CATHYIMAGES


INFORMATIONS, DIVERS IMAGES ,NATURE,FEMMES ,HOMMES,ENFANTS,VILES, PAYS, ACTEURS,, NCIS.
 
Accueilhttps://www.catCalendrierÉvènementsPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» ACTUALITE/ QUE CHOISIR / DIVERS
Jeu 15 Nov - 20:24 par Stiven

» ACTION / DE QUE CHOISIR
Jeu 15 Nov - 18:53 par Stiven

» FEMMES ♥ HOMMES
Mar 13 Nov - 21:27 par Marck53

» TENDANCES WEB
Mar 13 Nov - 20:18 par Marck53

» ACTUALITÉ
Mar 13 Nov - 19:44 par Marck53

» Comparatif Antivirus
Dim 11 Nov - 19:07 par Admin

» DÉCRYPTAGE / JOUE AVEC NOTRE SANTE
Dim 11 Nov - 18:34 par Admin

» CHOIX DE LA MUSIQUE
Dim 11 Nov - 17:46 par Admin

» YouTube / Adele
Dim 11 Nov - 13:03 par Sneki2

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest




Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher
Forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MACRON

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Jeu 11 Oct - 15:45

La rupture entre Philippe de Villiers et Emmanuel Macron est consommée

Il le promet, son "amitié" pour le chef de l'Etat est toujours intacte. Pourtant, au moment d'évoquer Emmanuel Macron, dans le numéro de Valeurs Actuelles publié ce jeudi, avec lequel il avait affiché ses bonnes relations en août 2016 au Puy-du-Fou, Philippe de Villiers tape dur et parle de sa déception.

"J'ai compris qu'il n'avait pas compris"

Selon l'homme politique vendéen, le "président de la République a une mission vitale : sauver la civilisation française". Et initialement, il lui a semblé qu'Emmanuel Macron cultivait ce sens de la transcendance:


"J'ai même pensé, dans les premiers temps, au Louvre, puis avec Trump sur les Champs-Élysées et Poutine à Versailles, que le nouveau président allait pratiquer la verticalité régalienne et déposer sur son chemin les petits cailloux symboliques des grandeurs françaises". "J'avais l'espoir naïf, comme tant d'autres, qu'Emmanuel Macron aurait compris cette mission métapolitique", a-t-il encore dit.

Mais la désillusion n'a pas été longue à venir pour l'ex-député européen: "Or, quand j'ai vu la fête de la Musique à l'Élysée, avec les transsexuels en résille, et le doigt d'honneur des Antilles, j'ai compris qu'il n'avait pas compris". A la fin du mois de juin, Philippe de Villiers revenait déjà sur cet épisode auprès de Marianne: "Il a installé sur les marches de l’Elysée des gens qui ont insulté la fonction. Il a donc perdu sa sacralité ce soir-là."

Lors de son entretien à Valeurs Actuelles, il déplore qu'Emmanuel Macron se soit "sarkoïzé à vitesse grand V". Le souverainiste se souvient aussi d'un propos récent du président de la République:


"J'ai entendu notre président dénoncer ‘la lèpre populiste’. Je lui réponds: 'Emmanuel, je porte ma crécelle, je suis lépreux.' Être progressiste, aujourd'hui, c'est être pour l'enfant sans père, pour l'abolition de toute frontière, de tout État, de toute souveraineté, pour le glyphosate, le multiculturalisme qui conduit à des sociétés multidécolorés?"


AUSSI SUR MSN : "Pas l'ombre d'un espace" entre Philippe et Macron

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Love2
Lola5
Lola5
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Ven 26 Oct - 15:32


Toujours en course dans "Danse avec les Stars" malgré sa blessure, Pamela Anderson n'en oublie pas ses autres projets. Selon Voici, elle aurait envoyé une lettre à Emmanuel Macron pour le sensibiliser à la cause animalière.

Pamela Anderson ne brille pas sur le plateau de "Danse avec les Stars" depuis le début de la saison.


Blessée à deux reprises et forfait lors du dernier prime, l'ex-naïade d'"Alerte à Malibu" est dans la tourmente. Mais cela ne l'empêche pas d'aller de l'avant. Voici révèle ce mardi 23 octobre que l'actrice a tenté de contacter le président de la République française, Emmanuel Macron. Dans son courrier, elle demande tout simplement une rencontre avec le chef de l'État afin de lui demander d'interdire les cirques en France
Voici s'est procuré quelques extraits de la lettre : "J'aimerais vous rencontrer pour discuter d'une mesure qui ferait cesser cette souffrance archaïque et placerait la France dans le groupe de pays qui ont montré l'exemple au reste du monde en prenant la décision de tourner la page des cirques animaliers", écrit notamment la compagne d'Adil Rami.

Pas la première lettre


Si elle venait à rencontrer Emmanuel Macron, Pamela Anderson voudrait également remettre une pétition qui a été lancée par l'association PETA et qui a déjà recensé plus de 40 000 signatures. Une cause qui semble lui tenir à cœur. Le 10 octobre, l'ex sirène de 51 ans n'avait pas hésité à s'enfermer dans une cage avec son danseur Maxime Dereymez afin de soutenir l'association CIWF luttant pour le bien-être animal. Elle brandissait alors un panneau "Je suis une Cage fighter".

En juin 2017, Pamela Anderson avait déjà interpellé le couple Macron à propos de Julian Assange. Sur son site Internet, elle demandait une certaine clémence pour le fondateur de Wikileaks. "Je m'adresse à Emmanuel Macron et à sa femme, Brigitte Trogneux. En tant que résidente de la France, qui est ma deuxième maison, j'aimerais vous rencontrer et discuter de la situation de Julian ?", écrivait-elle, allant même jusqu'à leur demander une faveur. "La France pourrait montrer sa force et vous le pourriez, vous aussi, si vous lui offriez l'asile".

À l'époque, la star américaine ouvrait un nouveau restaurant végan éphémère à Saint-Tropez (var). Elle avait convié le couple à l'inauguration, mais il n'était resté ouvert que neuf jours.

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Love2
Lola5
Lola5
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Ven 26 Oct - 15:50



Mon Dieu, j'ai un fils de son âge, et mon Dieu qu'est ce que c'est difficile a communiquer avec lui...
C'est très très dur , avec les parole douce et agréable , tu te rends bien compte qu'il est arrogants.
C'est inguérissable , alors je dit la France n'a pas vraiment a la tête un dirigent de confiance.
Une genre personne a de capacité de provoquer désordres a longue terme sans que quelqu'un se rend compte.



Emmanuel Macron chute de trois points en un mois, passant sous la barre des 30% et accuse désormais 11 points de retard par rapport Edouard Philippe (40%, +1), selon le baromètre d'octobre de l'Observatoire de la politique nationale de BVA publié mercredi.

Le chef de l'Etat recueille seulement 29% de bonnes opinions (-3 pts) contre 70% de mauvaises (+3), selon ce baromètre pour Orange, RTL et La Tribune. Au moment de son élection, en mai 2017, il enregistrait 62% de bonnes opinions.

M. Macron recueille 43% (+1) de bonnes opinions chez les cadres et 40% (-1) chez des "membres de foyers à hauts revenus" (supérieurs à 3.500 euros par mois), mais enregistre de fortes baisses auprès des employés et ouvriers (16%, -8) et des "membres de foyers à bas revenus", inférieurs à 1.500 euros mensuels (19%, -17).

De son côté, Edouard Philippe enregistre un point de plus de bonnes opinions à 40%, contre 57% de mauvaises opinions (-2).
Par ailleurs, la cote d'influence de leader de La France insousmise Jean-Luc Mélenchon chute de sept points de 25 à 18%. Elle baisse de 15 points (de 82 à 71%) auprès des sympathisants de la gauche, et de 11 points auprès des sympathisants de son mouvement (de 82 à 71%).

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.090 Français représentatif de la population française (méthode des quotas), recrutés par téléphone et interrogés par internet du 24 au 25 octobre.

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Marck53
Marck53
Marck53
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Dim 28 Oct - 12:51

L'ancien ministre doit aujourd'hui rendre compte de son utilisation de l'argent public.

Il y a quelques mois, Emmanuel Macron quittait son poste de ministre de l'Economie pour se lancer, lui aussi, dans la course à la présidentielle.

Ses opposants lui reprochent aujourd'hui d'avoir organisé de très nombreux repas au cours des 8 mois précédant son départ, le tout payé avec de l'argent public.

Ce sont au total 120 000 euros qui ont été dépensés en frais de représentation.

Les détracteurs d'Emmanuel Macron lui reprochent, non pas ces frais habituels dans le cadre de ses fonctions, mais de les avoir utilisés afin de préparer son mouvement personnel En Marche.

Le principal intéressé s'est défendu d'avoir utilisé l'argent public en dehors de ses fonctions.

En déplacement au Liban, il a affirmé avoir été ministre à chaque instant lors de son passage au gouvernement, taclant au passage les membres du gouvernement forcés de s'occuper de leurs circonscriptions en même temps que de leurs ministères.

Emmanuel Macron réplique ainsi que ces frais de représentation ont toujours été employés pour servir ses fonctions de ministre.

PS:
Beaucoup des choses est connue aujourd'hui sur le sujet.
Par contre personne ne lui fait rien, et quand il
s'agit des pauvre gens , lui-même les condamne
facilement .
A se dire sans exagérer qu'il se prends pour le Dieu Tout Puissant.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Jeu 1 Nov - 18:25


Emmanuel Macron se dit "frappé", dans un entretien au quotidien Ouest-France publié mercredi, par la ressemblance entre la situation actuelle en Europe et celle des années 1930, et appelle à "être lucide" et à "résister".

"Je suis frappé par la ressemblance entre le moment que nous vivons et celui de l'entre-deux-guerres", indique le chef de l'Etat français dans des propos tenus en marge d'une visite d'une exposition consacrée à Georges Clemenceau, chef du gouvernement français au début du XXème siècle.

"Dans une Europe qui est divisée par les peurs, le repli nationaliste, les conséquences de la crise économique, on voit presque méthodiquement se réarticuler tout ce qui a rythmé la vie de l'Europe de l'après Première Guerre mondiale à la crise de 1929", estime le président Macron dans un entretien publié sur le site du journal.

"Il faut l'avoir en tête, être lucide, savoir comment on y résiste", en "portant la vigueur démocratique et républicaine", insiste-t-il.

Le chef de l'Etat français s'apprête à célébrer le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale, en visitant les lieux de bataille dans le nord et l'est de la France durant une semaine à partir de dimanche, avant une grande cérémonie commémorant l'arsmistice du 11 novembre 1918 à l'Arc de Triomphe à Paris, en présence d'une centaine de dirigeants du monde entier.

Aujourd'hui, "l'Europe est face à un risque : celui de se démembrer par la lèpre nationaliste et d'être bousculée par des puissances extérieures. Et donc de perdre sa souveraineté. C'est-à-dire d'avoir sa sécurité qui dépende des choix américains et de ses changements, d'avoir une Chine de plus en plus présente sur les infrastructures essentielles, une Russie qui parfois est tentée par la manipulation, des grands intérêts financiers et des marchés qui dépassent parfois la place que les États peuvent prendre", ajoute M. Macron.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Jeu 1 Nov - 18:30

Vraiment il fait rouler les pauvre gens dans la FARINE..
MAIS EN FAITE POURQUOI MACRO N'A PAS DIT CELA
AU MOMENT QUAND IL PARLER DE PAS TOUCHER LES PAUVRE?
ET POUR MOI LES PAUVRE CE SONT LES GENS AVEC LA RETRAITE
MINIMA.. POURQUOI IL A PAS FAIT ILLUSION DE CELA A L'ÉPOQUE ?
PLUS IL AVANCE DE SE MENTIR SOI-MÉMÉ PLUS LES GENS FRANÇAIS
COMPRENNENT TRÈS BIEN , ET ÇA IL FAUT COUPER CETTE BRANCHE..
CELA DIT PLUS SE RAMASSE N'APPORTE QUOI POUR PROUVE QU'IL A RAISON
EH BIEN I VA SE CASSER SEUL...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Jeu 1 Nov - 18:52


Emmanuel et Brigitte Macron passent la Toussaint à Honfleur, en Normandie, un séjour "à titre privé" et aux frais du couple présidentiel, a précisé jeudi l'Élysée.

Le couple présidentiel s'est rendu en début d'après-midi au bistro des artistes dans la vieille ville de Honfleur (Calvados) avant de déambuler dans les rues de la ville, saluant des passants et posant pour des selfies, a constaté un photographe de l'AFP.

"Tout va bien, rassurez-vous", a lancé le chef de l'Etat, 40 ans, à des passants. "Je suis simplement, comme tous nos concitoyens, attaché à l'équilibre de ma famille et aux habitudes que nous avons", a-t-il poursuivi, et "ça fait plus de 20 ans que je suis là tous les 1er novembre et j'y tiens".

La décision d'avancer le conseil des ministres de mercredi à mardi avait suscité de nombreux commentaires sur un éventuel coup de fatigue. Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux avait alors expliqué cette décision d'avancer le Conseil des ministres par le fait que le sommet à Istanbul sur la Syrie qui a eu lieu samedi était initialement prévu pour mercredi.

Devant des citoyens venus le saluer, le chef de l'Etat s'est voulu rassurant jeudi: "Je ne lâche rien", "je ne change pas. Je vais toujours au même rythme".

L'Élysée a précisé à l'AFP que le président de la République "réside à Honfleur dans un hôtel où il se rend depuis de nombreuses années". "Il y réside à titre privé et à ses frais", a souligné la présidence.

D'après le quotidien Ouest-France, Brigitte et Emmanuel Macron séjournent à la ferme Saint-Siméon, un hôtel cinq étoiles dans une auberge normande du XVIIè siècle, qui propose des chambres de 360 à 1.205 euros la nuit (pour la suite avec vue sur mer).

Emmanuel Macron fait le pont de la Toussaint, de jeudi à samedi, "comme des millions de Français", avait précisé mardi Benjamin Griveaux.

Le chef de l'Etat est attendu dimanche à Strasbourg pour assister, dans la cathédrale, à un concert avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier afin de marquer le début des célébrations du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale.

Suivra, la semaine prochaine, une longue "itinérance" dans 11 départements de l'est et du nord de la France sur les grands lieux de ce conflit, avant une cérémonie à Paris, le 11 novembre, avec près d'une centaine de dirigeants étrangers.

Emmanuel Macron sera donc "sur le terrain 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 la semaine prochaine", avait souligné l'Elysée mardi. "Il n'y a pas de coup de fatigue, mais oui il gère l'effort", a précisé la présidence, alors que plusieurs médias ont insisté sur la fatigue de Macron, confronté à un été et une rentrée difficiles.


PS:
Oh pauvre chou, ses admirateur qui sont satisfait dans leur banque , il peuvent le porte sur les épaules , la situation en envers va être toute a fait différent , car un chef d'êta qui coupe l'herbe sous les pieds a la population Française , il faut pas s'attendre a vivre en or..

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
kristel555

avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Ven 9 Nov - 21:49


Orange avec AFP, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 20h27

Le chef de l'État a achevé vendredi son "itinérance mémorielle" à Péronne, dans la Somme. Interpellé par un salarié à mi-temps, il a lui a promis de s'occuper de sa situation.

"Je pense qu'ils vous ont empapaouté", lui a-t-il déclaré, pour le plus grand plaisir des internautes.

Emmanuel Macron est de nouveau allé "au contact" des Français ce vendredi 9 novembre, dernier jour de son "itinérance mémorielle" sur la Grande Guerre qui l'a conduit dans l'Est et le Nord de la France. Ce vendredi, il s'est notamment rendu à Lens (Pas-de-Calais), et s'est arrêté dans un bar PMU de Bully-les-Mines où il a payé sa tournée.

Après avoir rencontré la Première ministre britannique Theresa May dans la Somme, il s'est rendu à à l'Historial de Péronne. En chemin, au moment d'entrer dans la mairie de Péronne, il a fait demi-tour, pour se fendre d'un nouveau bain de foule et échanger longuement avec des passants, certains l'appelant à "tenir bon", d'autres réclamant sa "démission". "C'est honteux ce que vous prenez aux retraités", lui a lancé une habitante. "Vous n'habitez pas loin ? Si vous pouvez aller me chercher votre feuille, on va voir ça", lui a répondu le président.

"Je suis avec vous, je veux que le pays s'en sorte"

"Je ne suis pas tout là-haut, je suis avec vous, je veux que le pays s'en sorte. On va y arriver, tous ensemble", a-t-il dit, multipliant poignées de main et embrassades, au point de laisser une femme lui enlever un peu de rouge à lèvres au coin de la joue.

Le chef de l'État a également échangé avec un salarié de 58 ans qui se plaignait d'être toujours à mi-temps. "Vous allez venir, on va regarder votre dossier. Ce matin, il y a une jeune fille qui était en CDD, on lui a débrouillé le CDI. Si vous voulez travailler à temps plein, vous allez venir, on va vous aider. Je vais voir avec votre employeur", lui a répondu Emmanuel Macron. S'étonnant qu'il ne touche pas la prime d'activité au vu de son salaire, il a également dit qu'il allait s'en occuper. "Je pense qu'ils vous ont empapaouté", a-t-il dit, provoquant quelques réactions sur Twitter.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
kristel555

avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Ven 9 Nov - 21:51


En marge de son "itinérance mémorielle" dans les Hauts-de-France, le chef de l'État a menacé vendredi 9 novembre les entreprises abusant des contrats courts de leur imposer un "malus" sur leurs cotisations "au début de l'année prochaine".

Alors que les partenaires sociaux ont ouverts ce vendredi 9 novembre les négociations sur l'assurance chômage, Emmanuel Macron a réitéré sa volonté de pénaliser les entreprises ayant trop recours aux CDD, ainsi qu'il l'avait promis lors de sa campagne présidentielle.

"Les entreprises qui favorisent l'emploi durable pour les gens et donc la stabilité, elles auront des bonus, les gens qui font trop de contrats courts ils auront des malus, donc ça va les inciter quand même à changer ça", a déclaré chef de de passage à Lens (Pas-de-Calais) dans le cadre de son "itinérance mémorielle". Il répondait à une jeune fille qui disait enchaîner les CDD, lors d'une table ronde dans un centre social.

Le président de la République n'a pas semblé fermer la porte à des discussions sur ce thème branche par branche, comme le réclame le patronat qui rejette tout "bonus-malus"."On le met en place début d'année prochaine, mais on commence cette discussion branche professionnelle par branche professionnelle, et donc entreprise par entreprise, pour les inciter à changer les habitudes dans lesquelles elles s'étaient parfois un peu inscrites", a-t-il ajouté dans cette déclaration pouvant paraître ambivalente.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
kristel555

avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Ven 9 Nov - 21:55

Eh bien il été le temps, si Macron fait ce qu'il dit , car jusqu'au présent pas mal des choses
sont rester sans résultat.
J'ai une amie , son fils le pauvre a fait 5 CDD a Auchant au rayon poissonnerie, et finalement virer..
>Et on dit les jeune gens ne veux pas travaille .;Il n'y a pas mot pour dire et nommer
cette façon de traiter les gens...

Admin

Revenir en haut Aller en bas
http://photosquiparlent.xooit.com/index.php
Stiven
Stiven
Stiven
avatar


MessageSujet: Re: MACRON   Sam 10 Nov - 12:44


Orange avec AFP, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 22h30

France 2 a dévoilé vendredi soir 9 novembre le plan des suspects arrêtées en début de semaine. Le meneur présumé était sous surveillance de la DGSI depuis le 31 octobre en raison de ses échanges sur des messageries cryptées où il se montrait très virulent envers le chef de l'État.

Mardi 6 novembre, les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpellé six suspects en lien avec la mouvance d'ultradroite à la suite de renseignements faisant état d'un possible projet d'action violente contre Emmanuel Macron.

Des arrestations qui ont eu lieu dans les départements de l'Isère, de l'Ille-et-Vilaine et de la Moselle, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris le 31 octobre pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

L'enquête avait été ouverte en raison des échanges de l'un des quatre suspects toujours en garde à vue ce vendredi 9 novembre sur des messageries cryptées où il se montrait particulièrement virulent envers le chef de l'État. Cet homme, Jean-Pierre B., 62 ans, domicilié en Isère, est membre d'un groupe identitaire d'extrême droite, les Barjols, et animait lui-même la page Facebook du mouvement pour le département de l'Isère, a précisé France 2 ce vendredi soir.

Une arme pas repérable par les portiques de sécurité

L'affaire a pris un autre tournant lorsque le retraité s'est déplacé, avec un autre homme, lundi 5 novembre en Moselle, alors qu'Emmanuel Macron s'y trouvait pour les commémorations. Ils y ont rejoint deux autres hommes et passé la nuit dans une commune proche de Charleville-Mézières.

Les forces de l'ordre sont intervenues le lendemain matin. Dans la voiture de l'Isérois, ils ont retrouvé un couteau en céramique, qui n'est pas repérable par les portiques de sécurité précise la chaîne, avec lequel il voulait poignarder le président lors d'un bain de foule, selon ses aveux.

Admin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.cathyimages.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MACRON   

Revenir en haut Aller en bas
 
MACRON
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CATHYIMAGES :: FORUM PUBLIC &ACTUALITÉ& QUE CHOISIR & VIDEOS :: SUJETS PUBLIC 3-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: