus importante que la norme. Les candidats peuvent être titulaires de diplômes spécialisés. Le poste peut être relativement complexe ou s’inscrire dans un marché où la recherche de personnes de talent est intense.

95e percentile: Les personnes dotées d’une expérience adéquate et pointue, et notamment de diplômes spécialisés, peuvent exiger un salaire situé dans le percentile le plus élevé. Le poste peut être très complexe ou s’inscrire dans un marché où la concurrence pour trouver des talents est extrêmement forte.

Finance d'entreprise et comptabilité:



Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 11 Oct - 15:51

Finance d'entreprise et comptabilité:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Systèmes d'information et digital:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR

©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Juridique, fiscal et RH:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Assistanat spécialisé:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Pour évaluer votre niveau de salaire en fonction de la région:
1.Trouvez le métier et le percentile correspondant à votre profil
2.Choisissez la région
3.Multipliez le salaire percentile par le pourcentage associé à la région (NB: toutes les données des régions n'ont pas été communiquées)


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Méthodologie: Les salaires mentionnés sont bruts et correspondent à la moyenne nationale. Ils sont issus du logiciel CRM interne de Robert Half et prennent en compte le niveau d'expérience, le poste ou encore le niveau plus ou moins pénurique du marché pour cette fonction. Les données reposent sur les milliers de placements et entretiens clients et candidats effectués par ses consultants chaque année et ses sur le marché du travail, menées auprès de 300 directeurs généraux et managers qui recrutent, 200 directeurs administratifs et financiers, 200 directeurs des systèmes d’information et 1 000 candidats. Les primes, avantages et autres formes de rémunération ne sont pas pris en compte.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 11 Oct - 15:53

Finance d'entreprise et comptabilité:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Systèmes d'information et digital:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR

©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Juridique, fiscal et RH:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Assistanat spécialisé:


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Pour évaluer votre niveau de salaire en fonction de la région:
1.Trouvez le métier et le percentile correspondant à votre profil
2.Choisissez la région
3.Multipliez le salaire percentile par le pourcentage associé à la région (NB: toutes les données des régions n'ont pas été communiquées)


©️ Fournis par CROQUE FUTUR
Méthodologie: Les salaires mentionnés sont bruts et correspondent à la moyenne nationale. Ils sont issus du logiciel CRM interne de Robert Half et prennent en compte le niveau d'expérience, le poste ou encore le niveau plus ou moins pénurique du marché pour cette fonction. Les données reposent sur les milliers de placements et entretiens clients et candidats effectués par ses consultants chaque année et ses sur le marché du travail, menées auprès de 300 directeurs généraux et managers qui recrutent, 200 directeurs administratifs et financiers, 200 directeurs des systèmes d’information et 1 000 candidats. Les primes, avantages et autres formes de rémunération ne sont pas pris en compte.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 11 Oct - 15:57



Un cheminot de la SNCF en service est mort "heurté par un train" mercredi soir, près de la gare Saint-Lazare à Paris, a-t-on appris jeudi auprès de la direction du groupe public ferroviaire.

Ce cheminot "de 55 ans, agent de signalisation et responsable de travaux", a été "heurté par un train, hier (mercredi) soir, en début de service, un peu après 22H30", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la SNCF, sans pouvoir fournir davantage de précisions sur les circonstances du décès.

"Une enquête judiciaire est en cours et une enquête interne a été demandée par le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)", a-t-il ajouté.

Selon les pompiers de Paris, qui sont intervenus mercredi soir, le corps de la victime a été retrouvé sur le bord des voies ferrées, à Pont-Cardinet (XVIIe arrondissement). Le cheminot "est décédé à la suite d'un choc avec un train Transilien de la ligne J", a précisé un porte-parole des pompiers.

Le drame a eu lieu "dans une zone extrêmement dense, avec beaucoup de voies de circulation" et, à cet endroit, "la vitesse des trains est élevée", a indiqué un aiguilleur de la gare Saint-Lazare et Pont-Cardinet.

La circulation des trains avait été partiellement perturbée mercredi soir après ce décès.

La mort de ce cheminot survient après le décès dans la nuit de mardi à mercredi de deux ouvriers d'une entreprise privée sous-traitante de la SNCF, qui effectuaient des travaux sur une voie ferrée dans les Hautes-Pyrénées. Deux autres ouvriers avaient été grièvement blessés dans une collision entre des engins de chantier à Péré, entre Montréjeau et Tarbes.

Après ce "nouvel accident mortel à la SNCF, à Paris-Saint-Lazare", la CGT-Cheminots "dénonce les conditions de plus en plus précaires du travail, notamment en région parisienne", a déclaré à l'AFP Laurent Brun, secrétaire général du premier syndicat de la SNCF

"Le risque ferroviaire" a été "négligé ces dernières années pour cause de productivité", a déploré M. Brun.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    Jeu 11 Oct - 16:02


Bretagne: Une femme aspergée d’acide en pleine rue



J.G.

Il y a 1 heure

Le 9 octobre 2018, le président français Emmanuel Macron prononce un discours lors de sa visite sur le campus de la station F de la Station F à Paris.

Remaniement: pourquoi ça coince?

Une fusée Soyouz décolle à Baïkonour, au Kazakhstan, vers la Station spatiale internationale (image d'illustration).

Soyouz: 2 astronautes atterrissent en urgence

La victime a été gravement brûlée au visage et aux mains

©️ F. Lodi Un véhicule de gendarmerie. Illustration.

Une femme de 41 ans a été agressée à l’acide mardi soir vers 21h30 alors qu’elle se trouvait sur le parking de la salle polyvalente de Pleine-Fougères, au nord de l’Ille-et-Vilaine. Son agresseur l’a aspergée de liquide brûlant, très probablement de l’acide selon les pompiers, avant de prendre la fuite.

Prise en charge quelques minutes plus tard, la victime a été gravement brûlée au visage, à la gorge et aux mains. Elle a été transportée au centre hospitalier de Saint-Malo. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ACTUALITÉ    

Revenir en haut Aller en bas
 
ACTUALITÉ
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: ACTUALITÉ-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: